Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

09 février 2013

Les points sur les i

D’ordinaire, je préfère laisser toute la place à la lecture, mais une mise au point s’impose. Je n’écris pas ce billet pour me plaindre ou me faire plaindre, mais pour mettre les choses au clair. Tout d’abord, je ne répondrai plus aux tags que les blogueurs ont la gentillesse de me faire suivre. D’aucuns me diront que ça fait un moment qu’on n’en a pas vu sur mon blog. Justement, chat échaudé craint l’eau froide… L’année dernière, j’ai reçu des commentaires très désobligeants sur des billets où je répondais à un tag. Inutile de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:08 - - Commentaires [67] - Permalien [#]

03 février 2013

Billevesée du dimanche #58

Aujourd'hui, révision des figures de styles ! En voici une que je n'ai JAMAIS réussi à placer dans un devoir et ce ne fut pas faute de chercher : je vous présente l'aposiopèse. D'après l'ami wikipédia, c'est une figure de style qui consiste à suspendre le sens d'une phrase en laissant au lecteur le soin de la compléter. On la remarque notamment par une ponctuation et une typographie spécifiques, comme les points de suspension. À défaut d'avoir compris quelque chose à cette billevesée, vous pouvez aussi essayer de répéter ce mot à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2013

Billevesée du dimanche #57

Avec ce froid qui n'en finit pas, c'est l'heure de sortir les recettes qui tiennent au corps ! Les agents de l'Inspection générale de la police nationale sont surnommés les boeuf-carottes parce qu'ils sont réputés pour "cuisiner" longtemps les personnes interrogées par leurs soins. Et tout le monde sait que les plats en sauce sont toujours meilleurs quand ils ont mijoté pendant des heures. Il existe une autre explication pour cette expression. Un policier passé entre les mains de l'IGPN, s'il est reconnu coupable, est donc démis de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2013

Interview de Sophie Adriansen - Louis de Funès

Il y a quelques jours, je vous présentais l'excellente biographie de Louis de Funès par Sophie Adriansen. L'auteure a eu la gentillesse de répondre à quelques questions. Mais commencez par regarder la bande annonce du livre. ***** Dans tes mots, j’ai ressenti une grande indulgence, voire une grande tendresse, pour cet acteur. Quel est ton premier souvenir lié à Louis de Funès ? Je ne sais plus si j’ai d’abord vu Le Corniaud ou Les Aventures de Rabbi Jacob ; mais mon premier souvenir est de façon certaine Louis de Funès... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2013

Billevesée du dimanche #55

Maintenant que la période des débauches festives est derrière nous, on peut revenir à un état éthylique normal. Mais il est peut-être temps de savoir si vous aviez ou non la bonne réponse dans le fervent débat qui vous a opposé à beau-papa ou à votre beauf : le champagne, on le sable ou on le sabre ? Les deux, mon capitaine ! Mais traditionnellement, on le sable, c'est-à-dire qu'on le boit d'un seul coup, d'après une ancienne étymologie. Si vous le voulez le sabrer, c'est aussi possible avec le sabre de grand-papa ou le gros couteau... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2013

Main dans la main

Film de Valérie Donzelli. Hélène Marchal (Valérie Lemercier) est professeure de danse à l'Opéra de Paris. Joachim Fox (Jérémie Elkaïm) est ouvrier. Ils se croisent, s'embrassent et ne peuvent plus se séparer l'un de l'autre : mêmes gestes, mêmes directions, même dynamique. Cet étrange pas-de-deux entre la belle et la bête est très troublant : très rationnellement, on sait que cette connexion n'est pas plausible et qu'elle pourrait tomber dans le ridicule et le grotesque, mais on a tellement envie que leur ballet dure encore. Hélène... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

07 janvier 2013

Le prix Océans

En juin, j'apprenais que j'étais sélectionnée pour faire partie du jury du prix Océans. C'est avec un immense plaisir et une très grande curiosité que j'ai lu les 12 romans en compétition. À la fin de l'été, les autres jurés et moi avons sélectionné trois finalistes. Cliquez sur les titres pour retrouver mes critiques. Rêves oubliés, Leonor de Recondo Notre Dame du Nil, Scholastique Mukasonga Le glacis, Monique Rivet Samedi, nous nous sommes réunis au café Le Sélect pour délibérer et choisir enfin le lauréat de la première... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2013

Billevesée du dimanche #54

Pour la première billevesée de 2013, je vous propose un peu d'humour avec le Dirks Big Bunny Blog : tous les jours, des lapins qui ne sont ni vraiment crétins, ni vraiment mignons, nous proposent une saynette à hurler férocement de rire ! La preuve en image ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2012

Billevesée du dimanche #53

Pour les fêtes de fin d'année, on aime sortir ses plus beaux atours. Et quelle plus belle occasion de se saper que de le réveillon du Nouvel An ? On doit le verbe "se saper" à la Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes, la SAPE. Il s'agit d'un courant vestimentaire populaire né après les indépendances des deux Congo. La SAPE s'inscrit dans la droite ligne du dandysme : les jeunes gens s'habillent chez de grands couturiers et accordent une importance marquée à leur apparence. Rien à voir avec les sapeurs-pompiers, donc... ... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2012

Billevesée du dimanche #52

Avec la période des fêtes reviennent les papillotes, ces chocolats ou pâtes de fruits entourés d'un message et de papier brillant. Cette gourmandise aurait vu le jour à Lyon : un jeune commis confiseur aurait eu l'idée d'envoyer à sa belle des friandises entourée d'un mot d'amour. Surpris par son patron, le voleur amoureux aurait été renvoyé. Mais le confiseur aurait trouvé l'idée si bonne qu'il aurait décidé de la commercialiser. Alors, billevesée ? Avec deux jours d'avance, je vous souhaite un très joyeux Noël !
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :