Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

20 juillet 2020

Les cartes de désavœux / Les cartes de désavœux : l'album de la maturité

Recueils de cartes dessinées par Sandrine Deloffre.    Une carte de vœux, tout le monde comprend ce que c’est. Eh bien, une carte de désavœux, c’est exactement le contraire. Là, ce que vous souhaitez à votre interlocuteur, ce n’est surtout pas la santé ! C’est tout ce que vous rêvez de dire sans oser le faire. En gros, c’est offrir des fleurs carnivores ou empoisonnées, en forme de jolies couronnes (que vous aimeriez plutôt mortuaires), à Jean-René le lourd de la compta, à Belle-Maman ou au voisin dont le chien vient... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 juillet 2020

Oser renaître

Roman d’Agathe Vauvillé. Joséphine encaisse plutôt mal sa rupture amoureuse. Et puisqu’il lui faut trouver un nouvel appartement, elle a besoin d’un peu plus d’argent que son salaire. Elle accepte de rendre quelques services à Céleste, une vieille dame en fauteuil roulant. Très vite, l’aïeule se montre perspicace et trouve les failles de la jeune femme. « Je me demande comment tu parviens à marcher sans tomber avec un cœur si lourd. » (p. 10) Joséphine est paumée, alors autant qu’elle jette les maigres boussoles auxquelles... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2020

Usagi Yojimbo - 8

Bande dessinée de Stan Sakai. Le samouraï aux grandes oreilles est une nouvelle fois confronté aux ninjas neko qui veulent s’en prendre au rat Kakera, un maître qui contrôle les forces de la nature. La grande bravoure de Miyamoto Usagi ne suffit pas à protéger Kakera. Ce dernier convoque donc dans ce monde des tortues venues d’ailleurs… les tortues Ninja ! Quatre carapaces et deux longues oreilles, rien de moins pour défendre les innocents ! Dans la suite de ses aventures, Miyamoto rencontre des magistrats sans scrupules,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2020

Patin et le livre perdu

Album de Marie Bouyer. Le lapin Patin s’est endormi en lisant. « À son réveil, son livre n’est plus là ! Saperlipopette ! » Comme il veut connaître la suite de l’histoire, il part à la recherche du bouquin disparu. Avec son ami, le chat Couffin, il interroge tous les animaux du jardin et des environs. Mais ni le hibou, ni la pie, ni la taupe, ni le hérisson, ni la souris n’ont pris son livre ! La chute de cette histoire en surprendra plus d’un, mais ne manquera pas de tous nous ravir ! Quel plaisir de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2020

Outresable

Roman d’Hugh Howey. Dans un monde que les dunes ont recouvert, la seule façon de trouver des ressources, c’est de les chercher sous des tonnes de grains fuyants et pesants. « Il était difficile d’ôter autant de sable sans qu’il soit rejeté au fond. Le sable s’écoulait trop aisément pour creuser, et le vent avait bien plus de mains que ceux qui grattaient la surface. Le désert ensevelissait même ce qu’on construisait sur le sable, alors pour que ce qui était de ce qu’on faisait en dessous. » (p. 23 & 24) Palmer est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 juillet 2020

La route de Los Angeles

Roman de John Fante. Arturo Bandini vit avec sa mère et sa sœur. C’est à lui d’assurer la subsistance de la famille. « Je commence à être las de mon statut d’homme de peine au service de deux femmes parasites. Je vous préviens que je viens d’atteindre l’apogée de mon courage. D’une minute à l’autre, je vais briser les chaînes de mon esclavage. » (p. 164) Le jeune homme est paresseux, poseur, voleur, menteur, cruel, condescendant, grandiloquent et très imbu de sa personne. Se contenter de petits boulots, très peu pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juillet 2020

La rose la plus rouge s'épanouit

Essai en bande dessinée de Liv Strömquist. Quand on voit à quelle fréquence Leonardo DiCaprio change de petite amie, il est assez aisé de douter de la profondeur de ses sentiments amoureux envers les nombreuses mannequins de maillot de bain qui se succèdent à son bras ou à son guidon, l’homme étant amateur de balades citadines à vélo. Se pose alors une question simple : c’est quoi, être/tomber/rester amoureux ? « On sait qu’il n’y en a pas d’autres comme la personne dont on est amoureux – c’est ça d’être amoureux de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 juillet 2020

Le Silmarillion

Roman de J. R. R. Tolkien. Quatrième de couverture – Les Premiers Jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que la Lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d'Angband. Les elfes prirent les armes pour reprendre les joyaux et ce fut... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2020

Khalat

Bande dessinée de Giulia Pex, d’après une histoire vraie transcrite par Davide Cottri. Khalat est syrienne, d’origine kurde. Grâce au soutien de son frère Muhsen, elle part étudier à Damas au lieu de se marier. Mais ISIS progresse en Syrie et en Irak, et la famille de Khalat envisage l’exil. « Nous, les Kurdes, nous survivons en silence ou dans les mots murmurés entre les minces cloisons de nos maisons. Pour les maîtres d’école, pour les employés de l’état civil, pour l’État comme pour tout le monde, notre langue en revanche... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2020

Cerise rouge sur un carrelage blanc

Poèmes de Maram al-Masri. La voix qui s’élève est celle d’une femme mariée qui contemple l’usure que le temps impose à son couple. Et voilà qu’elle est prise d’une attirance folle pour un autre homme ! Que faire de ses rêves perdus et de ses désirs nouveaux ? Dans des phrases en prose poétique, hachées et saccadées comme un souffle affolé, il est question d’amours douloureuses et contrariées, non payées de retour. La femme cherche à combler le vide laissé par l’amour parti ou celui, fantasmé, qui ne s’incarnera jamais dans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]