Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

08 mai 2017

Très intime

Recueil d'entretiens d’Ina Mihalache. « J’étais à la recherche de femmes prêtes à parler. » (p. 5) Ina Mihalache, plus connue sous son pseudo Solange, a donné la parole à 20 femmes d’origine et d’âges divers. Micro tendu pour parler de sexualité. De toutes les sexualités : fortes, assumées, douloureuses, refusées, timides, revendicatrices, etc. Ces femmes expliquent qu’elles ont dit non, dit oui, dit quoi, dit comment. Le sexe, ça se fait autant que ça se dit. Il n’y a pas d’expérience absolue ou modèle.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 mai 2017

Billevesée #280

Une petite réflexion aujourd'hui. L'eau est le seul aliment nécessaire à la vie. Je ne dis pas qu'il suffit à vivre, mais que sans lui, tu crèves. On peut très bien manger le même plat tous les jours. Si on n'aime pas les épinards, ce n'est pas grave, il y a aussi les salsifis ou les cardons. Si on n'aime pas la viande, il y a aussi le poisson. Si on n'aime pas le chocolat, il y a aussi le fromage. Bref, selon les goûts et les couleurs (et les moyens, ça compte aussi), nous avons tous des régimes alimentaires différents. Mais nous... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2017

Parle-moi d’amour – Pièce en un acte

Pièce de Philippe Claudel. « J’avoue que cela fait bientôt trente ans que tu m’emmerdes ! » (p. 10) Au retour d’une soirée mondaine et professionnelle, un couple se dispute violemment. Les rancœurs et les reproches explosent : l’obsession de la promotion, l’éducation des enfants, le rapport à l’argent, la jalousie, les relations avec les beaux-parents, etc. Il est l’heure de faire les comptes et de vider son sac. Alors que les noms d’oiseaux fusent et que les assiettes volent se révèlent les petites... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mai 2017

Pipirate !

Roman de Nico Bally. Comme l’annonce la quatrième de couverture, ce roman contient un lapin pirate, des légumes zombies, un chat vaudou, un ananas maléfique et des carottes-sirènes. Mais aussi une patate avec une jambe de bois, une souris chauve, des prouts propulseurs, des compliments qui guérissent ou encore un chat à la vision infrarose. Momiji est un lapin pirate, fier capitaine d’un fameux bateau (hisse et ho !) : il ne rançonne pas les navires et n’attaque pas les côtes. Lui, ce qu’il veut, c’est marquer son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2017

Dépendance affective

Spectacle de Tristan Lopin. Le pitch ? Tristan Lopin est un homme comme les autres : il a un sexe à la place du cerveau. Mais dans son cas, c'est un sexe féminin ! Fraîchement largué – ça fait 8 ans – Tristan nous conte ses déboires amoureux… Pour lui, la rupture est la meilleure manière de prendre un nouveau départ... Mais pas facile de rêver entre une copine totalement dépressive, des potes over en couple dans l'over-construction et une tante raciste et homophobe. Avec un regard acéré, il donne son avis sur une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 avril 2017

Billevesée #279

Décortiquons un acronyme, si vous le voulez bien. (Et si vous voulez pas, c'est pareil, c'est moi qui décide !) La marque ASICS propose des vêtements et accessoires de sport. Le nom de cette marque est un acronyme de l'expression de Juvénal « Anima sana in corpore sano », que l'on peut traduire par « Un esprit sain dans un corps sain ». L'expression initiale est « Mens sana in corpore sano », mais pour des raisons de prononciation, on comprend le changement. MSICS, ça sonne un peu moins bien ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2017

La grande vallée

Recueil de nouvelles de John Steinbeck. Dick et Root, militants communistes, craignent une descente de police. « Si quelqu’un te casse la gueule, ce n’est pas lui qui le fait, c’est la société. Et ce n’est pas à toi qu’elle casse la gueule. Elle s’attaque au principe. » (p. 13) Elisa cultive avec passion des chrysanthèmes. Après la mort de son épouse, Peter Randall a un comportement étrange. Pour un verre d’alcool, Johnny l’Ours imite n’importe qui, se souciant peu de révéler de terribles secrets. Le lynchage d’un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 avril 2017

Les éphémérides

Roman de Stéphanie Hochet L’Annonce a ébranlé le monde. Le 21 mars, tout va changer. « La plus grande menace des dernières décennies proférée contre l’Occident, celle avec laquelle tout le monde était censé vivre, le premier enjeu métaphysique qui ne serait pas un choix mais un enfer déposé sur terre que chacun devait aménager à sa façon. » (p. 53) Il reste trois mois à l’humanité pour y faire face. Alors chacun réagit à sa façon. Alice quitte la France pour retrouver Tara, son premier amour, en Écosse. Tara et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 avril 2017

Billevesée #278

Vous le savez, j'aime beaucoup apprendre des gentilés originaux. À Puteaux vivent les Putéoliens et les Putéoliennes (je sens que se profile une blague douteuse...) Alors que le nom de la ville laisse supposer un rapport avec l'eau, le gentilé renvoie carrément du côté du vent. Je vous laisse vous marrer devant le bordel de la toponymie sur Wikipedia : "Le nom de la localité est attesté sous la forme puteoli en 1113 ou Puteolis au XIIe siècle, Putiaus (sans date). Deux interprétations principales du toponyme Puteaux se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2017

Mrs Hemingway

Roman de Naomi Wood. À paraître le 11 mai 2017. Hadley Richardson. Pauline Pfeiffer, dite Fiffe. Martha Gellhorn. Mary Welsh. Elles ont successivement été l’épouse d’Ernest Hemingway. Fife a été sa maîtresse quand il était marié à Hadley, tout en étant une amie très proche de l’épouse. Martha a été sa maîtresse quand il était marié à Fife. Mary a été sa maîtresse quand il était marié à Martha. Sans cesse, le même scénario un peu sordide de ménage à trois. « Elle a désormais l’impression que le mariage est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :