Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

10 juillet 2015

Le roman de Bouquin - Une histoire du Parc du Grand Veneur à Soisy-sur-Seine

Bande dessinée de Marc Cocheteux. Suivez Bouquin, le gardien de l’histoire du Parc du Grand Veneur : il nous entraîne dans l’histoire du parc, du Moyen Âge à nos jours, en passant par le Grand Siècle, la Révolution et l’Empire. Il trouve toujours sur son chemin ce coquin de Goupil qui s’ingénie à faire des bêtises. En suivant Bouquin, on se promène dans la forêt de Sénart et dans les différents régimes qu’a connus la France. Avant toute chose, précisons que le bouquin, c’est aussi le nom du lièvre mâle. Avouez que ça tombe... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2015

Le nez d'Edward Trencom

Roman de Giles Milton. Edward Trencom est le digne héritier d’une lignée de fromagers londoniens qui ont les faveurs de la cour d’Angleterre. Doté d’un nez extraordinaire capable de reconnaître toutes les odeurs et d’identifier n’importe quel fromage, voire le nom de la vache qui a fourni le lait nécessaire à sa fabrication, Edward Trencom a tout pour être heureux. « Il avait toujours su que le nez des Trencom possédait des pouvoirs surnaturels et il en avait maintenant la preuve. « (p. 138) En effet, Edward... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
08 juillet 2015

Le Maire de Casterbridge

Roman de Thomas Hardy. Un soir d’ivresse, révolté contre son sort et sa pauvreté, Michael Henchard vend sa femme et sa fille pour cinq guinées. « Je ne vois pas pourquoi un homme qui a une femme et n’en veut plus, ne s’en débarrasserait pas comme ces bohémiens-là font de leurs cheveux. […] Pourquoi ne pas les mettre aux enchères, et les vendre à ceux qui recherchent l’article ? Hein ? Moi, bon Dieu ! je vends la mienne à l’instant, si quelqu’un veut l’acheter. » (p. 13) Le lendemain, dégrisé, Henchard... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 juillet 2015

Globule, une vie de lapin

Manga de Mamemoyashi. Le narrateur/auteur est un jeune mangaka qui vit à Osaka dans un petit appartement, avec sa lapine. « Je me réjouis d’avoir pu dessiner un manga à propos d’un lapin durant l’année correspondante. » (p. 23) Son petit animal de compagnie s’appelle Globule. Pourquoi ce nom ? À cause de ses yeux globuleux, bien sûr ! Le narrateur est un peu inquiet au début : il n’a jamais eu de lapin et il est un peu perdu devant les comportements bizarres de l’animal. Il la fait parler, il imagine des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2015

Mademoiselle Mitoufle

 Album de Beatrix Potter. N’est-elle pas jolie, Mademoiselle Mitoufle, cette petite chatte qui ronronne prêt du feu, un gros nœud rose autour du cou ? Mais voilà qu’une souris en jaquette verte lui fait la nique ! « Mlle Mitoufle a pris son élan juste une seconde trop tard : elle s’est fait mal au nez, et la souris s’est sauvée. » (p. 15) Mademoiselle Mitoufle va-t-elle se laisser avoir par une petite souris ? Non, elle finira par l’attraper même si ce n’est pas pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 juillet 2015

Docteur Sleep

Roman de Stephen King. Qu’est devenu Daniel Torrence, rescapé de l’incendie de l’Overlook Palace à la fin de Shining ? Il a appris à lutter contre les spectres qui le hantaient, mais il s’est laissé prendre par le démon de l’alcool, comme son père avant lui. Pour Danny, la bouteille est la seule barrière qui, tant bien que mal, lui permet de tenir en respect les visions que lui envoie le Don. « Il redoutait de se perdre dans un labyrinthe de vies nocturnes fantômes et d’être incapable de retrouver la sortie. »... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2015

Paris

Recueil de textes de Joris-Karl Huysmans. La collection des Carnets des éditions de l’Herne est une merveille. Elle offre ici un petit ouvrage d’une grande valeur et d’une grande beauté : cette encre bleue ressort magnifiquement sur la page couleur crème. Joris-Karl Huysmans est un esthète qui chérit sa ville tout en la craignant : comme devant une maîtresse trop belle pour laquelle il redouterait les effets du temps, il contemple Paris, ses passés et ses changements, inquiet de finir par ne plus reconnaître celle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2015

Wake up ! Wake up ! - A Springtime Lift-the-Flap Book.

Album de Nancy Davis. Voilà le printemps, la nature se réveille doucement. Le petit lapin ouvre les yeux et croque une carotte. Il file réveiller le poussin et le papillon. « The snow has melted, the sun is shining, and the flowers are blooming. » Il ne neige plus, mais il y a quelques averses printanières… qui ne durent jamais longtemps! Voilà un joli petit album cartonné très facile à manipuler par des petites mains. C’est un plaisir de soulever les petites languettes et de découvrir ce qui s’y cache. Est-ce une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2015

La tempête du siècle

Scénario de Stephen King. Une tempête s’approche de Little Tall Island, petite île du Maine. Des tempêtes, les iliens en ont déjà vu et ils savent se serrer les coudes quand il le faut. « Et nous sommes capables de garder un secret, quand il le faut. C’est que nous avons fait en 1989. Les gens qui habitent ici n’ont pas ouvert la bouche. » (p. 27) Cette phrase, c’est le narrateur, Mike Anderson, qui la prononce au début de son récit, mais alors que la tempête est passée depuis plusieurs années. Qu’est-ce donc que les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 juin 2015

Le faucon déniché

Roman jeunesse de Jean-Côme Noguès. Illustrations de Chantal Cazin. Martin est un des fils du bûcheron Brichot : les ventres crient souvent famine dans l’humble demeure et il faut travailler durement pour gagner son pain. Cela n’empêche pas le jeune gardien d’oies d’avoir un rêve, « cette grande envie qu’il avait, lui, pauvre petit paysan, de posséder un oiseau qui lui appartiendrait, un oiseau magnifique qui ne tuerait que pour vivre et qui ne se poserait sur le poing que pour obéir à l’amitié. » (p. 15) Le jour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]