Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

04 décembre 2016

Billevesée #258

Quand j'avais les cheveux longs, très longs, je les portais souvent tressés, mais j'aimais aussi faire des chignons. J'ai cherché l'étymologie du mot "chignon" et je suis tombée sur plein de choses ! Grosso modo, on en revient toujours à l'idée de retrousser/relever les cheveux longs vers l'arrière de la tête, en hauteur ou sur la nuque. Voilà, pas de quoi se le crêper, le chignon. Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 10:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

02 décembre 2016

Le bureau des jardins et des étangs

Roman de Didier Decoin. À paraître le 28 décembre. Katsuro pêchait les plus belles carpes dans la rivière Kusagawa. Tout Shimae le respectait pour l’honneur qu’il faisait rejaillir sur le village en livrant ces superbes poissons au Bureau des jardins et des étangs pour en orner les bassins des temples d’Heiankyô. À sa mort, sa veuve, la jeune et frêle Miyuki, décide d’honorer la commande passée à Katsuro et de livrer les dernières carpes pêchées par son époux. « Si elle échouait, le village tout entier serait déshonoré de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 novembre 2016

Au revoir Monsieur Friant

Texte de Philippe Claudel. Souvenirs d’enfance, mélodie des jours passés, amours scolaires et juvéniles, douceur de la grand-mère et de la mère. En visitant son passé, Philippe Claudel compare certains tableaux de son existence avec des toiles d’Émile Friant, peintre du siècle précédent. Il se retrouve dans les scènes immortalisées par l’artiste, mais également dans sa révolte. « Car j’ai toujours senti dans certains tableaux de Friant, dans ceux des jeunes années, une sorte de défi au monde, de hurlement, comme s’il avait livré... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 novembre 2016

Aquarium

Roman de David Vann. Caitlin a douze ans. Elle vit seule avec sa mère, Sheri, qui s’épuise dans un travail qu’elle déteste pour offrir une vie décente à sa fille. Tous les jours, après l’école, Caitlin attend sa mère dans le grand aquarium de Seattle. Elle peut passer des heures à observer les poissons. Un jour, elle rencontre un vieil homme qui désire la connaître. « Je t’offre davantage. Offrir la fin d’une vie, c’est bien plus, et mes raisons sont bien plus pures. Je t’aime plus qu’aucun homme ne t’aimera jamais. »... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 novembre 2016

Billevesée #257

Le terme "bravo" vient du mot italien qui signifie "beau" ou "excellent". J'aurais plutôt parié sur "brave", mais tant pis ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2016

Je découvre les couleurs de la nature

Album jeunesse de Tom James (textes) et Stephen Barker (illustrations). Dans ce joli livre-jouet en carton, Bébé apprend à reconnaître les couleurs et à nommer des animaux. Girafe, singe, flamand rose, éléphant, coccinelle, papillon ou toucan forment un joyeux défilé coloré au fil des pages. « Montre quelque chose de bleu. Qu’est-ce qui est violet ? » Le gros point fort de cet album réside en ce que certaines pièces de carton s’emboîtent ou apparaissent quand on tourne les pages. Un vrai bonheur à tripoter. Et comme le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

23 novembre 2016

Repose-toi sur moi

Roman de Serge Joncour. Ludovic a quitté la ferme familiale pour Paris où il fait du recouvrement de dettes. Aurore est styliste et rencontre des difficultés avec son entreprise et son associé. Ils vivent dans le même immeuble et se croisent parfois dans la cour, sans vraiment se parler. « À Paris, on visite plus facilement l’autre bout du monde que l’escalier d’en face. » (p. 127) Quand Ludovic débarrasse l’immeuble des corbeaux qui terrifiaient Aurore, une relation trouble et enfiévrée se noue entre eux. Face à cette... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 novembre 2016

Le mystère de Jean l'Oiseleur

Manuscrit de Jean Cocteau. En 1924, terrassé par la mort de Raymond Radiguet, son jeune amant, Jean Cocteau s’installe à Villefranche-sur-Mer et s’enferme dans une chambre. Entre désespoir et solitude, envolées lyriques et opium, seul face à lui-même et à son miroir, il dessine 31 autoportraits agrémentés de réflexions sur l’art, la beauté, la drogue et la vie. Ratures et bavures parsèment les pages, mais ne nous y trompons pas : si le texte est un manuscrit, ce n’est pas un brouillon. C’est plutôt l’expression complète d’un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2016

Billevesée #256

Étant jeune, j'ai beaucoup lu de romans à l'eau de rose (souvent en cachette, faut pas déconner !) Les femmes y sont sculpturales et les hommes bodybuildés. Les descriptions de leurs physiques parfaits utilisaient moult adjectifs. Il y en a un que j'ai longtemps mal compris. Je pensais qu'un nez aquilin était un nez rouge : je ne trouvais pas ça hyper sexy et je me demandais bien pourquoi le beau gosse promis en couverture avait le pif rougeaud. Le terme "aquilin" est dérivé de l'adjectif latin "aquilinus" (comme l'aigle), décliné... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2016

Tu t'appelles qui ?

Album de Françoise Pétrovitch et Claudine Galea. C’est l’histoire d’un enfant sans nom dans un pays sans enfant. « Je ne veux pas être en devenir. Je veux être quelqu’un maintenant. » (p. 16) L’enfant cherche son nom dans le monde en parlant avec ce qu’il rencontre : pierre, oiseau, arbre, etc. « Je ne suis pas un Lac, je ne renvoie l’image de personne. » (p. 19) Puis il rencontre l’Autre : pas tout à fait comme lui, mais tellement semblable. « Dans les yeux de l’Autre, il se voyait. Tu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :