Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

28 avril 2014

Là où vont nos pères

Roman graphique de Shaun Tan. Petit matin. Une valise. Un homme qui part pour un long voyage, laissant sa famille dans une ville dévorée par un monstre. Comme lui, des milliers de migrants débarquant de paquebots sur des terres étrangères, les poches pleines d’espoir. Peut-être trouver un travail. Un logement. Faire venir la famille. Tout recommencer. Être heureux. Enfin. Pas un mot dans cette œuvre, rien que l’image sépia qui se décline en pleines pages et en miniatures, voire en planches contacts. J’ai particulièrement été... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

25 avril 2014

Dolores Claiborne

Roman de Stephen King. Ce soir, à presque soixante-six ans, Dolores Claiborne est au poste de police de Little Tall Island et elle fait une déposition des plus surprenantes. Non, elle n’a pas tué sa patronne, mais oui, elle a tué son mari. Et ce soir, elle va tout dire, balayer les rumeurs et présenter sa vérité. Toute sa vie, Dolores Claiborne a travaillé dur. Elle a élevé ses trois enfants, supporté un mari brutal et alcoolique et enduré les humeurs de sa patronne, Vera Donovan, une femme de plus en plus acariâtre au fil des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 avril 2014

Le mal noir

Roman de Nina Berberova. Evguéni Petrovitch est veuf et il traîne sa brutale solitude comme un boulet. « Rien ne m’aide à surmonter ma perte, à accepter mon malheur, à m’accommoder avec talent de la catastrophe. » (p. 101) À Paris et à New-York, il rencontre Alia et Lioudmila, deux femmes phares prêtes à l’aimer. Mais rongé par sa peine, il est sourd à leurs appels d’amour. Plus que tout, il est convaincu que sa vie est marquée depuis toujours d’un mal noir, à l’instar de la pierre qu’il avait offert à son épouse.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 avril 2014

Lapingouin – Les chocozœufs de Pâques

Album jeunesse de Carole-Anne Boisseau et Galaxie Vujanoc (textes) et Masami Mizusawa (illustrations.) Lapingouin habite dans la jolie ville de Méli-Méloin. Le printemps approche et avec lui, Pâques. « Les margueroses éclosent et quand elles fanent au bout de six jours, les cloches peuvent sonner. » (p. 9) Pour préparer cette fête délicieuse, Lapingouin et son école vont visiter la coqolaterie du Chocochef et découvrir la préparation des chocozœufs. « La classe découvre le clochailler, véritable caverne à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2014

Les Lapinous découvrent les sports

Album de Sylvie Rainaud. Accompagnés de papa Lapin, Tom, Tam, Anaïs, Blaise, Freddy et Charlotte s’initient à différentes activités sportives. « Puisque vous aimez tant le sport, […] dès demain, nous allons le découvrir ensemble ! » Cyclisme, golf, natation, tennis et football, les petits Lapinous ne voient pas la journée passer. Quel plaisir de tout raconter à maman Lapin au goûter, devant de bonnes tartines ! Passons sur le côté fortement misogyne de l’histoire (papa emmène les enfants faire du sport, maman... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2014

Il faut beaucoup aimer les hommes

Roman de Marie Darrieussecq. Solange est une actrice française qui a choisi Hollywood pour faire carrière et elle réussit plutôt bien. Kouhouessou est un acteur camerounais naturalisé canadien et il crève l’écran. Une blanche, un noir : la mélodie d’amour pourra-t-elle sonner juste ? Pour Solange, tout est différent maintenant que Kouhouessou existe. « Avant la rencontre, elle se passait de lui. » (p. 100) Dans cette lapalissade, il y a tout le vide que laisse l’homme quand il part ou quand, obsédé par un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2014

Park Avenue

Roman de Cristina Alger. Depuis quelque temps, les marchés financiers mondiaux et notamment américains sont en crise. Tous les professionnels de cette branche savent qu’ils doivent avancer prudemment, mais aussi qu’il est possible d’engranger des bénéfices considérables si les affaires sont bien menées. C’est l’état d’esprit de Paul, gendre de Carter Darling, homme d’affaires à la tête d’un empire. « Paul était fermement convaincu, […] que la seule façon de faire partie d’une famille aussi puissante que les Darling, c’était de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2014

Jeannot Lapin

Texte et dessins de Beatrix Potter. Jeannot Lapin voit les Mac Gregor quitter leur maison. Vite, il court chez ses cousins Flopsaut, Trotsaut, Queue-de-Coton et Pierre Lapin. Mais Pierre Lapin a perdu ses habits et il semble mal en point. « Pierre était assis et avait l’air souffrant. Il était enveloppé d’un mouchoir de poche en coton rouge. » (p. 19) Mais oui, souvenez-vous, Pierre Lapin a perdu ses vêtements dans le potager des Mac Gregor et ils sont désormais sur l’épouvantail. Jeannot Lapin emmène son cousin... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2014

La plantation

Roman de Leila Meacham. S’estimant spolié dans l’héritage paternel, Silas Toliver décide de quitter la plantation familiale et la Caroline du Sud pour rejoindre le Texas afin d’acheter des terres et d’exploiter son propre coton. Patiemment, il monte ce projet avec son ami Jeremy Warwick qui, comme lui, est un cadet qui a peu de chances de s’imposer dans l’exploitation familiale. Silas est plein d’espoir et d’ambition pour Somerset, la plantation dont il imagine déjà les réussites et les bénéfices. Soutenu par sa jolie fiancée,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2014

L'accompagnatrice

Roman de Nina Berberova. Sonetchka porte sa bâtardise comme un fardeau, comme une malédiction. « Je compris que maman était ma honte, de même que j’étais la sienne. Et que toute notre vie était une irréparable honte. »  (p. 13) Au début du vingtième siècle, les deux femmes vivent chichement dans un petit appartement, donnant quelques leçons de piano qui ne leur rapportent que de maigres émoluments. Tout change pour Sonetchka quand Maria Nikolaevna Travina, cantatrice au succès grandissant, l’engage pour être son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]