Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

26 juillet 2013

Northanger Abbey

Roman de Jane Austen. Catherine Morland est une jeune fille de dix-huit ans qui n’a pas encore fait son entrée dans le monde. Invitée à Bath par Mr et Mrs Allen, Catherine se lie rapidement d’amitié avec deux couples de frère et sœur, John et Isabelle Thorpe et Henry et Eleanor Tilney. Hélas, parmi les deux couples de frères et sœurs, il y en a un qui pratique le mensonge, la dissimulation, la tromperie et le double jeu avec un art digne des plus grands manipulateurs et cela afin de faire main basse sur des fortunes en épousant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

24 juillet 2013

Les fiancées du Pacifique

Roman de Jojo Moyes. En 1946, 655 Australiennes embarquent sur le Victoria, un porte-avion de la marine britannique, pour rejoindre leurs époux en Angleterre. Mariées à des militaires britanniques pendant la guerre, elles sont prises en charge par l’armée. Avant elles, des milliers d’Australiennes ont déjà traversé la moitié de la planète pour retrouver leurs maris, dans des conditions plus ou moins confortables. « Ils n’ont plus un seul navire décent. Ils vont nous coller sur n’importe quel rafiot pour nous emmener là-bas.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
23 juillet 2013

Flon-Flon et Musette

Album jeunesse d’Elzbieta. Flon-Flon et Musette sont deux jeunes lapins. Amis depuis toujours, ils savent qu’ils se marieront quand ils seront plus grands. Mais voilà que la guerre arrive. Le papa de Flon-Flon part au front et une haie d’épines sépare désormais Flon-Flon et Musette. « Il ne faut plus parler de Musette, c’est défendu ! / Pourquoi ? / Parce qu’elle est de l’autre côté de la guerre. » (p. 18) La guerre dure longtemps et fait beaucoup de bruit. Et un jour, elle est finie. Le papa de Flon-Flon revient... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2013

Les oiseaux se cachent pour mourir

Roman de Colleen McCullough. Tome 1 Meggie Cleary est l’unique fille d’une nombreuse fratrie. Ses parents, Padraic et Fiona, mènent une vie laborieuse et économe en Nouvelle-Zélande. La famille est unie, mais les démonstrations ne sont pas fréquentes et Meggie grandit avec un besoin de tendresse inassouvi. Alors qu’elle a 10 ans, toute sa famille embarque pour l’Australie où Padraic a obtenu le poste de régisseur de l’immense domaine de Drogheda, propriété de sa sœur, Marie Carson, veuve aux desseins impénétrables. Sur ces... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:40 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
19 juillet 2013

Olympe de Gouges

Roman graphique de Catel Muller (dessins) et de Jose-Louis Bocquet (scénario). Née à Montauban, Marie Gouze est une petite fille pleine d’énergie et de questions. La rumeur la veut bâtarde, fille de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan, mais Marie est élevée comme l’enfant du boucher Gouze. Devenue une jeune femme instruite et curieuse, elle est contrainte par sa famille à épouser un officier de bouche. « Je préfère la fréquentation des livres à celles des tripes. » (p. 70) Louis-Yves Aubry succombe à une fièvre peu de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
16 juillet 2013

Solal

Roman d’Albert Cohen. Solal des Solal est le fils du grand rabbin de Céphalonie. À 13 ans, il tombe amoureux d’Adrienne de Valdonne, la femme du consul de France. À 16 ans, aimé de retour, il consomme cette folle passion et s’enfuit à Florence avec son amante. Mais Adrienne regrette ce coup de tête et l’abandonne. Rejeté par son père, Solal se rend en France pour terminer ses études. On le retrouve à 21 ans à Genève. Il n’a pas oublié Adrienne et cherche comment la reconquérir et la faire plier à son amour.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

13 juillet 2013

Curiosités infernales

Textes rassemblés par P. L. Jacob (1806-1884). Présentation et notes de Stéphane Vautier. Photographies de Jean-Louis Marteil (Oui, le bonhomme est le Hitchcock de l’édition, toujours prêt à faire une apparition dans ses œuvres) Sous-titre : Diables, sorciers, fées, elfes, lutins, possédés, vampires, spectres, loups-garous, etc. La première partie de cet ouvrage porte sur le diable. « L’on mesure alors combien l’utilisation de cette figure du mal absolu se fait souvent dans un but politique et moral. […] Les anecdotes ont... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2013

Chanson des mal-aimants

Roman de Sylvie Germain. Née sous une pluie d’étoiles, Laudes-Marie Neigedaoût est albinos. Immédiatement abandonnée par sa mère dans un cageot de framboises, l’enfant portera toute sa vie un âpre ressentiment envers ceux qui n’ont pas voulu d’elle. « Mes parents n’étaient ni des héros ni des martyrs de la dernière guerre, pas même des gens ordinaires morts sous un bombardement. Juste deux renégats qui m’avait légué le tourment de leur anonymat pour tout héritage, et une inaltérable blancheur de sac de farine en prime »... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 juillet 2013

Moll Flanders

Roman de Daniel Defoe. L’argument donné par l’auteur en première page est le meilleur résumé possible. « Heurs et malheurs de la célèbre Moll Flanders, qui naquit à Newgate, et, pendant une vie continuellement variée qui dura soixante ans, en plus de son enfance, fut douze ans une catin, cinq fois une épouse (dont une fois celle de son propre frère), douze ans une voleuse, huit ans déportée pour ses crimes en Virginie, et enfin devint riche, vécut honnête et mourut pénitente. D’après ses propres mémorandums. » (p. 25)... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 juillet 2013

Le docteur Pascal

Roman d’Émile Zola. À Plassans, le docteur Pascal Rougon a mené une vie heureuse, loin des ambitions de ses frères Eugène et Aristide. Entièrement dévoué à la médecine, à la recherche et à la science, il rêvait d’éradiquer la douleur et la maladie avec « l’espoir noble et fou de régénérer l’humanité. » (p. 57) À presque 60 ans, il se passionne pour ses travaux sur l’hérédité dont il appuie la démonstration sur sa propre famille, depuis l’ancêtre commune, Adélaïde dite Tante Dide, jusqu’aux derniers enfants en... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :