Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 juin 2014

Max's Breakfast

Album de Rosemary Wells. Max ne veut pas manger son œuf au plat : pour le petit-déjeuner, il préférerait des fraises et rien que des fraises. Mais sa sœur Ruby le surveille. « No strawberries until the egg goes down. » Oui, pour devenir grand, il faut prendre un bon petit-déjeuner, mais l’english breakfast n’est pas du goût de notre petit héros. Il finira par manger des fraises, grâce à une aide tout à fait inattendue. Cet album carré aux pages cartonnés est vraiment drôle. Les gros lapins joufflus, avec leur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2014

Chien Blanc

Texte de Romain Gary. Alors qu’il vit aux États-Unis avec son épouse, Jean Seberg, Romain Gary recueille un berger allemand. L’animal trouve rapidement sa place dans la maison, auprès de l’autre chien et des chats. Il est ce qu’on appelle communément une bonne pâte, affectueux avec tout le monde. Tout le monde, sauf les noirs. Batka est un chien blanc, un chien dressé par les hommes blancs pour chasser les hommes noirs. Pour Gary et Seberg, il est impensable d’abattre le chien : ils le confient à un chenil qui a pour consigne de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 juin 2014

Petit Lapin Blanc fête Noël

Album de Marie-France Floury et Fabienne Boisnard. Petit Lapin Blanc est impatient que Noël arrive. Il enlève une page au calendrier, mais Noël n’est que demain. « Ce Père Noël en met du temps ! » Que faire pour patienter ? Il faut finir de décorer la maison et le sapin. Et il faut aider Maman, Papy et Mamie à préparer la jolie table pour le repas. Voilà le soir, Petit Lapin Blanc doit aller se coucher même s’il aimerait bien attendre l’arrivée du Père Noël. Enfin, c’est le matin : tout sera-t-il aussi... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2014

Palais de glace

Roman de Tarjei Vesaas. Siss et Unn sont deux fillettes très différentes. La première est populaire et entourée d’amis. La seconde est solitaire et inaccessible. Pourtant, il se noue entre elles une amitié inexplicable et incommensurable. Une amitié si pure qu’elle ne peut pas exister ailleurs que dans la glace, qui saura la préserver à jamais. « La glace qui couvrait le lac était si étincelante qu’elle ne semblait pas exister. Une glace d’acier. Pas le moindre flocon de neige n’était tombé depuis sa formation. »... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juin 2014

La dernière frontière

Roman d’Howard Fast. 1878 : la guerre de Sécession est terminée, les guerres indiennes également. Les jeunes États-Unis peuvent-ils enfin aspirer à la paix ? Rien n’est moins sûr puisque les Cheyennes parqués dans l’aride Territoire indien ne veulent que partir vers le nord pour retrouver les Black Hills, les terres sacrées de leurs ancêtres. Plutôt mourir que rester soumis à l’homme blanc et à ses lois iniques ! « Bien sûr, leur idée de la liberté n’est pas la même que la nôtre. » (p. 300) Au début, ils... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2014

Le bagne de la honte

Bande dessinée de Frédéric Bertocchini (scénario) et Éric Rückstühl (dessins). Tome 1 : Castelluciu Joachim Evain, petit orphelin breton de 11 ans, est envoyé en Corse, à la colonie agricole de Saint-Antoine. Il s’agit en fait d’un bagne pour enfants. « Nous venions de toute la France. Vagabonds, voleurs, fortes têtes, orphelins… Napoléon III voulait éradiquer toute cette « mauvaise graine. » (p. 12) Là-bas, il se lie d’amitié avec Antoine Teurice, à peine plus âgé que lui. La vie au bagne est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 juin 2014

Dôme

Roman de Stephen King. Chester’s Mill est une petite ville américaine que rien ne distingue de ses voisines. Mais en un instant, elle devient le centre d’attention du monde entier. Cet instant, c’est celui au cours duquel une paroi invisible et infranchissable s’est abattue tout autour de la ville. Sous ce dôme, désormais, Chester’s Mill est prisonnière. « Quand l’équivalent d’un mur de pierre s’érige en un clin d’œil autour d’une ville, il ne peut pas ne pas y avoir d’incidents. » (p. 60 – tome 1) D’où vient ce... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2014

Bon appétit ! Monsieur Lapin

Album de Claude Boujon. « Monsieur Lapin n’aime plus les carottes. » (p. 4) C’est un comble, pour un lapin ! Comment remplir son estomac, désormais ? Monsieur Lapin va jeter un œil dans l’assiette de ses voisins, mais les mouches de la grenouille, les vers de l’oiseau, les larves du poisson ou les bananes du singe ne lui ouvrent pas vraiment l’appétit. Et voilà qu’il rencontre le renard dont le plat favori est… le lapin, évidemment ! Sauve qui peut ! Finalement, s’en tenir aux carottes, ce n’est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2014

Petite fabrique des rêves et des réalités

Texte de Philippe Claudel. Il y a longtemps que je t’aime raconte le retour de Juliette dans sa famille, après plusieurs années de prison. Elle retrouve sa jeune sœur et doit réapprendre à vivre auprès des siens et en dépit du remords et des absents. Écrit et réalisé par Philippe Claudel, ce film est porté par la toujours sublime Kristin Scott Thomas et la très délicate Elsa Zilberstein. Petite fabrique des rêves et des réalités est une réflexion sur le film, composée à la manière d’un glossaire, Philippe Claudel détaillant les mots... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 mai 2014

Le seigneur des porcheries

Roman de Tristan Egolf. Sous-titre : Le temps venu de tuer le veau gras et d’armer les justes. John Kaltenbrunner est né à Baker, minable bourgade du Midwest qui compte nombre d’alcooliques, de consanguins, de racistes violents, de bigots dégénérés et d’émigrés agressifs. « Les bars étaient le creuset de l’idiosyncrasie de Baker. » (p. 265) Unique rejeton de Ford Kaltenbrunner, gloire locale décédée dans des circonstances floues, John est un enfant asocial, généralement considéré comme attardé et pourtant doué... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]