Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 avril 2014

Les Lapinous découvrent les sports

Album de Sylvie Rainaud. Accompagnés de papa Lapin, Tom, Tam, Anaïs, Blaise, Freddy et Charlotte s’initient à différentes activités sportives. « Puisque vous aimez tant le sport, […] dès demain, nous allons le découvrir ensemble ! » Cyclisme, golf, natation, tennis et football, les petits Lapinous ne voient pas la journée passer. Quel plaisir de tout raconter à maman Lapin au goûter, devant de bonnes tartines ! Passons sur le côté fortement misogyne de l’histoire (papa emmène les enfants faire du sport, maman... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2014

Il faut beaucoup aimer les hommes

Roman de Marie Darrieussecq. Solange est une actrice française qui a choisi Hollywood pour faire carrière et elle réussit plutôt bien. Kouhouessou est un acteur camerounais naturalisé canadien et il crève l’écran. Une blanche, un noir : la mélodie d’amour pourra-t-elle sonner juste ? Pour Solange, tout est différent maintenant que Kouhouessou existe. « Avant la rencontre, elle se passait de lui. » (p. 100) Dans cette lapalissade, il y a tout le vide que laisse l’homme quand il part ou quand, obsédé par un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2014

Park Avenue

Roman de Cristina Alger. Depuis quelque temps, les marchés financiers mondiaux et notamment américains sont en crise. Tous les professionnels de cette branche savent qu’ils doivent avancer prudemment, mais aussi qu’il est possible d’engranger des bénéfices considérables si les affaires sont bien menées. C’est l’état d’esprit de Paul, gendre de Carter Darling, homme d’affaires à la tête d’un empire. « Paul était fermement convaincu, […] que la seule façon de faire partie d’une famille aussi puissante que les Darling, c’était de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2014

Jeannot Lapin

Texte et dessins de Beatrix Potter. Jeannot Lapin voit les Mac Gregor quitter leur maison. Vite, il court chez ses cousins Flopsaut, Trotsaut, Queue-de-Coton et Pierre Lapin. Mais Pierre Lapin a perdu ses habits et il semble mal en point. « Pierre était assis et avait l’air souffrant. Il était enveloppé d’un mouchoir de poche en coton rouge. » (p. 19) Mais oui, souvenez-vous, Pierre Lapin a perdu ses vêtements dans le potager des Mac Gregor et ils sont désormais sur l’épouvantail. Jeannot Lapin emmène son cousin... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2014

La plantation

Roman de Leila Meacham. S’estimant spolié dans l’héritage paternel, Silas Toliver décide de quitter la plantation familiale et la Caroline du Sud pour rejoindre le Texas afin d’acheter des terres et d’exploiter son propre coton. Patiemment, il monte ce projet avec son ami Jeremy Warwick qui, comme lui, est un cadet qui a peu de chances de s’imposer dans l’exploitation familiale. Silas est plein d’espoir et d’ambition pour Somerset, la plantation dont il imagine déjà les réussites et les bénéfices. Soutenu par sa jolie fiancée,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2014

L'accompagnatrice

Roman de Nina Berberova. Sonetchka porte sa bâtardise comme un fardeau, comme une malédiction. « Je compris que maman était ma honte, de même que j’étais la sienne. Et que toute notre vie était une irréparable honte. »  (p. 13) Au début du vingtième siècle, les deux femmes vivent chichement dans un petit appartement, donnant quelques leçons de piano qui ne leur rapportent que de maigres émoluments. Tout change pour Sonetchka quand Maria Nikolaevna Travina, cantatrice au succès grandissant, l’engage pour être son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

02 avril 2014

Rue des voleurs

Roman de Mathias Énard. Lakhdar est un adolescent tangérois qui aime traîner avec son copain Bassam, reluquer sa belle cousine Meryem et lire des romans policiers. Avec cette littérature sans prétention, il apprend le français et un peu d’espagnol. Le jour où ses parents le surprennent nu avec Meryem, sa vie éclate. « C’est une drôle de chose que la vie, un mystérieux arrangement, une logique sans merci pour un destin futile. » (p. 219)  Désormais sans famille et écrasé du poids d’une honte dont il ne mesure pas encore... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
31 mars 2014

Tobie des marais

Roman de Sylvie Germain. Dans la région du marais poitevin, la vie du petit Tobie bascule le jour où sa mère est décapitée et où son père en devient fou de douleur. Élevé par Deborah, son arrière-grand-mère qui a traversé l’Europe, il est convaincu que sa famille est maudite. En effet, l’histoire de sa famille est marquée de disparitions extraordinaires : les morts sont des évanouissements et les corps ne reposent que dans les mémoires. « Mais comment se battre avec le vide, avec l’absence, avec l’absolu du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 mars 2014

Le chant de Salomon

Roman de Toni Morrison. Macon Mort, dit Laitier, est le fils de Macon et Ruth Mort, petit-frère de Magdalene et de Corinthiens Un, neveu de Pilate. Dans la famille Mort, on choisit les prénoms des nouveau-nés en ouvrant la Bible. Laitier fait ses premières armes amoureuses auprès de sa belle cousine Agar qui est folle de lui. Le garçon travaille pour son père et l’aide à encaisser les loyers de ses différentes propriétés. Macon Mort Père est un investisseur immobilier ambitieux. Il est aussi noir, ce qui lui vaut de nombreuses... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 mars 2014

La Malvenue

Roman de Claude Seignolle. Jeanne a des désirs de feu. Celle que l’on surnomme la Malvenue en raison d’une marque étrange sur le front couve des passions et des besoins dont elle ne comprend pas l’origine. Tout a commencé quand elle ramassé une certaine pierre dans un roncier. « Il faut que vous sachiez que vous avez chez vous une fille qui aime faire le mal… Son front porte la marque de l’enfer… Un jour proche elle sera punie comme elle le mérite… » (p. 22) La Malvenue subit-elle la malédiction transmise par son père, lui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :