Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 mars 2014

Trois filles et leurs mères - Duras, Colette, Beauvoir

Biographie de Sophie Carquain. À paraître en avril 2014. Sans Marie Donadieu, pas de Marguerite Duras. Sans Sido, pas de Colette. Sans Françoise de Beauvoir, pas de Simone de Beauvoir. L’évidence biologique saute aux yeux, mais il ne faut pas résumer la naissance au seul moment de la délivrance de la parturiente. En accouchant, puis en les élevant, ces trois mères ne savaient pas qu’elles façonnaient des écrivaines. « Si Marie Donadieu, Sido, Françoise de Beauvoir savaient… Si elles savaient tout ce que leurs filles leur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

17 mars 2014

Ballade d'un amour inachevé

Roman de Louis-Philippe Dalembert. Azaka et Mariagrazia forment un couple mixte dans une petite ville des Abruzzes. Avec le temps, les habitants ont fini par ne plus voir la couleur de peau d’Azaka et ce dernier se sent enfin chez lui auprès de la femme qu’il aime, dans l’attente imminente de leur premier enfant. Mais voilà que la terre tremble sous le petit village italien. « On vit avec depuis la nuit des temps. Les sautes d’humeur de la terre font partie de nous, c’est nous. » (p. 235) Ces secousses remuent les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2014

L'invention de nos vies

Roman de Karine Tuil. Samir Tahar, fils d’immigrés tunisiens, a quitté la France pour satisfaire ses ambitions aux États-Unis. À New York, il a tout : une brillante carrière d’avocat, une épouse influente et de beaux enfants, une vie riche et parfaite. Mais son succès repose sur une mystification. « Personne ne me connaît. Si un jour, quelqu’un prétend le contraire, ne le crois pas. » (p. 216) Son identité de juif français expatrié, il l’a composée en l’empruntant à Samuel, son ami de la faculté, désormais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2014

Le bataillon créole (Guerre de 1914-1918)

Roman de Raphaël Confiant. La guerre de 14-18 a décimé la France. Ses tranchées ont ravagé le ventre de la Somme. Ses batailles ont défiguré les soldats et constitué de tristes escadrons de gueules cassées. Oui, les Français ont souffert au plus profond de cet affrontement contre l’ennemi allemand. Mais pour certains Français, la Première Guerre mondiale était bien lointaine. Ce fut le cas des Martiniquais enrôlés dans le bataillon créole. Ces Antillais qui n’avaient jamais eu froid ont connu Verdun et les trous d’obus sous la neige.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2014

Éloge du chat

Texte de Stéphanie Hochet. À paraître le 2 avril 2014. Le chat est entré dans nos maisons depuis des siècles, mais il n’est pas vraiment domestiqué. « Le chat n’a pas peur des paradoxes. Il est un paradoxe, il n’y qu’à regarder son corps. » (p. 25) Attention, vous qui logez un chat, vous hébergez un fauve à demi-sauvage qui ne tolère votre présence et ne vous laisse la peau sauve que parce que vous le nourrissez. Si possible à heures fixes. « Quelque chose chez le chat fait de lui un être naturellement... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2014

Fleur de tonnerre

Roman de Jean Teulé. Hélène Jégado, dite Fleur de tonnerre, a empoisonné des centaines de personnes tout au long de sa vie. Elle a commencé par sa famille et a étendu ses talents de meurtrière aux personnes chez qui elle s’engageait comme cuisinière. « Malheur à tous ceux qui ouvrent leur porte à sa carrière de mort. » (p. 147) Maniant la belladone et l’arsenic avec autant de talent que le sucre et le beurre, elle confectionnait de délicieux potages aux herbes et des gâteaux à se damner. Oui, sa cuisine est une tuerie.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

03 mars 2014

L'énigme du fils de Kafka

Roman de Curt Leviant. Le narrateur a grandi sous l’égide de deux monstres sacrés : Danny Kayes d’une part, Franz Kafka d’autre part. Ses deux maîtres, ses deux K. Le premier est un acteur comique qui a enchanté Hollywood et le monde pendant des décennies. Le second est le héros de Prague, figure romantique aux amours impossibles, mort sans enfant et qui continue de fasciner des années après sa disparition. Et si malgré tout, Kafka avait eu un fils ? C’est sur la base de cette piste folle que le narrateur, cinéaste de son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 février 2014

Le train

Roman de Georges Simenon. Marcel est un homme ordinaire qui mène une vie simple, mais confortable avec sa femme Jeanne et sa fille Sophie. Tout change quand les Allemands arrivent en Belgique. « Cette guerre qui éclatait soudain après un an de faux apaisement, c’était une affaire personnelle entre le destin et moi. » (p. 15) La famille quitte Fumay, dans la Meuse, pour le sud de la France. Dans le train qui les emmène, Marcel est séparé de son épouse et de sa fille. Il rencontre Anna, une étrangère au comportement étrange.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
21 février 2014

Room

Roman d’Emma Donoghue. Jack a cinq ans aujourd’hui et il est très content de passer toute la journée avec sa maman dans la Chambre. Comme toutes les autres journées. Depuis toujours. Jack n’est jamais sorti de la Chambre et sa maman y vit depuis très longtemps. Cette vie à deux pourrait être idéale. Mais non. Parce que la télévision est le seul extérieur que Jack connaît et sa maman n’en peut plus de lui mentir, de lui inventer une vie idéale. « Moi je crois qu’elle peut expliquer : elle veut pas, c’est tout. Mais tu peux... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 février 2014

Foetus et Foetus

Bande dessinée de Wayne. Louis et Karl sont jumeaux, mais pour le moment, ils sont encore dans le ventre de leur maman. Le premier est de nature optimisme, le second est plus cynique et désabusé. Les deux petits bonhommes vont devoir cohabiter pendant neuf mois et neuf mois, ça peut être très long dans un endroit aussi petit. Attentifs au moindre bruit, ils cherchent à comprendre le monde qui les attend. « C’est qui ce Dieu dont parle des fois Maman ? / Tu vois… Maman nous a créés et veille sur nous, même si on ne la voit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]