Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 janvier 2021

Usagi Yojimbo - 11

Bande dessinée de Stan Sakai. Miyamoto Usagi croise de vieux antagonistes et de bons amis, réglant ainsi d’anciens différends, honorant des dettes d’honneur et s’amendant pour ses fautes d’orgueil. Il est une nouvelle fois confronté aux intrigants qui complotent pour renverser le shogunat, sous la houlette du terrible seigneur des ténèbres, Hikiji. Et évidemment, quand il s’agit de tirer ses épées pour défendre l’innocence et la justice, le courageux ronin ne manque jamais à l’appel. « Je suis connu pour fourrer mon nez dans les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2021

Sex and the Series

Essai d’Iris Brey. Big Little Lies Sex and The City Desperate Housewives Girls Masters of Sex Orange is the New Black I Love Dick The Handmaid’s Tale Ally McBeal Grey’s Anatomy Crazy Ex-Girlfriend The End of the Fucking World Transparent Buffy contre les vampires Fleabag Mad Men The L Word Game of Thrones Twin Peaks Jessica Jones Toutes ces séries comptent des personnages féminins, souvent centraux, dont l’identité passe notamment par leur sexualité. Mais alors, comment les séries télévisées représentent-elles... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 janvier 2021

Anatomie de l'horreur

Essai de Stephen King. Dans cette réflexion, le King rend hommage à six maîtres du macabre, mais également à tous les films, livres, séries et autres supports qui ont nourri et développé son goût pour l’horreur. Il s’attarde sur trois figures emblématiques de la littérature horrifique : la Chose, le Vampire et le Loup-Garou. Et il explore ce qu’il appelle le Lieu Maléfique. Il serait vain de vouloir résumer la démonstration de Stephen King. Parce qu’il prouve avec son essai qui flirte avec l’autobiographie que l’art... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2021

David Bowie Is - David Bowie est le sujet

Catalogue d’exposition coordonné par Victoria Broackes et Geoffrey Marsh. J’ai déambulé pendant pas loin de 3 heures dans la magnifique exposition abritée par la Philharmonie de Paris en 2015. En fin de visite, c’était une évidence, il me fallait le catalogue. Mais voilà, le système de paiement par carte était hors service ce jour-là et je n’ai jamais de liquide sur moi… J’étais donc repartie les mains vides et je n’ai jamais eu le temps de revenir pour me procurer le magnifique ouvrage. Cinq ans après, pour mon anniversaire, je... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 janvier 2021

Le procès du cochon

Roman d’Oscar Coop-Phane. Un monstre nu sort d’une forêt et mord un nourrisson qui n’y survit pas. Le tueur est arrêté et commence alors son procès. « Voilà les preuves : le croqueur a été trouvé dans les bois, juste à côté de la maison. Du sang coulait encore à la lisière de ses gencives. Quand on l’a arrêté, il n’a montré aucune résistance, il avait les yeux vides. Il ne s’est pas révolté. » (p. 30) Jamais un homme n’aurait fait cela, n’est-ce pas ? C’est forcément un animal, une bête. Et de fait, c’est un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2021

Nos corps érodés

Roman de Valérie Cibot. Il était une fois une île entourée d’un océan dont les vagues impitoyables rongent toujours plus les plages et les falaises. Cependant, le travail patient de la nature ne fait que conclure les ravages causés par la main de l’homme. Et quand une femme vient dire qu’il faut évacuer le rivage, reculer le front de mer pour éviter que tout sombre, personne ne l’écoute. Personne ne veut l’entendre. Parce que des intérêts économiques supplantent les exigences écologiques. « Il faut accepter de reculer, tout... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 janvier 2021

La Poudre

Transcription des entretiens menés par Lauren Bastide. Le podcast La poudre est un phénomène depuis 2016. Je dois avouer sans détour que je ne consomme pas de podcasts. Je suis incapable d’écouter en ne faisant rien d’autre… et si je fais autre chose, je ne me concentre pas sur ce que j’écoute. Bref, pouvoir lire ces entretiens au lieu de les écouter, c’était parfait pour moi ! Aux questions – toujours les mêmes – de Lauren Bastide, les femmes interrogées parlent vrai, direct et franchement. Elles évoquent leurs mères, leurs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2021

Les corps célestes

Roman de Jokha Alharti. Traduction de Khaled Osman. Parution en janvier 2021. Épreuves non corrigées prêtées par Fabienne de Place Ronde. Dans le village d’Awafi, à Oman, une famille traverse amours et deuils au fil des générations. « Et ma tristesse à moi, qui s’en attristera ? » (p. 9) Maya, Abdallah, Salima, Zarifa, Asma, Khaled, Azzane, Najeya, Khawla, Hanane, Senjar, Chenna et tous les autres, voisins, serviteurs et amis se rencontrent, se mélangent, se trahissent. Les secrets de famille ne restent jamais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2021

Le musée noir

Recueil de nouvelles d’André Pieyre de Mandiargues. Dans ce livre, vous trouverez : Un gros lapin roux adoré de sa jeune maîtresse, Une rencontre foudroyante dans une étrange boutique d’un passage nantais, Un homme nu et élastique dans le parc Monceau, La triste fin d’un troupeau de moutons noirs, Une maison de débauche où s’enchaînent les spectacles étranges, Des soirées macabres. Dans ces textes, chacun dédié à des artistes, l’horreur est étrange, follement esthétique. « Un furieux désir de peau noire s’était... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2021

Belle année 2021 !

Ne vous compliquez pas la vie avec des résolutions. Prenez soin de vous et de vos proches. Soyez doux envers vous et le monde. BONNE ANNÉE 2021 MES LAPINS !  
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]