Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 novembre 2012

Parfums

Texte de Philippe Claudel, de l'Académie Goncourt. Philippe Claudel nous propose une infinité de voyages qui commencent au seuil des narines et qui remontent le temps et les souvenirs. Son abécédaire olfactif se compose de madeleines de Proust délicates, robustes, répugnantes ou éthérées. Qu’il parle d’ail, d’ombellifère ou de gymnase, ses descriptions sensitives sont des hommages au passé. S’il a classé les parfums de son laboratoire personnel par ordre alphabétique, l’auteur ne suit par d’ordre chronologique. On saute de ses... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:30 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2012

Barbe Bleue

Roman d’Amélie Nothomb. Saturnine n’en revient pas : c’est elle que Don Elemirio a choisi pour être sa colocataire, dans son luxueux immeuble particulier parisien. La jeune Belge apprend que 8 femmes l’ont précédée et ont disparu. Apparemment, elles ont ouvert la chambre noire interdite. Saturnine ne connaissait pas la réputation de son illustre colocataire qui se prétend l’homme le plus noble du monde. Elle découvre sa misanthropie et son étrange façon d’assouvir ses besoins charnels. « Les colocatrices n’espèrent pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2012

Nous autres

Roman d’Eugène Zamiatine. Au sein de l’État Unique, la soumission arithmétique apporte le bonheur et le Bienfaiteur sait comment garder son peuple dans « l’obéissance absolue et extatique, dans le manque idéal de liberté. » (p. 18) Au-delà du Mur Vert, tout n’est que confusion et il fait bon vivre dans « la vie mathématiquement parfaite de l’État Unique. » (p. 16) D-503 est le constructeur de l’Intégral, un vaisseau qui apportera la connaissance aux peuples. Chaque soir, il rédige ses notes personnelles et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
31 octobre 2012

La femme immortelle

Pierre Alexis du Ponson du Terrail. À un dîner donné par Philippe d’Orléans, régent du royaume de France, le marquis de la Roche-Maubert fait un curieux récit. « Vous verrez que la femme vampire n’est point une fable. » (p. 12) Étant jeune, il s’était épris d’une femme vampire qui a fini sur le bûcher. Mais voilà que 60 ans plus tard, le chevalier d’Esparron aime la même femme. Cette goule est donc immortelle. Mais son attirance pour le sang ne lui sert pas à assouvir sa faim, mais à mettre en œuvre un des plus grands... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 octobre 2012

Ubik

Roman  de Philip K. Dick Dans sa firme, Glen Runcinter emploie des anti-psys : ils sont capables de contrer les pouvoirs des télépathes et des précogs. Son meilleur élément, c’est Joe Chip, un testeur surdoué continuellement fauché. « Le facteur anti-psy est une restauration naturelle de l’équilibre écologique. » (p. 38) L’arrivée de Patricia Conley, une anti-précog au niveau jamais vu pourrait bien mettre en danger la firme. Peut-être est-elle un agent d’Hollis. Lors d’un voyage sur la Lune, l’équipe de Glen... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:55 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 octobre 2012

Nana

Roman d’Émile Zola. Le Tout-Paris est en effervescence : une nouvelle actrice monte sur les planches ce soir. On la dit belle, on la dit blonde, on la dit éblouissante. Pour sa première, Nana se fait désirer et ce n’est pas par son talent qu’elle enchante le parterre. « Est-ce qu’une femme a besoin de savoir jouer et chanter ? » (p. 8) Le talent de Nana, c’est bien entre ses cuisses et entre ses bras qu’il se trouve. Échappée, on ne sait comment, du ruisseau et des trottoirs gras de Paris, Nana est maintenant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2012

Deux officiers du roi

Roman d’Alexander Kent. Sous-titre : Une aventure de Richard Bolitho. 1774, à Plymouth. Richard Bolitho et Martyn Dancer sont deux aspirants de la marine anglaise. Ils attendent l’examen qui les confrontera à un jury d’officiers. À la clé, le précieux brevet d’officier. Les deux amis s’en tirent avec les honneurs. Richard Bolitho se voit confier la responsabilité de convoyer un nouveau navire, le Hotspur, et de le livrer à son commandant. Bolitho doit aussi surveiller les premiers pas d’Andrew Sewell, jeune aspirant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2012

Moi, Tituba sorcière...

Roman de Maryse Condé. Sous-titre : Noire de Salem. Tituba est le fruit d’un vol commis sur un bateau négrier qui faisait voile vers La Barbade. Née de la souffrance, elle grandit dans la souffrance en perdant sa mère très tôt. Et la vieille esclave qui la recueille ne la rassure pas quant à son avenir : « Tu souffriras toute ta vie. Beaucoup. Beaucoup. Mais tu survivras ! » (p. 21) Man Yaya lui apprend les plantes, les forces de la nature et toute une connaissance mystérieuse. Nantie d’un tel pouvoir et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
12 octobre 2012

Notre agent à La Havane

Roman de Graham Greene. Jim Wormold est un citoyen anglais installé à La Havane. Son petit commerce d’aspirateurs ne génère pas beaucoup de bénéfices et ne lui permet pas de payer toutes les extravagances et les désirs de Milly, sa fille de 17 ans. Alors, quand l’agent Hawthorne lui propose de rejoindre les services secrets britanniques, Wormold voit la possibilité de gagner rapidement de l’argent. De son côté, Hawthorne est persuadé d’avoir installé un espion de premier ordre dans une zone qui commence à s’agiter, à la veille... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 octobre 2012

Son excellence Eugène Rougon

Roman d’Émile Zola. Voici Eugène Rougon que l’on avait croisé dans La Curée.  De retour à Paris, on fréquente l’Assemblée nationale et les couloirs de tous les ministères. Eugène Rougon y est tout puissant, mais il vient de donner sa démission du Conseil d’État. « J’étais résolu depuis longtemps à abandonner la haute situation que je devais à la bienveillance de l’empereur. » (p. 43) Patiemment, il attend que l’Empereur lui redonne sa faveur. En attendant, le Tout-Paris se presse chez cet homme colossal qui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :