Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 février 2022

Elles disent

Ouvrage de Léonora Miano. Au gré de ses lectures, l’autrice a glané des citations de femmes et des extraits de textes, et les a montés en conversations. Les philosophes répondent aux femmes politiques, les chanteuses donnent la réplique aux artistes, et même des personnages féminins prennent la parole. « Rattrapée par ma passion pour la structuration des textes, rêvant toujours de composition musicale, j’ai eu l’idée de monter une pièce vocale. » (p. 7) L’artificialité revendiquée du procédé passe très rapidement au second... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2022

Petit traité d'éducation lubrique

Ouvrage de Lydie Salvayre. L’autrice propose un panel non exhaustif, mais fort documenté, d’approches amoureuses, de positions érotiques et de bonnes manières à avoir en matière de galéjades. « À défaut d’être saintes, soyez courtoises. Et sachez, Mesdames, que rien n’est plus discourtois que de voir un homme bander sans lui tendre aussitôt votre main. » (p. 79) Parler de fesses ne signifie pas rester au ras des pâquerettes, et l’autrice cite à qui mieux mieux les philosophes antiques et modernes. Le sexe est une affaire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 février 2022

Ni folles ni douillettes - L'endométriose, un combat quotidien

Ouvrage de Floriane Gissat, illustré par Élise. L’endométriose est une maladie encore méconnue. Des cellules issues de l’endomètre (membrane qui recouvre la paroi utérine et qui se détruit et s’évacue lors des règles) se retrouvent dans d’autres parties du corps. Elles se comportent comme si elles se trouvaient dans l’utérus et donc saignent au moment des règles, ce qui crée des lésions internes, des kystes, des tissus cicatriciels et des adhérences. L’endométriose cause des douleurs pendant les règles et en dehors, parfois pendant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 février 2022

Les fabuleuses fables du Bois de Burrow

Album de Thibault Guichon-Laurier et Frédéric Pillot. « Laissez donc le calme et la tranquillité à l’entrée. Pied de nez, anicroches, désamours et mésaventures sont au programme. » (p. 3) Après cette mise en garde que Dante n’aurait pas reniée, le lecteur est en droit de se demander ce qui peut bien être pourri au royaume de Burrow. Eh bien, en fait, tous les vices sont là ! Hypocrisie, vanité, xénophobie, surconsommation, addiction ou encore mesquinerie, tout y passe ! Le Bois de Burrow est évidemment une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2022

Une toute petite seconde

Album/leporello de Rébecca Dautremer. Après Les riches heures de Jacominus Gainsborough et Midi Pile, la dessinatrice revient à son adorable petit personnage aux douces oreilles. Un leporello, c’est un livre qui se déplie. La pluie arrive, un bateau est sur le point de quitter le quai, tout semble se précipiter, et pourtant tout est figé le temps d’une seconde. Une toute petite seconde. Chaque action est liée à la suivante et en entraîne d’autres jusqu’au final : tout concourt à l’événement qui concerne le héros, le petit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2022

Les ignorants

Bande dessinée d’Étienne Davodeau. Édition limitée : spécial 10 ans. Tout commence quand un dessinateur de bande dessinée décide de découvrir le monde du vin. Il se fait bénévole et observateur chez un vigneron en bio à qui, en contrepartie, il fait découvrir le monde de la bande dessinée. L’auteur, c’est Étienne Davodeau. Le vigneron, c’est Richard Leroy, ancien banquier reconverti dans un métier qui a du sens, sur les côteaux du Layon. Les deux métiers se trouvent bien des similitudes : dans les deux cas, il faut du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 février 2022

Les fantômes du vieux pays

Roman de Nathan Hill. Samuel est professeur d’université, écrivain raté et joueur compulsif sur une plateforme en ligne. Son éditeur menace de le poursuivre pour non remise de manuscrit, mais Samuel lui propose une nouvelle idée : un livre à charge contre sa propre mère. Faye Andresen-Anderson a en effet agressé le gouverneur républicain Sheldon Packer, passant en un jet de cailloux d’une parfaite inconnue à une pasionaria pacifiste, ou à une terroriste au passé trouble, selon les points de vue. Plus que tout autre, Samuel a des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 février 2022

Rêver, c'est aussi vivre

Roman de Curt Leviant. Bien des années après l’intrigue dépeinte dans Journal d’une femme adultère, le psychologue Charlie Perlmutter reçoit dans son cabinet Hannah Schwartz. La quinquagénaire mène une vie simple et rangée, quasi monacale et parfaitement solitaire, mais la nuit, ses rêves sont des inventions fantasmagoriques dignes des inventeurs les plus originaux. « Dans mes rêves, j’ai de nombreux talents. […] Et après, je me réveille et je ne suis que moi-même, banale et plan-plan. » (p. 34) Hannah raconte ses nuits,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2022

100 héroïnes de l'Histoire de France

Ouvrage d’Hélène de Champchesnel. « Toutes ne sont pas des modèles, mais elles ont toutes eu un destin exemplaire, un parcours riche d’enseignements et de passions. […] Toutes ne suscitent pas notre admiration, mais toutes sont indéniablement liées à notre propre histoire et à nos souvenirs collectifs. » (p. 7) Avec ses 100 portraits, l’autrice cherche à sortir du roman national et à rétablir plus de véracité historique. Il s’agit de démythifier, de démystifier pour mieux comprendre et rendre un hommage plus sincère et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 janvier 2022

La maison des Hollandais

Roman d’Ann Patchett. Après le départ de leur mère, Danny et Maeve ont vécu quelque temps seuls avec leur père, un homme distant et taciturne, dans leur grande maison familiale. « Si je posais une question à mon père quand il était silencieux, il disait qu’il était en train de discuter avec lui-même et que je ne devais pas l’interrompre. » (p. 55) L’arrivée d’Andrea et de ses deux filles va bouleverser l’enfance des enfants. La belle-mère montre peu d’affection envers Danny et sa sœur. Sa seule obsession, c’est cette... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]