Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

30 avril 2013

Un tramway nommé désir

Pièce de théâtre de Tennessee Williams. Nouvelle-Orléans, quartier français. Un soir, Blanche Dubois arrive chez sa sœur, Stella, et son beau-frère, Stanley Kowalsky. La jeune femme ne peut se résoudre à la pauvreté du couple et ne cesse de rappeler la richesse qu’elle a connue. Blanche est une femme très sensible, tout en nerfs. « Il faut que je sois avec quelqu’un, je ne peux pas rester seule… parce que comme tu t’en es aperçue, je ne vais pas très bien. » (p. 30) Immédiatement, Stanley prend sa belle-sœur en... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 avril 2013

Impurs

Roman de David Vann. 1985, dans la Vallée centrale de Californie : à 22 ans, Galen vit encore chez sa mère. Au motif de difficultés financières, celle-ci a toujours refusé de lui payer l’université. Pour Galen, cela signifie surtout que sa mère refuse de le voir partir. « Elle avait fait de lui une sorte d’époux, lui, son fils. Elle avait chassé sa propre mère, sa sœur et sa nièce, et il ne restait plus qu’eux deux, et chaque jour il avait le sentiment qu’il ne pourrait supporter un jour de plus, mais chaque jour il... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 avril 2013

La terre

Roman d’Émile Zola. Ce volume des Rougon-Macquart met en scène Jean Macquart, frère de Gervaise, mais il est surtout question de la famille Fouan. Sur une quinzaine d’années, on suit la vie de Rognes, petit village de la Beauce, région agricole rythmée par les travaux de la terre. « Cette Beauce plate, fertile, d’une culture aisée, mais demandant un effort continu, a fait le Beauceron froid et réfléchi, n’ayant d’autre passion que la terre. » (p. 39) Au début du roman, le père et la mère Fouan, brisés par des années... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2013

Un instituteur communiste en Algérie - L'engagement et le combat (1936-1965)

Biographie d’Alexis Sempé, sur la base des carnets, de la correspondance, des discours et des photographies de Gaston Revel. Né en 1915 dans l’Aude, Gaston Revel se destine très tôt à l’enseignement. Pacifiste et sensible aux idées du Front populaire, il développe rapidement une forte conscience politique qu’il exprime notamment dans sa longue correspondance avec Janos Mezei, un ami hongrois, et chaque lettre sonne comme un manifeste lancé d’une tribune anonyme. « Nous pendrons le dernier Croix de feu avec le dernier boyau du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2013

Le Cirque - Journal d'un dompteur de chaises

Roman graphique d’Ileana Surducan. Manu est un petit homme chauve qui est convaincu que les chaises ont une âme et des rêves. Alors, la journée, il travaille à l’usine, mais la nuit, il est dompteur de chaises dans un Cirque qui se produit à l’extérieur de la Cité, là où il est interdit de se rendre. « Inciter les gens à sortir de la Cité la nuit et promouvoir des distractions illégales est interdit. Article 23/5 du règlement. » (p. 11) dans la ville, ils sont peu nombreux à croire à l’existence réelle du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 avril 2013

De grandes espérances

Roman de Charles Dickens. Au terme de son existence, Pip raconte son histoire. Orphelin, il a été élevé par sa sœur, l’acariâtre et brutale épouse du forgeron du village, le brave Joe. « Je crois que ma sœur me considérait vaguement comme un jeune délinquant qu’un accoucheur de la police avait saisi le jour de ma naissance et délivré entre ses mains afin qu’elle me traitât selon la majesté outragée de la loi. » (p. 33) Mais l’enfant n’est pas malheureux : il accepte cette vie et ne forge pas de projets pour la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

18 avril 2013

Miel et vin

Roman de Myriam Chirousse. « Pour ceux de l’autre côté du monde, il faut que je dise tout ce qui ne sera peut-être pas. Tout ce que je sais, ici, au fond du ventre de ma mère. » (p. 8) Ainsi s’ouvre un récit étrange dont les premières pages oscillent entre conte noir et roman gothique. Dans un château de Dordogne, on dit que l’enfant qui vient de naître est le fils du diable. Quiconque s’approche de lui est maudit ou voué à souffrir, voire à mourir. En grandissant, le garçon bâtard deviendra pourtant Charles d’Éperay,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 avril 2013

Triangle rose

Roman graphique de Michel Dufrannne (scénario), Milorad Vicanovic (dessin et couleurs), Maza (dessin et couleurs) et Christian Lerolle (couleurs). Un groupe de lycéens doit rendre un devoir sur les camps de concentration. L’un d’eux décide d’interroger son arrière-grand-père, rescapé de la Shoah. L'aïeul s’appelle Andreas Müller : c’est un vieil homme dur, maniaque et un peu agressif. Il accepte toutefois de raconter son histoire. Il ouvre son récit sur le réveillon de l’année 1932 qu’il a fêté avec ses amis. De beaux Allemands,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 avril 2013

La tour sombre

Cycle romanesque en huit tomes de Stephen King. Cliquez sur les couvertures pour lire mes billets sur chacun des tomes.             De Stephen King, jusqu’à l’année dernière, je n’avais lu que Shining. À l’époque, j’étais une toute jeune adolescente et j’avais découvert ce roman dans une tente, par une nuit de tempête lors d’un séjour familial en camping. Partageant la tente avec un frangin facétieux et un brin sadique, je m’étais bien promis de ne plus jamais ouvrir un roman de Stephen King. OK... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2013

Pseudo

Roman d’Ella Balaert. Tout commence avec une annonce pour un meuble en acajou. La très mondaine Sophie propose à Alice, accro au poker, et Jeanne, romantique mélomane, d’entamer un petit jeu de séduction avec un antiquaire mystérieux. Les trois amies créent le personnage d’Eva et se lancent avec plaisir dans une correspondance électronique badine avec Ulysse, leur mystérieux interlocuteur. « Les mots flirtent. Parfois même sans que nous y prenions part. » (p. 145) À noter que Sophie et Alice voulaient surtout tirer... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :