Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

26 janvier 2014

Billevesée #109

Amis des chats, vous le savez bien, nos adorables bestioles à ronron passent BEAUCOUP de temps à dormir. Nos petits félins de coussin dorment en moyenne 16 heures par jour, soit deux tiers de leur existence. Il y a une explication naturelle à cela : à l'état sauvage, les prédateurs tels que les félins dorment bien plus que leurs proies qui sont sans cesse sur le qui-vive. Les félins préfèrent économiser leur énergie (pléonasme pour pioncer) dans l'attente de leur prochain repas qui est toujours incertain. Et là, je PROTESTE et je... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2014

Grace Kelly - D'Hollywood à Monaco, le roman d'une légende

Biographie de Sophie Adriansen. Grace Kelly. Princesse Grace de Monaco. Je l’avoue franchement, je ne savais pas grand-chose de cette superbe blonde. De tous ses films, je n’ai vu que Fenêtre sur cour, œuvre que j’ai particulièrement aimée. Je connaissais très vaguement son destin de princesse adulée, brutalement stoppé par un accident de voiture. C’est donc en terrain inconnu que j’ai posé les yeux quand j’ai ouvert la biographie de Sophie Adriansen. « Il suffit d’aller voir derrière le conte de fées pour s’apercevoir que la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2014

Matin brun

Nouvelle de Franck Pavloff. Deux amis sont bien tristes. Ils ont respectivement dû se séparer de leur chien et de leur chat, au motif qu’ils n’étaient pas bruns, seule couleur désormais acceptée par l’état. Mais puisque c’est la règle, pas question de tricher, même si ces animaux étaient bien affectueux. Après tout, ce n’était que des animaux « La nation n’a rien à y gagner à accepter qu’on détourne la loi, et à jouer au chat et à la souris. Brune, il avait rajouté, en regardant autour de lui, souris brune, au cas où on aurait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
21 janvier 2014

La fameuse invasion de la Sicile par les Ours

Roman de Dino Buzatti. Illustrations de l’auteur. Le fils de Léonce, roi des ours, a été enlevé par les hommes. Pour trouver Tonin et pour échapper aux rigueurs de l’hiver dans les montagnes, le roi décide d’attaquer la ville. Son armée de braves guerriers essuie d’abord une cuisante défaite face aux troupes du Grand-Duc. Mais le roi des ours est bien entouré et le second assaut est le bon. Avec l’aide plus ou moins consentie du professeur De Ambrosiis, magicien aux pouvoirs comptés, il prend la tête de la Sicile et instaure un règne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 janvier 2014

L'année des volcans

Roman de François-Guillaume Lorrain. Elle, c’est Ingrid Bergman, la belle Suédoise qui illumina Casablanca. Elle est mariée à Petter Lindström et le trompe avec Robert Capa. Lui, c’est Roberto Rossellini, l’Italien de génie que tout le monde acclame depuis Rome, ville ouverte et Païsa. Lui aussi est marié et trompe sa femme avec Anna Magnani, tyrannique actrice italienne qui le brutalise. « Une actrice, a fortiori de son rang, ne quémandait pas un rôle. Une vague allusion, à la rigueur, lors d’un cocktail, une boutade, un clin... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2014

Billevesée #108

Un proverbe anglais dit la chose suivante : An apple a day keeps the doctor away. Littéralement, "une pomme par jour éloigne le docteur". De manière générale, moins je fréquente de docteurs, mieux je me porte. Et de toute façon, j'aime les pommes. Mais il y a un docteur que je meurs d'envie de vous présenter, il s'agit de Doctor Who, héros d'une série de science-fiction britannique qui dure depuis les années 1960. Je vous laisse consulter l'article Wikipédia qui est plutôt complet. En ce moment, je découvre la saison 5 avec Matt... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2014

Les vestiges du jour

Roman de Kazuo Ishiguro. Mr Stevens fut le majordome dévoué de Lord Darlington, à Darlington Hall, pendant des années. À la mort du maître des lieux en 1956, le domaine est racheté par Mr Farraday, un Américain installé en Grande Bretagne. Afin de maintenir la tenue de maison à son niveau habituel, Mr Stevens envisage de recruter de nouveaux domestiques. Il songe notamment à Miss Kenton, ancienne intendante du domaine qui s’est mariée des décennies plus tôt. Le majordome entreprend donc un voyage en automobile de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 janvier 2014

La femme d'un homme

Roman de A.S.A Harrison. Jodi a 45 ans. Jodi a un métier qu’elle aime. Jodi a un bel appartement. Jodi a un compagnon qui l’aime. Jodi a un compagnon qui la trompe. Jodi a la trempe d’une future meurtrière. En surface, la psy et l’architecte forment le couple parfait. Mais la surface est fine, le vernis peut craquer à tout moment. « Elle n’avait jamais compris l’intérêt de se battre avec un homme qui n’allait pas changer. » (p. 301) Mais Jodi ferme les yeux et se contente de petites vengeances mesquines et de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2014

Le peintre d'éventail

Roman d’Hubert Haddad. Xu Hi-Han raconte l’histoire de Matabei Reien, son ancien maître qui l’a initié à la peinture d’éventail. « On garde si peu d’une mémoire d’homme. À peine un signe en terre. Quelques images et de rares paroles au meilleur des cas. Moins que son poids de cendre après la crémation. » (p. 18) Dans la pension de dame Hison, le jeune Matabei a fui le traumatisme d’un séisme et cherche la paix dans une contrée reculée. Alors que le traumatisme de la guerre et l’horreur de la bombe sont encore dans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2014

Instinct primaire

Texte de Pia Petersen. Livre voyageur d’Asphodèle. Dans cette longue lettre, Pia Petersen s’adresse à l’homme qu’elle aime toujours, mais qu’elle a quitté au pied de l’autel. Elle essaie de reprendre la conversation interrompue par sa fuite et par l’incompréhension hostile de son ancien fiancé. « Il fallait laisser à l’autre la possibilité de changer d’avis mais ça, tu l’as oublié, n’est-ce pas ? » (p. 12) Alors qu’elle occupait depuis longtemps la place de la maîtresse, Pia Petersen s’accommodait parfaitement de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]