Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

06 juin 2012

Enola game

Roman de Christel Diehl. Avant, il y avait le printemps, le soleil, l’insouciance et le superflu. Puis, il y eut Enola Game, cette grande lumière et ses nombreuses détonations. Depuis, la mère et la petite vivent recluses dans leur maison, sans savoir ce qui se passe à l’extérieur. Chaque jour, elles écoutent un morceau de musique et font une photo pour le père qui n’est pas là. Dehors, l’armée distribue des rations d’eau et de nourriture que la mère stocke avec appréhension. Elle sent que la pénurie finira par les condamner à la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:30 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

05 juin 2012

Partir

Roman de Tahar Ben Jelloun. Azel et Kenza, comme tant d’autres jeunes, ne rêvent que de quitter le Maroc, d’échapper à la pauvreté, à la cruauté et à la mafia locale. Le pays perd ses forces vives au profit d’une Espagne aux airs d’El Dorado. « Quitter le pays. C’était une obsession, une sorte de folie qui le travaillait jour et nuit. Comment s’en sortir, comment en finir avec l’humiliation ? Partir, quitter cette terre qui ne veut plus de ses enfants, tourner le dos à un pays si beau et revenir un jour, fier et peut-être... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 juin 2012

Sac au dos

Nouvelle de Joris-Karl Huysmans. Eugène Lejantel, jeune Parisien, est mobilisé pour la guerre de Prusse. Peu de temps après son départ, il tombe malade et a bien des difficultés à se faire soigner. Avec son compagnon Francis, il trompe l’ennui à l’hospice et tente des sorties de polissons dès que l’occasion se présente. « Mon ami et moi étions arrivés à ce degré d’abrutissement qui vous jette sur un lit, s’essayant à tuer, dans une somnolence de bête, les longues heures des insupportables journées. » (p. 36) De la guerre,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 juin 2012

Madame Anniversaire

Album de Roger Hargeaves. « Madame Anniversaire adore chaque jour de l’année, car c’est toujours l’anniversaire de quelqu’un. Et Madame Anniversaire adore faire des cadeaux ! Elle aime les choisir, les emballer et les offrir. Elle peut se vanter d’avoir toujours trouvé le cadeau parfait. Aussi difficile la personne fût-elle. » Pas de doute, Madame Anniversaire est une amie attentionnée. Mais voilà que l’anniversaire de Monsieur Farfelu approche. Comment lui trouver un cadeau qui lui corresponde ? Cet album... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2012

Mémoires d'un proscrit

Mémoires de Frédéric Guillaume de Vaudoncourt, annoté par Laurent Nagy. Tome  1 (1812-1815) Récit des derniers temps de l'empire par un général de Napoléon - Général de l’armée napoléonienne, Frédéric Guillaume de Vaudoncourt ouvre ses mémoires par des réflexions liminaires sur la littérature et les récits historiques. Entre l’honnêteté et la flagornerie, il a choisi la première et se place résolument du côté de la vérité. « Je me suis attaché avant tout à la vérité historique, et j’ai osé la dire tout entière et sans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:20 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2012

Le photographe

Une histoire vécue, photographiée et racontée par Didier Lefèvre. Écrite et dessinée par Emmanuel Guibert. Mise en page et en couleur par Frédéric Lemercier. (p. 6) Tome 1 – Didier Lefèvre, photographe, intègre une équipe de Médecins Sans Frontières. Sous la direction de Juliette, avec Robert, Régis, John, Mahmad, Sylvie, et tant d’autres, il passe du Pakistan à l’Afghanistan. « En Afghanistan, il y a la guerre. D’un côté, l’armée d’invasion soviétique et l’armée du gouvernement communiste en poste à Kaboul, de l’autre les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

27 mai 2012

Les trois lumières

Roman de Claire Keegan. Un matin d’été, un père dépose sa fille à la ferme des Kinsella. Pour soulager son épouse qui est encore enceinte, l’enfant passera la belle saison loin de la maison. D’abord mal à l’aise, la fillette trouve auprès des Kinsella tous les bonheurs d’une famille. « On se réjouit de la garder. […] Elle est la bienvenue ici. » (p. 19) Le couple est attentif et tendre et lui voue une affection qui semble compenser une perte. « Oh, n’est-elle pas là pour qu’on la gâte ? » (p. 54) Gâtée,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 mai 2012

Les lois de la gravité

Roman de Jean Teulé. Soirée tranquille au commissariat. Le lieutenant Gilles Pontoise attend la fin de sa permanence pour être enfin en repos. Mais voilà qu’entre une femme qui veut être arrêtée. Elle s’accuse du meurtre de son mari, décédé des années plus tôt. Et elle veut être arrêtée parce que le délai de prescription échoit le lendemain. « Mais il faut bien finir par dire la vérité… » (p. 88) Après avoir raconté son histoire de femme battue et effrayée, elle attend toujours d’être arrêtée. Mais le lieutenant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
24 mai 2012

Les animaux célèbres

Essai de Michel Pastoureau. Lettre P du Challenge ABC critique de Babelio. Michel Pastoureau aime sortir de l’obscurité des sujets que d’autres historiens estiment moindres. « Pendant longtemps, les historiens ne se sont guère préoccupés de l’animal. Ils l’ont abandonné aux recueils d’anecdotes et à la “petite histoire”, comme ils avaient l’habitude de le faire pour tous les sujets qui leur semblaient secondaires, insignifiants ou marginaux. » (p. 9) En quarante chapitres, il présente des animaux célèbres : les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2012

Poulet aux prunes

Roman graphique de Marjane Satrapi. À Téhéran, en 1958, le grand musicien Nasser Ali Khan est effondré. Lors d’une énième dispute conjugale, son épouse a brisé son précieux tar, l’instrument qui lui procure ses plus grandes joies. Il cherche désespérément un nouvel instrument, mais la magie musicale n’opère pas. « Puisque plus aucun tar ne pouvait lui procurer le plaisir de jouer, Nasser Ali Khan décida de mourir. Il s’allongea dans son lit. Huit jours plus tard, le 22 novembre 1958, on l’enterrait aux côtés de sa mère... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :