Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

17 octobre 2016

La joie de vivre ma vie

Témoignage de Thomas Mandil. Thomas Mandil est né en 1975 et il est atteint de trisomie 21. Un handicap ? Sur le papier, sans aucun doute. Dans les faits, Thomas a toujours été un garçon, puis un homme plein d’énergie et de détermination. Pour lui, pas question de limites ou de faiblesses : avec volonté et ténacité, lucidité et intelligence, il mène une vie épanouie entre son poste de fonctionnaire au ministère de l’Économie, sa place dans la communauté Foi et Lumière, ses voyages partout dans le monde et le théâtre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 octobre 2016

Un bruit étrange et beau

Bande dessinée de Zep. Marcus, anciennement William, vit retiré dans le silence des Chartreux depuis 25 ans. Ce silence est l’horizon qu’il tente d’atteindre pour rejoindre Dieu. Afin d'entrer en possession d’un héritage inattendu, il doit se rendre à Paris et laisser la quiétude de sa retraite monacale. « Quitter les mots pour aller vers la Parole. Toutes ces années à respirer leur absence. Le vide dans ma gorge. » (p. 30) Comment revenir au monde après tant d’années loin de lui, à prier pour lui, mais sans le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2016

Gaston et Gustave

Roman d’Olivier Frébourg. Le narrateur a 41 ans. Il dirige une petite maison d’édition. Il est marié, a deux garçons et sa femme, Camille, est enceinte de jumeaux. Beaucoup de bonheur à venir, en somme. Mais voilà, l’accouchement se déclenche trop tôt : un des bébés meurt et le second est placé en couveuse, avec un avenir incertain. « J’imagine notre enfant, cet enfant. À quoi ressemble-t-il ? Dans quel enfer est-il ? Surtout ne rien incarner, chasser toute certitude de vie. » (p. 26) Comment accepter... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 octobre 2016

La vie des autres

Roman de Neel Mukherjee. Dans la maison de la famille Ghosh, trois générations cohabitent. Les reproches, la jalousie et le mépris font partie du quotidien alors que l’entreprise familiale périclite après des années de réussite. « On assistait en silence à la destruction progressive de la Charu Paper, destruction dont son grand-père, son père et ses oncles se rejetaient la responsabilité. Lui, il n’avait connu que cette dégringolade, cette glissade inexorable, année après année, leurs vies devenant de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2016

Billebaude - Le lapin

Numéro 8 de la revue Billebaude, publiée par la Fondation François Sommer. « Est-il une farce, avec ses déboulés soudains, ou un fléau, au vu de ses talents de rongeur ? Est-il une proie ou un jouet ? Est-il fait pour les garennes des bois ou pour le clapier de la fermière ? Tout cela à la fois. Il a même fallu que les filles de Playboy, en se parant de ses oreilles et de son surnom, lui donnent une dimension de symbole érotique… Quel autre animal de la Création peut se flatter d’avoir à son palmarès une telle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2016

Le jardin arc-en-ciel

Roman d’Ito Ogawa. Izumi vit seule avec son fils Sosûke depuis son mari est parti. Quand elle rencontre Chiyoko, une lycéenne en détresse, et l’empêche de se suicider, elle donne un nouvel élan à leurs deux existences. « J’avais cru la sauver, mais réflexion faite, c’était moi qu’elle avait sauvée. » (p. 21) Les deux femmes font l’amour sur le gazon artificiel d’une terrasse en ville et savent qu’elles ne pourront plus vivre l’une sans l’autre. Izumi a 35 ans, Chiyoko en a 19, mais rien ne peut les séparer. « Une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2016

Le garçon

Roman de Marcus Malte. En 1908, dans le sud de la France, le garçon se retrouve orphelin. Celle qui était sa mère est morte. Où aller désormais ? « Il sait qu’il se trouve d’autres hommes sur terre mais il n’a pas idée de leur nombre. » (p. 31) Le garçon quitte sa masure et son isolement pour se frotter au vaste monde. Il ne le connaît pas. Il veut tout apprendre. Devenir un homme. « Ce qu’il va gravir maintenant n’est rien de moins que la montagne de la civilisation. » (p. 229) D’abord recueilli... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2016

Et tu n'es pas revenu

Texte de Marceline Loridan-Ivens. Co-écrit avec Judith Perrignon. Suivi d’un dossier d’Annette Wieviorka. En mars 1944, à quinze ans, Marceline a été déportée à Birkenau. Son père, son très cher père, a été envoyé à Auschwitz. Hasard ou chance, il a réussi à lui faire passer une ultime lettre, quelques lignes perdues dans la mémoire de la narratrice. Des décennies plus tard, obsédée par le souvenir oublié de ce message, elle répond à son père. À son papa. « Ce mot est sorti de ma vie si tôt, qu’il me fait mal, je ne peux le dire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2016

Le maître des illusions

Roman de Donna Tartt. Bunny est mort. Henry, Francis, Charles, Camilla et Richard étaient présents. Que s’est-il passé dans la forêt derrière l’université de Hampden ? Pour le comprendre, Richard reprend l’histoire là où elle a commencé, quand il est arrivé à Hampden, qu’il a intégré la classe très sélective du professeur Julian Morrow et qu’il a rencontré les cinq élèves. « Je n’ai jamais rien eu de commun avec aucun d’entre eux, rien sinon ma connaissance du grec et l’année que j’ai passée en leur compagnie. Et si l’amour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 septembre 2016

Quelques adieux

Roman de Marie Laberge. François Bélanger enseigne la littérature à l’université de Québec. Il est marié à Élisabeth et aime sa femme. Un jour de rentrée, il croise le regard de la jeune Anne Morissette. Dès lors, comment résister au désir fou qui le consume ? « Lui qui s’était toujours cru à l’abri, bien tassé dans son œuf conjugal et professionnel ne comprenait pas pourquoi tout à coup il en ressentait les parois et l’étroitesse. » (p. 15) De son côté, l’étudiante ne sait que faire de l’attirance qu’elle éprouve... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]