Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

10 juin 2022

Destination PAL : édition 2022 - Ma PAL

Voici ma liste pour l'édition 2022 de mon challenge Destination PAL 2021. J'ajouterai les liens sur les titres à mesure de mes publications d'article. Ma PAL papier Le regard féminin, Iris Brey Écotopia, Ernest Callenbach Les bouffons du roi, Avigdor Dagan Tamara par Tatiana, Tatiana de Rosnay Le lièvre de mon grand-père, Alexandre Dumas Les secrets du yoga, Clémentine Erpicum et Cäät Le corps des femmes - La bataille de l'intime, Camille Froidevaux-Metterie Dieu et l'urinoir d'à côté, Alain Gluckstein Derrière les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2022

Destination PAL : édition 2022

On prend le même et on recommence. L'équipage tient ferme la barre même si le nombre de passagers diminue d'année en année ! C'est parti pour la neuvième édition du challenge Destination PAL ! Les règles ? Rien ne change, c'est toujours aussi simple ! Pour participer, communiquez-moi votre PAL dans les commentaires. J’accepte les liens vers des pages de blog ou les GoogleDoc, mais pas les documents Word ou PDF, ni les mails. Vous pouvez présenter toute votre PAL ou seulement une PAL spécifique : à vous de fixer votre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2022

Bagarre érotique – Récits d’une travailleuse du sexe

Témoignage graphique de Klou. Quatrième de couverture – « Je suis une travailleuse du sexe de vingt-quatre ans - une pute quoi. Vendre une prestation sexuelle n’est pour moi ni dégradant ni traumatisant. Être une pute, moi, ça me plaît, et ce qui me choque, c’est que ça choque. Ce qui est insupportable en revanche, c’est d’exercer ce métier au sein d’un système qui ne veut pas de moi. Qui n’admet pas que nous existions, nous, les putes libres et épanouies. Qui ne veut nous donner aucun droit, aucun statut. Qui ne veut pas nous... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2022

Madame Bovary

Roman de Gustave Flaubert, illustré par les dessins de jeunesse d’Yves Saint-Laurent. Oui, j’ai rerererelu le chef-d’œuvre de Flaubert. Avoir entre les mains la belle édition rehaussée des illustrations d’Yves Saint-Laurent était une occasion toute trouvée. Le créateur de mode était fasciné – et je le comprends ! – par le roman de l’auteur normand. « Le costume, qu’il s’agisse des robes d’Emma Bovary ou de celles de sa mère, est pour lui la peinture d’un caractère : la littérature lui fait voir la panoplie des humeurs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 juin 2022

Si par une nuit d'hiver un voyageur

Roman d’Italo Calvino. Quatrième de couverture – Vous, lecteur, vous, lectrice, vous êtes le principal personnage de ce roman, et réjouissez-vous: c'est non seulement un des plus brillants mais aussi un des plus humoristiques qui aient été écrits dans ce quart de siècle. Vous allez vous retrouver dans ce petit monde de libraires, de professeurs, de traducteurs, de censeurs et d'ordinateurs qui s'agitent autour d'un livre. Vous allez surtout vous engager dans des aventures qui vous conduiront chaque fois au point où vous ne pourrez... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 mai 2022

Les Annales du Disque-Monde - 6 : Trois sœurcières

Roman de Terry Pratchett. Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail forment un convent, une réunion de sorcières si vous préférez. La première est revêche, la deuxième est une bonne vivante dans tous les sens du terme et la troisième cherche à se faire une place entre les deux autres. Leur existence est pas mal secouée quand un serviteur du château leur confie le nourrisson et la couronne du roi Vérence, assassiné par Lord et Lady Kasqueth. Peu favorables à l’idée de se mêler du destin des autres, mais tout de même un peu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 mai 2022

Kristina, la reine-garçon

Bande dessinée de Flore Balthazar (dessins et couleurs) et Jean-Luc Cornette (scénario), d’après la pièce de Michel Marc Bouchard. Kristina est couronnée roi de Suède. Pas reine : roi. Et cela lui convient très bien, elle qui refuse de se soumettre aux diktats imposés à son sexe. « Vous avez besoin de nous, majesté ? / Aidez-moi à ôter cette robe. C’est inhumain d’être déguisée de la sorte. » (p. 5) Kristina s’habille en homme, chasse et s’adonne à l’escrime, et plus que tout refuse les prétendants qui se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mai 2022

Féroces

Roman autobiographique de Robert Goolrick. Robie a quarante ans passés. Peu après avoir enterré son père, il raconte son enfance entre des parents alcooliques, dans une famille plus que tout attachée à préserver les apparences. « Je pensais que je sauterais de joie, le jour où mon père mourrait. Je croyais que tout le poids du monde s’envolerait de mes épaules. » (p. 15) Robie se souvient des longues soirées avec les voisins, dans un ballet parfaitement maîtrisé où le couple Goolrick était le centre de toutes les attentions... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mai 2022

La peau froide

Roman d’Albert Sanchez Pinol. Le narrateur participe à une mission internationale en Antarctique : pendant un an, il doit étudier les vents sur un îlot perdu. Sa seule compagnie est le gardien du phare, homme taiseux et peu accueillant. « L’air n’était pas glacial, mais désagréable. S’il régnait une sorte de désolation, elle n’était pas identifiable. Le problème n’était pas tant ce qu’il y avait que ce que nous ne voyions pas. » (p. 6) Chaque nuit, retranché dans sa cabane, l’homme est attaqué par des créatures à la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 mai 2022

Le Panseur de mots

Roman d’Isabelle Aupy. Le narrateur est un adjectif, l’adjectif belle. Il croise la route du L’Ouïe, Correcteur impitoyable connu pour traquer les Poètes. « Les Correcteurs signent leur présence par l’effacement qu’ils imposent. » (p. 107) Mais voilà qu’après un terrible combat, L’Ouïe décide d’épargner un de ces Souffleurs de Vers. Avec l’aide de belle, il le cache de Mohamed. Ce dernier, Sujet tout puissant du Livre, entend faire respecter sa position et, tout autour de lui, c’est l’œuvre qui se tord et se transforme... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]