Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 avril 2016

Black out - Demain il sera trop tard

Roman de Marc Elsberg. Quatrième de couverture : Par une froide soirée d’hiver, le réseau électrique européen commence à lâcher. De nombreux pays s’enfoncent dans l’obscurité et plusieurs centrales nucléaires mettent en danger la vie de millions d’êtres humains. Menace terroriste ou défaillance technique ? Piero Manzano, ex-hacker italien, croit savoir qui est responsable. Avec l’aide d’un policier français d’Europol, François Bollard, Manzano s’engage dans une véritable course contre la montre face à un adversaire aussi... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 avril 2016

Rêves et cauchemars - Tome 1

Recueil de nouvelles de Stephen King. « Sommeil ou veille ? De quel côté se déroulent réellement les rêves ? » (p. 13) Je vous laisse juge : que pensez-vous de ces histoires ? Rêves ou cauchemars ? Un veuf cherche vengeance contre un gangster m’as-tu-vu. Un jeune homme trop intelligent veut guérir le monde de la violence. Une institutrice soupçonne ses élèves de n’être pas humains. Un joueur invétéré qui paye ses dettes de triste façon enlève le mauvais enfant. Une maison sur la colline inquiète... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 avril 2016

Le chien des Baskerville

Roman d’Arthur Conan Doyle. Le docteur Mortimer sollicite l’aide de Sherlock Holmes et du docteur Watson au sujet du décès suspect de son ami, Sir Charles Baskerville : il semble être mort de peur alors qu’il se promenait de nuit sur la lande, dans son domaine campagnard. Une légende se transmet dans la famille Baskerville : il se raconte qu’un ancêtre aurait vendu son âme au diable et qu’un chien infernal tourmente la famille depuis des générations. « Jamais aucun rêve délirant d’un cerveau dérangé ne créa une vision... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 avril 2016

Coeur de lapin

Roman d’Annette Wieners. Depuis la mort de Philipp, son petit garçon, dans des circonstances troubles, Gesine a quitté son poste à la police et vit coupée du monde, uniquement occupée par son travail au cimetière et son obsession pour les plantes toxiques. Alors que sa sœur, Mareike, trouve à son tour la mort de manière suspecte, Gesine ne peut se cacher du passé et doit se confronter aux non-dits qui entourent le décès de Philipp. Quelle est la responsabilité de Mareike ? S’est-elle suicidée ou a-t-elle été assassinée ?... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2016

Tu n'as rien à craindre de moi

Bande dessinée de Joann Sfar. À paraître le 20 avril. Seaberstein est peintre et dessinateur. Il est juif. Il est fou amoureux de son amante, qu’il appelle Mireille Darc. « Je le sais que ta vie est précieuse. Si tu me confies ta vie, j’en prendrais soin. Moi aussi, tu sais, j’y tiens beaucoup. À ma vie. Ça ne m’arrive pas tous les matins, de dire : “Voilà, voici ma vie, tout est à toi.” Un jour, je te le dirai même quand tu seras réveillée. » (p. 16) Elle écrit une thèse sur l’épigraphe latine. Elle est belle.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

Belles de Shanghai

Roman d’Amy Tan. En 1905, Violet grandit dans la maison de courtisanes que tient sa mère, la belle Américaine Lulu Mimi, à Shanghai. Alors qu’elles s’apprêtent à rentrer à San Francisco, elles sont trahies par Fairweather, l’amant de Lulu Mimi : Violet est vendue à une maison de courtisanes et sa mère est convaincue de sa mort. Démunie et sans défense, la jeune fille doit désormais accepter son destin et embrasser sa condition de bâtarde. Car Violet n’est pas qu’américaine, elle est aussi chinoise par son père, un homme qu’elle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2016

Billevesée #225

Le parlement, c'est le lieu où l'on parle. Pas le lieu où l'on crie. Pas le lieu où l'on se moque. Pas le lieu où l'on ronfle. Pas le lieu où l'on joue sur sa tablette ou son smartphone. Pas le lieu où l'on ne va pas. On devrait faire un cours de rattrapage étymologique à nos députés... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2016

Moro-sphinx

Roman de Julie Estève. À paraître le 20 avril chez les éditions Stock. Lola fréquente beaucoup les hommes. Beaucoup d’hommes. Dès qu’elle a fait l’amour avec eux, elle leur coupe un ongle et elle l’ajoute à sa collection, dans un bocal de verre. « Combien d’hommes, de morceaux d’hommes, de petites ordures y a-t-il là-dedans ? Combien en faudra-t-il encore ? » (p. 23) Ces hommes, Lola ne les aime pas. Et elle ne s’aime pas vraiment non plus. Elle essaie d’oublier celui qui est parti et dont le souvenir blesse... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2016

Les vies multiples de Jeremiah Reynolds

Texte de Christian Garcin. Jeremiah Reynolds pourrait être un personnage de fiction. Pourtant, il a bien existé au 19e siècle. De son existence, on aurait pu tirer plusieurs récits d’aventures. Pourquoi se contenter d’une vie quand on peut en avoir plusieurs ? Jeremiah Reynolds aurait sûrement fait sienne cette interrogation « Il fondera un journal, prendra la parole devant le Congrès des États-Unis, sera probablement le premier homme à poser le pied sur le continent antarctique, deviendra colonel au Chili, accomplira un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2016

Le diable amoureux

Nouvelle de Jacques Cazotte. Alvare, jeune Espagnol au service du roi de Naples, souhaite être initié à la cabale et maîtriser les esprits. « S’ils ont du pouvoir sur nous, c’est notre faiblesse, notre pusillanimité qui le leur donne : dans le fond, nous sommes nés pour les commander. » (p. 14) Dans une grotte perdue d’Italie, il convoque Béelzébuth et se fait offrir la plus délicieuse des soirées, partagée avec des amis qui assistent à l’expérience. « Vous nous donnez un beau régal, ami, il vous coûtera... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]