Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

28 octobre 2022

Le pèlerin de Compostelle

Texte de Paulo Coehlo. En 1986, l’auteur perd l’épée qui marque son appartenance à la communauté RAM. Le grand maître auquel il réfère l’envoie sur le chemin de Compostelle, jusqu’aux reliques de l’apôtre Jacques, pour qu’il tente de regagner ce qu’il a perdu. Guidé par Petrus, Paulo Coehlo alterne marche et exercices physiques et spirituels. « Même si je ne trouvais pas mon épée, le pèlerinage sur le chemin de Saint-Jacques me permettrait finalement de me découvrir moi-même. » (p. 22) Loin de son pays et de sa famille,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 octobre 2022

Vagabond des mers du Sud

Récit de Bernard Moitessier. Quatrième de couverture – Marie-Thérèse est toute sa vie. Cette belle jonque du golfe de Siam aux formes harmonieuses en ferait rêver plus d'un. Bernard Moitessier en est tombé amoureux. Une cantine métallique, un mince matelas cambodgien, un sextant, et le voilà parti à l'assaut de l'océan Indien. Conditions bien précaires pour affronter une mousson de quatre-vingt-cinq jours ! Les éléments auront raison de sa témérité : Marie-Thérèse ne résistera pas au banc de corail de l'atoll de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2022

Qui es-tu, Belle Captive ?

Roman de Kathleen E. Woodiwiss. Quatrième de couverture – Certes, Maxim Seymour est marquis, séduisant, valeureux. Il n'en est pas moins traître et assassin. Voilà l'avis d'Elise sur celui que l'on destinait à sa cousine. Quelle chance pour la douce Arabella d'avoir échappé à si déshonorante union ! Demain, dans le château du marquis exilé, elle épousera son rival : belle revanche... Ivre de jalousie, Maxim en décide autrement : il fait enlever Arabella ! Mais quand, de retour dans ses terres du Nord, il tend les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2022

Vienna

Roman d’Eva Menasse. Quatrième de couverture – « Mon père fut projeté dans la vie comme un boulet de canon », ainsi débute le roman d’Eva Menasse. Cette naissance écourte, en vrai coup de théâtre, une partie de bridge au café Bauernfeind, à Vienne. De fait, cette naissance symbolise le trouble d’une société juive, à l’approche de la Seconde Guerre mondiale. Trois générations se succèdent au cœur de ce roman au ton tragi-comique qui mêle humour viennois (Schmäh) et humour yiddish. Trois générations pour déconstruire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juillet 2022

La confession d'un enfant du siècle

Roman d’Alfred de Musset. Quatrième de couverture – Tout commence par une trahison amoureuse. Octave, trompé par sa maîtresse, se jette à cœur perdu dans les bras de la débauche. Mais quand survient un nouvel amour, la passion prend le goût amer de la jalousie : pour Octave, marqué au fer rouge de la désillusion, aimer, c'est souffrir, et surtout faire souffrir... Autel de douleur dressé par Musset à George Sand au lendemain de leur rupture, La Confession (1836) dépasse pourtant le seul cadre de l'expérience personnelle.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 juin 2022

Si par une nuit d'hiver un voyageur

Roman d’Italo Calvino. Quatrième de couverture – Vous, lecteur, vous, lectrice, vous êtes le principal personnage de ce roman, et réjouissez-vous: c'est non seulement un des plus brillants mais aussi un des plus humoristiques qui aient été écrits dans ce quart de siècle. Vous allez vous retrouver dans ce petit monde de libraires, de professeurs, de traducteurs, de censeurs et d'ordinateurs qui s'agitent autour d'un livre. Vous allez surtout vous engager dans des aventures qui vous conduiront chaque fois au point où vous ne pourrez... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 mai 2022

Nevernight - 1: N'oublie jamais

Roman de Jay Kristoff. Quatrième de couverture – Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d'assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille. Fille d'un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l'anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d'un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père. Elle possède un don pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2022

Les déracinés

Roman de Catherine Bardon. Wilhelm Rosenheck est jeune et heureux. Le début des années 30 en Autriche est une période fabuleuse pour ce journaliste. « J’aimais éperdument cette Vienne qui m’avait vu naître. J’étais fier d’appartenir à cette ville de culture, d’art, de musique et d’érudition. » (p. 20) Wil épouse la belle Almah et tous deux pensent que leur bonheur sera éternel. Mais l’Histoire suit son cours en se moquant des tourtereaux : l’Allemagne nazie projette son ombre sur Vienne et les Juifs sont en danger.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mai 2022

Les chroniques de l'érable et du cerisier, tome 1 : Le masque de No

Roman de Camille Monceaux. Ichirô a été recueilli par un maître du sabre qui vit dans des montagnes reculées. Son enfance est heureuse entre l’homme et une vieille servante. Même le dur apprentissage de la voie du sabre et l’instruction complète que lui donne son bienfaiteur sont des bonheurs. « Un sabre fait maître mille sabres. » (p. 18) Un soir, tout bascule quand des hommes tuent son maître pour s’emparer d’un sabre magnifique. Ichirô est encore un enfant, mais il jure de venger l’homme qui l’a élevé et aimé, mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mars 2022

Journée particulière

Texte de Célia Houdart. Alain Fonteray, ami de l’autrice et photographe de plateau, est hanté depuis 30 ans par une rencontre avec Richard Avedon, photographe américain connu pour ses portraits de stars. L’homme lui a emprunté son appareil pour le photographier avec son ami, et Alain lui a ensuite rendu la pareille. Et les deux photographes ne se sont jamais revus. Ce qui reste de ce regard croisé, ce sont deux photographies et un souvenir persistant. À la demande d’Alain, Célia tente de reconstituer cet instant singulier. « Au... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]