Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

21 novembre 2013

L'île au trésor

Bande dessinée d’après le roman de R. L. Stevenson. Scénario de Christian Lemoine et dessin de Jean-Marie Woehrel. Le jeune Jim vit avec ses parents dans une auberge isolée. Quand arrive Bones, un homme brutal avec un coffre bien mystérieux, tout bascule dans la vie du jeune garçon. Le forban dissimulait une carte qui pourrait révéler l’emplacement d’une île où serait enfoui un trésor. Accompagné du chevalier Trelawney et du docteur Livesey, Jim embarque vers l’île. Sur le bateau, un dénommé Long John Silver ressemble à s’y... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

20 novembre 2013

L'unité

Roman de Ninni Holmqvist. Parce qu’elle vient d’avoir cinquante ans, qu’elle n’a pas d’enfant, qu'elle est célibataire, en somme qu’elle n’est nécessaire à personne, Dorritt doit intégrer l’Unité. « Il n’y a plus d’excuse pour ne pas procréer. Il n’y a plus d’excuse non plus pour ne pas se tuer au travail lorsqu’on est parent. » (p. 39) Dans l’Unité, désormais, tous ses besoins sont pris en charge : elle est logée dans un bel appartement, nourrie, habillée et a accès à tous les loisirs qu’elle désire. En... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
19 novembre 2013

Robinson Crusoé

Bande dessinée d’après le roman de Daniel Defoe. Scénario de Christian Lemoine et dessin de Jean-Christophe Vergne. Le bateau de Robinson Crusoé fait naufrage. Avec lui, le seul rescapé de la catastrophe est un chien. Isolé sur une île perdue en pleine mer, Robinson se crée une vie civilisé, résistant autant que possible au désespoir que crée la solitude. « Il en résulte qu’il n’est point de condition si misérable où il n’y ait du positif. » (p. 15) Tout change quand il sauve un jeune sauvage d’une bande de cannibales.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 novembre 2013

Chinoises

Recueil de témoignages de Xinran. Pendant plusieurs années, Xinran a animé une émission de radio sur les ondes chinoises. Pour la première fois dans l’histoire du journalisme de ce pays communiste, la parole était aux femmes. « J’ai été surprise de découvrir à quel point les histoires des femmes se ressemblaient tout en étant différentes. » (p. 168) L’ouverture de la Chine au monde a levé le voile sur les conditions de vie effroyables des femmes, toujours prises entre les traditions et les tabous, toujours soumises... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
17 novembre 2013

Billevesée #99

Une des (petites) choses que je regrette de mon ancienne activité professionnelle, que j'exerçais chez moi, c'est de pouvoir piquer un petit roupillon de 15 minutes quand je commençais à piquer du nez sur mes dossiers. Au bureau, c'est plus difficile because of openspace... Tout ça pour vous dire que l'homme est un des rares êtres vivants à être monophasique, c'est-à-dire qu'il ne dort qu'une fois par jour sur une longue période. Les animaux font au contraire de courts sommes tout au long de la journée. Certains scientifiques... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2013

Le conte de Noël

Bande dessinée d’après le roman de Charles Dickens. Scénario de Patrice Buenda et illustrations de Jean-Marc Stalner. C’est le réveillon de Noël et Ebenezer Scrooge s’agace de voir tout Londres s’affairer pour préparer une fête qu’il estime stupide. Et c’est avec indignation qu’il met à la porte les personnes qui le sollicitent pour obtenir une obole. « Je désire qu’on me laisse en repos. Un homme a bien assez de faire ses propres affaires sans se mêler de celles des autres. Les miennes prennent tout mon temps. » (p. 7)... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 novembre 2013

Home

Roman de Toni Morrison. « Cette maison est étrange. Ses ombres mentent. Dites, expliquez-moi pourquoi sa serrure correspond-elle à ma clé ? » (p. 9) Celui qui cherche à retrouver sa maison, son chez-lui, c’est Franck. Il s’est échappé d’un asile et il est prêt à tout pour revenir à Lotus, en Géorgie : prêt à traverser tous les pays, prêt à essuyer des humiliations, prêt à courir tous les dangers pour retrouver Cee, sa petite sœur qui a besoin de lui. Revenu de la guerre de Corée avec des souvenirs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:55 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
14 novembre 2013

La lettre de Noël

Album d’Olivier Desvaux. Basile le lapin et Raoul le renard se promènent en forêt à la recherche de leur arbre de Noël et, sans le faire exprès, ils interceptent un ballon qui transporte une lettre adressée au Père Noël. Raoul est bien embêté : il ne veut pas qu’un enfant soit privé de cadeaux par sa faute. « Je n’ai pas le choix ! Il faut que j’aille remettre cette lettre au Père Noël. » Sur un lit flottant, les deux amis parcourent le monde et affrontent de nombreux dangers pour porter la lettre à son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2013

Le chant du monde

Roman de Jean Giono. Antonio est un jeune homme plein de vigueur qui vit près du fleuve. Il accepte d’aider Matelot, un bûcheron, à retrouver un de ses fils disparus. En descendant le fleuve, les deux hommes fouillent les berges et la forêt. Ils rencontrent Clara, une jeune aveugle en train d’accoucher. Antonio est immédiatement attiré par cette femme, mais il ne peut pas rester près d’elle. « Il pensait qu’il allait prendre Clara dans ses bras et qu’il allait se coucher avec elle sur la terre. » (p. 282) Il doit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 novembre 2013

Le lapin en peluche ou comment les jouets peuvent devenir vivants

Album de Margery Williams. Illustrations de William Nicholson. Le Lapin en peluche arrive dans la vie d’un petit garçon le jour de Noël. Même s’il est très beau et très doux, il a bien du mal à se faire une place dans la chambre d’enfant, au milieu d’autres jouets plus grands ou plus sophistiqués qui prétendent être vivants. Mais la vérité, c’est qu’un jouet n’est vivant qu’à une condition, et ça ne dépend pas du nombre de ressorts qui s’agitent dans son ventre. « Être vivant ne dépend pas de la façon dont on est fait. […]... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :