Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

22 août 2016

Anthracite

Roman de Cédric Gras. Quatrième de couverture : « À l’hiver 2014, dans une Ukraine survoltée, la foule furieuse se mit à dézinguer toutes les idoles communistes. Elle détruisait les plâtres, les granits, les bronzes, la fonte, les effigies, elle abattait les grands Lénine, les petits, les statues où il montrait la voie (sans issue). Elle cognait le spectre d’une URSS qui la hantait. Elle défoulait sa haine contre les fantômes soviétiques, taillant tout cela en pièces et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2016

Au commencement du septième jour

Roman de Luc Lang. Quatrième de couverture : 4 h du matin, dans une belle maison à l’orée du bois de Vincennes, le téléphone sonne. Thomas, 37 ans, informaticien, père de deux jeunes enfants, apprend par un appel de la gendarmerie que sa femme vient d’avoir un très grave accident, sur une route où elle n’aurait pas dû se trouver. Commence une enquête sans répit alors que Camille lutte entre la vie et la mort. Puis une quête durant laquelle chacun des rôles qu’il incarne : époux, père, fils... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2016

Entracte - Petit revue des mots du spectacle

Ouvrage de Bernard Guiraud. « Dans une salle de spectacle, les mots ne vivent pas uniquement sur la scène mais également dans les coulisses et même dans la salle » (p. 13) Théâtre, danse ou cirque, tout se joue sur scène. Il y a des mots pour tout dire. Nous en connaissons certains, mais bien des expressions échappent à la compréhension du quidam qui vient assister au spectacle. Hélas, ce genre d’ouvrage m’ennuie rapidement. Faire des listes, des glossaires, des compilations de citations ou d’expressions, ça vire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 mai 2016

La trahison de la reine

Roman d’Antonia Hodgson. Quatrième de couverture : Printemps 1728. On traîne un homme jeune, bien habillé, dans les rues de Londres, jusqu’à la potence de Tyburn. À son passage, la foule le raille, le traitant de meurtrier. Thomas Hawkins essaie de rester calme. Il est innocent. Et il doit le prouver avant que la corde ne lui serre le cou. Il sait, bien sûr, que tout est de sa faute. Il était si heureux avec Kitty Sparks. Pourquoi s’est-il mis à fréquenter le criminel le plus dangereux de Londres ? Pourquoi avoir offert son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2016

Péchés capitaux

Roman de Jim Harrison. En tentant de ramener à la maison sa fille adoptive, et après un chantage plutôt dangereux, Sunderson vit une longue convalescence pour se remettre d’une agression qui lui a brisé le dos. Cet ancien flic largement porté sur la bouteille et toujours meurtri par son divorce ne veut pourtant que pêcher à la mouche et vivre tranquillement. Obsédé depuis toujours par les sept péchés capitaux, il sait qu’il est loin d’être exemplaire : il boit trop et il couche à l’envi. Après avoir acheté un chalet dans le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 mai 2016

Les cowboys du Sexas : Buffalo Bill

Nouvelle de Pierrette Lavallée. Fiona a fui l’homme qui la maltraite depuis des années. Elle répond à une annonce passée par le ranch du Sexas, pour occuper le poste de cuisinière. Elle rencontre Bill, un des propriétaires. L’attirance entre eux est immédiate. « Ils ne se connaissaient que depuis quelques heures et déjà son corps semblait lui être soumis. » (p. 14) Mais il faudra que les amoureux surmontent les peurs de la jeune fille et affrontent son passé douloureux. Tant de rigolade : par où... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

04 février 2016

Le mépris

Roman d’Alberto Moravia. Quatrième de couverture : Vivant dans une modeste chambre meublée, Richard et sa femme, Émilie, durant les deux premières années de leur mariage, ont vécu heureux dans un accord charnel exaltant. Puis l’occasion s’offre de changer de vie : Richard se voit confier par le producteur Battista la rédaction d’un scénario de cinéma. Or, c’est au moment où l’écrivain consent à prostituer son talent par amour sa femme que celle-ci devient étrangement distante et décide de faire chambre à part. Non seulement... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 juin 2015

Je suis là

Roman de Clélie Avit. Prix Nouveaux Talents 2015. Elsa est dans le coma à la suite d’un accident d’alpinisme, dans la chambre 52. Thibault essaie en vain de pousser la porte de la chambre 55 où est soigné son frère, responsable d’un accident de voiture qui a coûté la vie à deux adolescentes. Épuisé, Thibault entre dans la chambre 52, où Elsa, dans le coma, semble condamnée. « Je suis en train de me réjouir à l’idée d’aller voir une fille dans le coma. » (p. 108) Alors que les médecins parlent de la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2015

Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête.

Roman de Minna Lindgren. Dans la résidence du Bois du Couchant, des petits vieux passent leurs derniers jours entre parties de cartes, pilules et potins. La douce tranquillité des lieux est ébranlée par la mort d’un des employés et par les déclarations d’un pensionnaire qui prétend avoir été agressé sexuellement par son aide-soignant. Remontent alors des questionnements sur la gestion administrative de l’établissement et sur la facturation abusive de certains services proposés aux résidents. Siiri et Irma, deux des pensionnaires,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2015

Hard de vivre

Roman de Carmen Bramly. Pop, Bethsabée, Sophie, Johannes, Thomas et Henri font brutalement connaissance quand une fille meurt d’une overdose au cours d’une soirée. Ils sont tous jeunes, certains plus que d’autres et ils ne veulent pas vivre à moitié. « Tu ne voudrais quand même pas rater ta jeunesse ! » (p. 13) Unis malgré eux par la mort de l’inconnue, ils se retrouvent, discutent, créent des liens. Mais cette amitié qui a fleuri sur une tombe est-elle réelle ou n’est-elle qu’un prétexte, une excuse ou une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :