Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

03 mai 2021

Les ronces

Ouvrage poétique de Cécile Coulon. Comment résume-t-on la poésie ? Le peut-on ? Le faut-il ? Cécile Coulon, c’est un génie brut qui parle d’amour et de souvenir, de montagnes et d’enfance, de nostalgie et d’attente, de course à pied et de déambulation dans les sommets. Entre délicatesse et brutalité, ses mots refusent la banalité. « Je voudrais que la poésie soit aussi naturelle à ceux / qui m’entourent que l’émotion / qui jaillissait cette nuit-là, devant cette place, / avec cette facilité improbable des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2021

Nellie Bly - Dans l'antre de la folie

Bande dessinée de Virginie Ollagnier et Carole Maurel. En 1887, la jeune journaliste Nellie Bly se fait passer pour folle et manœuvre pour être envoyée sur l’île de Blackwell afin d’étudier les conditions d’internement des femmes et dénoncer des pratiques inhumaines. Traitée comme les autres pensionnaires, elle endure l’insalubrité, la faim, la cruauté, voire la torture et le sadisme du personnel soignant. Aucune guérison possible entre les murs de l’asile, aucune compassion à espérer. « La folie qu’on attribuait aux femmes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 avril 2021

Petit Lapin cherche un ami

Album de Céline Claire et Aurore Damant. Comme l’annonce le titre, le petit héros cherche un ami. Il part en forêt et propose à tous ceux qu’il croise de le rejoindre pour un pique-nique dans la clairière. Petit Lapin n’a qu’une crainte, c’est de croiser le loup que l’on dit très dangereux. Mais est-il vraiment prudent de convier toutes les créatures qui peuplent les bois ?  « Petit Lapin a des larmes qui coulent sur ses joues. Il a mal au genou et il a eu si peur… si peur d’être mangé ! » J’ai évidemment... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 avril 2021

La papeterie Tsubaki

Roman d’Ito Ogawa. Hatoko, dite Poppo, a repris la papeterie familiale après la mort de sa grand-mère qui l’a élevée seule. Et comme son aïeule, elle assume la fonction d’écrivain public. Carte de vœux, faire-part, lettre de rupture ou encore courrier de refus, la jeune femme exerce un métier désuet et pourtant indispensable à l’ère du numérique, dans un pays pétri de traditions. « J’écris tout ce qu’on me demande, c’est sûr. Mais c’est pour venir en aide aux gens qui en ont besoin. Parce que je veux leur apporter du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 avril 2021

Le petit livre des gros câlins

Ouvrage de Kathleen Keegan. Illustrations de Mimi Noland. « Les scientifiques du monde entier ont prouvé que les câlins sont aussi indispensables à notre bien-être physique qu’à notre équilibre affectif. » (p. 13) Par personne et par jour, il faudrait 4 câlins pour survivre, 8 pour se maintenir en forme et 12 pour se sentir vraiment heureux. Avec la moitié d’étreinte que me consent Bowie chaque jour, je suis loin du compte ! Ce petit livre ne vous apprendra rien de révolutionnaire, mais il fait office de doux et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 avril 2021

Bowie, les livres qui ont changé sa vie

Ouvrage de John O’Connell. Quatrième de couverture – Le livre idéal pour découvrir les inspirations de David Bowie à travers les ouvrages de sa bibliothèque. David Bowie était un lecteur compulsif qui ne se déplaçait jamais sans sa bibliothèque portative. Trois ans avant sa mort, en 2013, dans le cadre de la mémorable exposition qui lui a été consacrée, il a offert au public une liste des cent livres l'ayant le plus influencé. Dans cet ouvrage, John O'Connell a choisi de les passer en revue en examinant leur impact sur la vie et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 avril 2021

Bride Stories - 5

Manga de Kaoru Mori. Nous voici le jour des doubles noces de Leyli et Layla, turbulentes héroïnes du volume précédent. Elles épousent deux frères, Saman et Farsami. Mais il reste tant à faire avant l’arrivée des invités ! Il faut égorger les moutons et préparer le banquet. Les festivités commencent, et avec elles un long défilé de bénédictions et de cadeaux. Les jumelles ont bien du mal à rester sagement assises et elles mènent déjà leurs fiancés par le bout du nez ! La complicité des nouveaux couples est évidente et il... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 avril 2021

Le légataire - Série intégrale

Attention, révélations possibles dans cet article qui présente une série BD entière !!! Cette série est la suite du Décalogue. ***** Tome 1 : Le rendez-vous de Galsgow - Bande dessinée de Franck Giroud, Camille Meyer et Joseph Béhé. Le livre de Simon est réédité et Gwen, toujours pas remise de la mort de son compagnon, gère son héritage littéraire. Au gré de diverses rencontres, elle est confrontée au Tueur de la Clyde, sérial killer qui semblait avoir disparu. L’omoplate portant l’étrange verset coranique et Nahik, même disparus,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 avril 2021

Le plaisir

Livre de Maria Hesse. Dans son introduction, Lara Moreno donne le meilleur des conseils et le meilleur résumé de ce livre. «  Ce livre peut se lire comme un livre d’anatomie. Pas n’importe lequel : un livre d’anatomie qui décrypte le paysage le plus humain du monde. Celui qui est capable de nous exploser au bout des doigts. » Le plaisir s’apprend. Il se découvre. Il se travaille. Il s’apprivoise. « Mais si elles ne savent rien, comment vont-elles pouvoir demander ce qu’elles aiment ? »... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2021

Mitterand, un jeune homme de droite

Roman graphique de Philippe Richelle et Frédéric Rébéna. En 1935, François Mitterrand est un jeune étudiant en droit, issu d’un milieu catholique bourgeois de droite. Mais plutôt que la magistrature, c’est la littérature qui l’intéresse, si tant est qu’il puisse obtenir le prix Goncourt. Il a de l’ambition et abhorre l’incurie intellectuelle. « La modestie, c’est l’affaire des médiocres. » (p. 31) Ainsi, il préfère discuter avec un ouvrier qu’avec un camarade, si le premier est plus vif d’esprit que le second. « S’il... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]