Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

12 décembre 2012

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Roman de Jonas Jonasson. Le jour de ses 100 ans, Allan Karlsson décide de ne pas assister à la fête d’anniversaire organisée par la maison de retraite. Chaussé de ses pantoufles, il enjambe la fenêtre de sa chambre et prend la tangente. « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices. » (p. 18) Commence alors un improbable voyage à travers la Suède. Le centenaire sera poursuivi par les autorités locales, la police et un gang de voyous pas vraiment malins. Allan a aussi le don de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

11 décembre 2012

Interview d'Elise, la reine des LolBooks

Si vous ne connaissez pas encore Elise, je vous recommande chaudement son Tumblr où elle présente des LolBooks. Regardez et vous comprendrez ! Et vous pouvez aussi la suivre sur Twitter : elle tweete drôle, intelligent et utile ! ***** Commençons par un périlleux exercice : décris-toi en 3 mots ! (Enfin, plus ou moins que 3, mais c’est toi qui vois !) Trois mots, c'est court. Je choisis une réponse facile : "passionnée de livres" ! (1,2,3, le compte est bon)   Quelques mots sur ton parcours étudiant ? Tes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2012

Lira bien qui lira le dernier - Lettre libertine sur la lecture

Lettre d’Hubert Nyssen. Dans une longue lettre, Hubert Nyssen, fondateur des éditions Actes Sud, répond aux questions de Mademoiselle Esperluette. Le livre, la lecture et l’écriture sont au cœur de ses réflexions. « C’est pourquoi il me paraît urgent de vous rappeler que livre et lecture sont en quelque sorte les amants rivaux d’une belle capricieuse qui se nomme écriture. » (p. 31) Il commence par s’interroger sur ce qui fait la valeur d’un livre, à savoir prophétiser sur sa gloire éternelle ou jouir du bonheur immédiat... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2012

Billevesée du dimanche #50

En anglais, le romarin se dit rosemary. Et je trouve ça magnifique. Voilà. Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2012

Anna Karénine, le film

J'ai lu plusieurs Anna Karénine, ce grand roman de Léon Tolstoï, toujours avec le même plaisir. Certes, une énième interprétation de ce roman dans la veine historique et classique aurait été de trop. Certes, il faut dépoussiérer (ou pas) les classiques. Certes, une adaptation est comme une traduction, toujours une belle infidèle. Mais... Mais je suis sans voix devant l'adaptation de Joe Wright. Le décor est planté dès le début (et c'est le cas de le dire), tout ne sera que théâtre, coulisses et faux-semblants. Passée la première... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2012

Descendre en marche

Roman de Jeff Noon. Quatre personnes voyagent à travers l’Angleterre dans une voiture mourante. Marlene, Henderson, Peacock et Tupelo ne se connaissaient pas, mais ils fuient l’infection et n’oublient pas de prendre leur médicament à heure fixe. Ce remède, c’est la Lucidité, aussi dite Lucy. Mais attention, l’overdose est vite arrivée et l’effet du médicament est exactement l’inverse de ce qu’il doit produire. Et Marlene, traumatisée par la mort de son enfant, rêve parfois de lâcher prise. « Mais je n’aspirais qu’à descendre en... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2012

Interview de Sophie Adriansen

Hier, je vous parlais du dernier roman de Sophie Adriansen, J'ai passé l'âge de la colo. Aujourd'hui, je vous propose une petite interview de l'auteure qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions. Sophie Adriansen est écrivain et membre de la Société des Gens de Lettres. Elle participe à de nombreux jurys littéraires et elle est bien connue des blogueurs grâce à son blog de lecture, Sophielit. Elle a publié le roman Je vous emmène au bout de la ligne, le témoignage Trois années avec la SLA et la nouvelle Un meeting. Elle a... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2012

J'ai passé l'âge de la colo !

Roman jeunesse de Sophie Adriansen. Sybille à 14 ans et elle est déjà au lycée. Alors, oui, forcément, elle estime qu’elle a passé l’âge de la colo. Mais ses parents l’ont inscrite pour une semaine de ski. Sybille monte dans le bus en traînant les pieds, mais il lui sera bien difficile de déchausser ses patins au terme d’une semaine qui se révèle finalement très plaisante. Au début, Sybille se pose en retrait et en observatrice. Tous les autres colons sont plus jeunes et ne connaissent rien à sa vie. « C’est ce que je voudrais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2012

Thérèse Desqueroux, le film

J’ai lu Thérèse Desqueyroux, le roman de François Mauriac, l’année dernière. J’en garde un souvenir profond. Sur le blog de Claire, j’ai eu la chance de gagner deux places pour l’adaptation de Claude Miller. Ni une, ni deux, une copine sous le bras et une grosse fièvre sous les cheveux, je suis allée voir le film hier soir. Le réalisateur a très bien rendu l’esprit étroit et aigre d’une bourgeoisie provinciale obsédée par les terres et le qu’en-dira-t-on. Dans le rôle du mari victime, Gilles Lellouche fait des merveilles et il est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2012

La fille de l'Irlandais

Roman de Susan Fletcher. Eve, à 29 ans, se remémore l’été de ses huit ans. Depuis plusieurs mois, elle vivait chez ses grands-parents, essayant d’oublier le brusque décès de sa mère. Dans cette ferme perdue du Pays de Galle, Eve grandit librement, mais elle subit la vindicte de certains habitants du village. On lui reproche son insolence et ses cheveux roux, héritage d’un père qu’elle n’a jamais connu, mais dont le village garde un mauvais souvenir. « L’Irlandais. C’est ainsi qu’on l’appelle, comme si son nom était maudit.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]