Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

10 mai 2014

Charlie

Roman de Stephen King. Andy et sa fille sont traqués par les hommes de la Boîte. Tout ça parce qu’un jour, le jeune Andy et la jeune Vicky, étudiants, ont eu besoin de deux cents dollars. Pour les obtenir, ils ont participé à une expérience qui a changé leur corps. Et ils sont tombés amoureux. En Charlie, leur petite fille, leurs nouvelles capacités se sont mêlées pour devenir un pouvoir encore plus grand et tout à fait effrayant : par la seule force de son esprit, la fillette déclenche des incendies. Aujourd’hui, la Boîte veut... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

09 mai 2014

Truismes

Roman de Marie Darrieussecq. Chômeuse depuis un certain temps, la narratrice estime qu’elle a décroché un emploi dans une parfumerie grâce à son physique avantageux. En effet, elle est une belle femme qui respire la santé et dont le corps attire les convoitises. Mais sans comprendre pourquoi, elle est prise de désirs qui la laissent honteuse et perplexe. « J’étais de plus en plus persuadée que j’avais quelque chose au cerveau, une tumeur, je ne sais pas, quelque chose qui m’aurait à la fois paralysé l’arrière-train, troublé la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 mai 2014

Mon chien stupide

Roman de John Fante. Le narrateur est un écrivain dans le creux de la vague. Réduit à écrire des scénarios sans intérêt pour la télévision, il a le sentiment d’avoir laissé passer sa chance et de gâcher son talent. Et ce n’est pas auprès des siens qu’il peut reprendre confiance en lui. Son épouse est de plus en plus irascible et ses enfants ne sont que des sources de déception. « Le mariage brutalise un homme. La paternité aussi. Et puis le chômage. Et les chiens. » (p. 25) Parlons-en, des chiens ! Le héros est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 mai 2014

Corps et âme

Roman de Franck Conroy. Pour Claude, les journées dans le petit appartement de la cave offrent peu de distraction : le passage des piétons devant le soupirail et un peu de musique à la radio. Quand il trouve le petit piano blanc, il commence par jouer pour conjurer la solitude, car la cacophonie vaut mieux que le silence ou la pesante présence de sa mère dont les activités nocturnes semblent lui attirer bien des ennuis. Emma est « une grande femme en colère, prisonnière d’un discours perpétuel qui semblait se nourrir de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 mai 2014

Liberté et cie - Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises

Essai d’Isaac Getz et Brian M. Carney. Dans le vaste univers des entreprises, il en est certaines qui ont adopté un mode de fonctionnement qui ne repose pas sur la hiérarchie et les contraintes/récompenses, mais qui promeut l’équité entre employés et l’autodiscipline. Dans ces entreprises dites libérées, il n’est pas question d’emploi mais d’engagement, ni de salarié mais d’associé. « Les contraintes leur donnent l’impression de n’exercer aucun contrôle sur leur vie professionnelle, ce qui, à sont tour, engendre du stress, de la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 mai 2014

Billevesée #123

Quel est le point commun entre ces personnes ? Madonna Elton John Arnold Schwarznegger Laurent Voulzy Vanessa Paradis Béatrice Dalle Ronaldo Nicolas Peyrac Jane Birkin Yannick Noah Elles ont toutes les dents du bonheur. Alors, billevesée ?  
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2014

Blacksad - Amarillo

Bande dessinée de Diaz Canales et Guarnido. Blacksad est toujours à la Nouvelle-Orléans. Alors qu’il est chargé de ramener une voiture à Tulsa, il se fait dérober le véhicule par deux écrivains en quête de sens. « Aucun acte prémédité et violent n’est dénué de sens, ce sont l’inaction et la lâcheté qui pourrissent le cœur de l’homme. Tu devras l’assumer si tu veux un jour devenir un véritable écrivain. » (p. 15) À la poursuite des voleurs, il se retrouve dans un cirque et doit faire face à de vieilles connaissances pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 mai 2014

Le ciel nous appartient

Texte de Brendan I. Koerner. Parution aujourd'hui. En 1972, Roger Holder et Cathy Kerkow détournent le vol 701 : leur revendication est simple, ils demandent la libération d’Angela Davis. Leur plan sera bien loin de se dérouler comme ils l’avaient prévu et le détournement sera suivi d’une cavale de plusieurs années entre Alger et Paris, souvent au grand jour. Mais avant d’arriver au jour du détournement, il faut comprendre qui sont ces deux pirates de l’air et dans quel contexte ils agissent. C’est le travail auquel procède... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2014

La reine des lectrices

Roman d’Alan Bennett. Il suffit parfois d’un simple bibliobus pour changer toute une existence. Tous les lecteurs qui attendent le passage du merveilleux véhicule comprennent cela. Mais il est des lecteurs qui s’ignorent et à qui il faut une franche rencontre avec les livres. C’est ce qui arrive à Elizabeth II quand elle croise le bibliobus de Westminster. « Lire n’était pas agir. Et elle était une femme d’action. » (p. 12) Mais on peut être reine et aimer lire, même si cela s’apprend, et tant pis pour le protocole et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 avril 2014

Là où vont nos pères

Roman graphique de Shaun Tan. Petit matin. Une valise. Un homme qui part pour un long voyage, laissant sa famille dans une ville dévorée par un monstre. Comme lui, des milliers de migrants débarquant de paquebots sur des terres étrangères, les poches pleines d’espoir. Peut-être trouver un travail. Un logement. Faire venir la famille. Tout recommencer. Être heureux. Enfin. Pas un mot dans cette œuvre, rien que l’image sépia qui se décline en pleines pages et en miniatures, voire en planches contacts. J’ai particulièrement été... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]