Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 janvier 2019

Qui a ramené Doruntine ?

Nouvelle d’Ismaïl Kadaré. Doruntine Vranaj revient chez sa mère après trois ans passés loin de sa famille, auprès de son époux. Elle affirme être revenue avec Konstantin, son frère, mais celui-ci est mort depuis des années, ainsi que les huit autres fils de la famille Vranaj. Qui, alors, a ramené Doruntine chez les siens ? « Peut-être que ce genre de choses plaît aux jeunes mariées d’aujourd’hui. Peut-être qu’elles aiment chevaucher la nuit enlacées à une ombre, dans les ténèbres et le néant. » (p. 185) L’affaire ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 janvier 2019

Sorcières, la puissance invaincue des femmes

Essai de Mona Chollet. Après Beauté fatale où elle dénonçait l’injonction faite aux femmes d’être jolies et de se taire (pour résumer grossièrement ce brillant ouvrage), Mona Chollet décortique les atteintes faites aux femmes fortes, que ce soit par les hommes ou par les religions (majoritairement menées par les hommes). « Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femmes ces siècles de terreur ont-ils censurés, diminués, réprimés ? » (p.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 janvier 2019

Howard P. Lovecraft - Celui qui écrivait dans les ténèbres

Bande dessinée d’Alex Nikolavitch. Le jeune Howard P. Lovecraft supporte mal la vie à New York. De retour à Providence en 1926, qu’il ne quittera plus que pour visiter des amis, il poursuit son œuvre, cependant convaincu que cela ne vaut pas la peine d’être publié, mais tout en maudissant les éditeurs pour leurs lettres de refus. H. P. Lovecraft est un être ambigu, souvent maladroit et inadapté. « Je n’appartiens pas au monde. J’en suis le spectateur amusé, et parfois dégoûté. » (p. 18) De faible constitution physique et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2019

Potins #55

David Vann est un auteur américain né en 1966. POTIN - Il milite fortement contre le libre commerce des armes et pour la mise en place d'un suivi adéquat des vétérans de l'armée. Lisez : Tout. Tout simplement, tout. Et donc : Sukkwan Island, Désolations, Impurs, Dernier jour sur terre, Goat Mountain, Aquarium, L'obscure clarté de l'air.
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2019

Mon traître

Roman de Sorj Chalandon. « J’étais le luthier de Paris, le silencieux, celui qui vient ici pour partager le temps. » (p. 7) Antoine s’est pris d’affection pour l’Irlande et d’amitié pour quelques habitants de Belfast. Le 9 avril 1977, il rencontre son traître : il s’appelle Tyrone Meehan. Il est membre de l’IRA et devient plus qu’un ami, plus qu’un frère pour Antoine. Il est presque un père. Mais Tyrone est aussi un traître. Traître à l’Armée républicaine, traître à l’Irlande catholique, traître à Bobby... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2019

Usagi Yojimbo - 3

Bande dessinée de Stan Sakaï. Je poursuis ma lecture des aventures du brave ronin aux longues oreilles. Ce garde du corps, c’est un peu le Kevin Costner des lapins, voyez-vous : impossible de résister à son charme ténébreux. Et encore moins quand il met ses fines lames au service des innocents, des opprimés et des laissés pour compte. « Fléau des bandits et des tyrans, c’est le guerrier samouraï au glaive cinglant, celui que de nombreux voudraient réduire en ragoût de lapin. » (p. 94) Au début de l’album, il sauve un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2019

Potins #54

Daphné du Maurier est une autrice britannique née en 1887 et décédée en 1989. POTIN - Elle a été anoblie en 1969, mais ses enfants ne l'ont découvert qu'en lisant ses journaux, après sa mort. Lisez : Rebecca (que je n'ai jamais chroniqué ici...), L'auberge de la Jamaïque, Le bouc émissaire, Le monde infernal de Branwell Brontë, La crique du Français.
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2019

Une promesse

Roman de Sorj Chalandon. Ils sont sept. Sept vieux amis. Sept fidèles qui ont promis de continuer à visiter Ker Ael, la maison de Fauvette et Étienne, après le décès du couple. Pour garder un semblant de vie dans les murs désertés. Pour maintenir une flamme fragile, mais têtue. Pour honorer un souvenir d’enfance. À chacun son jour de visite. À chacun son verre de promesse quand il a rempli son devoir. Et à chaque passage, les présences ténues d’Étienne et Fauvette continuent d’exister, vacillantes et fragiles, déterminées à rester... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 janvier 2019

Compromis

Pièce de Philippe Claudel. À quelques jours de la victoire présidentielle de François Mitterrand en 1981, Denis, comédien raté, vend son appartement. Il attend l’acheteur en présence de son ami Martin, dramaturge que personne ne joue. Entre eux, 34 ans d’amitié. Denis trouve Martin rassurant : ça pourrait aider pour le compromis. « Tu ne crois pas que, au contraire, deux hommes pour en accueillir un troisième quand il s’agit simplement de signer un compromis de vente, ça a de quoi inquiéter ? À sa place, je serais sur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2019

Idaho

Roman d’Emily Ruskovich. De 1995 à 2025 s’entremêlent les destins de Wade, Jenny et Ann. Les deux premiers étaient les heureux parents de May et June, mais un drame inimaginable a détruit la famille. Alors que Jenny purge sa peine en s’interdisant tout ce qui pourrait la soulager, Wade a refait sa vie avec Ann. Mais à mesure qu’il perd la mémoire, Ann tente de reconstituer le terrible évènement de l’été 1995 et de maintenir vivante la famille disparue de son époux. « Parce que Wade avait tout jeté – les dessins, les vêtements,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]