Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 mai 2013

Billevesée du dimanche #73

Je suis incapable de manger un yaourt non aromatisé : le petit goût aigrelet me déplaît fortement. Heureusement, il existe le sucre, la confiture ou encore le sirop d'érable. Depuis quelques temps, ma dernière tocade, c'est la vergeoise, emblématique des pâtisseries du Nord et de la Belgique. Ce sucre est issu de l'affinage du sirop de betterave. Selon le nombre de cuissons, la vergeoise est blonde ou brune. Avec sa saveur caramélisée, elle a conquis mes papilles. Incomparable sur des gaufres ou des crêpes, elle fait aussi un malheur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2013

Jours de colère

Roman de Sylvie Germain. Dans les forêts du Morvan, le hameau du Leu-aux-Chênes est le théâtre de nombreuses folies. Ambroise Mauperthuis est fou d’amour pour Catherine Courvol, qu’il n’a vue et possédée que morte. Edmée Verselay est folle de dévotion mariale et folle d’amour pour sa fille, la monumentale Reine. La folie de Mauperthuis se double d’une colère sourde quand son aîné, Ephraïm, refuse d’épouser la fille Courvol et lui préfère Reine, avec qui il aura neuf fils. C’est au cadet des Mauperthuis d’achever le dessein paternel.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
16 mai 2013

Fuck America

Roman d’Edgar Hilsenrath. Jakob Bronsky est un juif allemand, rescapé des ghettos, arrivé en Amérique au début des années 1950. Sans le sou, il vit de petits boulots et de combines plus ou moins légales. Au milieu des prostituées et des clochards des bas quartiers de New York, il ne pense qu’à écrire son roman sur son expérience de la guerre. « Quelque part dans mes souvenirs, il y a un trou. Un grand trou noir. Et c’est par l’écriture que j’essaie de le combler. » (p. 63) Outre sa plume, son sexe l’obsède et on le suit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 mai 2013

Nous étions les Mulvaney

Roman de Joyce Carol Oates. « Longtemps vous nous avez enviés, puis vous nous avez plaints. » (p. 13) Dans la petite ville de Mont-Ephraim, les Mulvaney sont connus pour être une famille heureuse, dynamique et dont les membres sont profondément soudés. Jusqu’à un soir de février où un bal de la Saint-Valentin se termine mal pour Marianne, la fille de la famille. Le drame reste un moment secret parce que personne ne le remarque et que Marianne ne dit rien. « Dans une famille, le non-dit est ce que l’on guette. Mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
12 mai 2013

Billevesée du dimanche #72

Depuis longtemps, j'aime découvrir des gentilés insolites ou tarabiscotés. Tout a commencé quand j'avais une dizaine d'années et que j'ai découvert que les Germanopratins étaient les habitants de Saint-Germain-des-Près. Et j'ai une tendresse particulière pour les Malgaches de Madagascar, les Séquano-Dyonisiens de Seine-Saint-Denis, les Mahorais de Mayotte ou encore les Clodoaldiens de Saint-Cloud. Ma dernière découverte incrédule est que les habitants de Besançon sont les Bisontins. Sont-ils futés pour autant ? Les deux spécimens que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2013

Les successions

Roman de Mikaël Hirsch. Pascal Klein est un marchand d’art cynique, un rien amer de ne pas être devenu peintre, à l’instar de son célèbre père dont c’était le domaine réservé. Ne pouvant créer, il a choisi de vendre les créations des autres et il se positionne surtout sur l’art moderne, très abstrait et fortement conceptuel. « Une fois la beauté considérée comme ringarde, le support avait sombré au profit de son explication. Duchamp, en rejetant la responsabilité esthétique sur le spectateur, avait mené le monde au relativisme... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 mai 2013

Cujo

Roman de Stephen King. Dans une petite ville du Maine, l’été de deux familles va tourner au drame quand un brave chien nommé Cujo est contaminé par la rage. Pour des raisons différentes, les couples Camber et Trenton traversent une crise conjugale, sous les yeux de leurs fils respectifs, Brett et Tad. La maladie du chien aura des conséquences dramatiques dans les deux familles. Je n’en dis pas plus sur l’intrigue, sinon je risque de la déflorer et surtout d’amoindrir l’angoisse des futurs lecteurs. Dans ce roman très bien construit,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 mai 2013

Chouan et espion du roi – récits de la contre-Révolution

Mémoires de Michelot Moulin. Notes de Louis Réoult de Neuville pour l’édition de 1893. Notes de Stéphane Vautier pour l’édition de 2013. Sous-titre : Les Mémoires de Michelot Moulin : des guerres de Normandie aux Cent-Jours (1793-1815) Michel Moulin, dit Michelot Moulin, a été un des chefs de l’insurrection royaliste. Roturier, sans grande fortune, il a su mener des hommes et organiser la chouannerie pendant de nombreuses années. Ses mémoires mêlent des scènes de la vie quotidienne, voire domestique, avec des plans de manœuvres... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2013

Notre-Dame-des-Fleurs

Roman de Jean Genet. La dédicace liminaire s’adresse à Maurice Pilorge, cet assassin de vingt ans que l’auteur pleurait déjà dans Le condamné à mort. Du fond de sa prison, Jean rêve à des « amants enchanteurs » et il convoque des hommes de papier pour combler sa solitude et son désir. Pour lui, le crime est beau et il exalte la beauté des criminels. « Je veux chanter l’assassinat puisque j’aime les assassins. […] Je l’ai dit plus haut. Plutôt qu’un vieux, tuer un beau garçon blond, afin qu’unis par le lien verbal qui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 mai 2013

Billevesée du dimanche #71

L'été viendra ou ne viendra pas, on ne sait pas vraiment cette année. Mais qui dit été, dit transpiration. (Oui, je fais dans le glamour aujourd'hui...) Si vous voulez connaître tous les aspects de la transpiration chez l'humain, je vous invite à prendre le RER en fin de journée... Mais intéressons-nous plutôt aux animaux ! Les chats transpirent uniquement par les coussinets (mais ils ne puent pas des pattes, les veinards !) et les chiens transpirent par la langue (et ils ont tendance à puer du bec...) Voilà pour la touche poilue du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :