Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

02 décembre 2012

Billevesée du dimanche #49

Qui n'a jamais rêvé de couper le sifflet à un grand bavard qui n'en finit pas de lui tenir la jambe avec des histoires inintéressantes ? Avant de mettre cette envie à exécution, sachez que l'expression "couper le sifflet" date du XVIe siècle. À cette époque, le sifflet, c'était le gosier où passe la trachée qui peut siffler pendant certaines maladies. Alors, couper le sifflet, c'était tout simplement égorger. Disons que c'était une méthode radicale et définitive pour avoir un peu de silence ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2012

Le complexe du lapin

Roman d’André Caroff. Thierry Coste et ses collègues du Groupe 45 doivent arrêter une cellule terroriste qui menace Paris. Nous sommes dans les années 1980 et Mitterrand est président de la République. La guerre froide n’est pas terminée, mais la menace ne vient pas du froid, mais du Maghreb, en la personne d’Hikmat Choufani. « Les gens de Choufani ont appris que nous avions l’intention de leur mettre des bâtons dans les roues et de la dynamite sous le châssis. » (p. 98) Qu’est-ce que le Groupe 45 ?... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2012

Jézabel

Roman d’Irène Némirovsky. Tout commence par le procès d’une femme. Elle est belle, mais ses traits sont fatigués. On accuse sans détour et sans ménagement Gladys Eysenach d’avoir assassiné Bernard Martin, son amant âgé de 20 ans. « Parlez-nous du crime, à présent… Allons ? C’est moins difficile à dire qu’à faire, pourtant. » (p. 13) Le procès est un long dialogue sans temps mort. Le président enchaîne les questions et les appels à la barre. Les témoins chargent ou déchargent l’accusée et la foule se délecte... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 novembre 2012

Aymard de Foucauld (1824-1863)

Biographie d’Emmanuel Dufour. Sous-titre : De Saint-Cyr et Saumur à la campagne du Mexique, itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire. Aymard de Foucauld voit le jour en 1824 dans une famille où les hommes sont militaires de père en fils. « Faire d’Aymard un officier de l’armée française et qu’il devienne ainsi le digne successeur de son père, de ses oncles, des Foucauld d’antan… Voilà bien une idée qui mériterait de faire son chemin. » (p. 67) Il entre à Saint-Cyr en 1843 et en ressort sous-lieutenant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2012

Billevesée du dimanche #48

Le cheveu est un des éléments de la pilosité humaine et probablement le plus remarquable en raison des formes qu'il peut prendre (lisse, frisé, crêpu) et de sa longueur. Au cours d'une vie normale, un humain produit 10 mètres de cheveux, soit 1000 kilomètres si les cheveux étaient mis bout à bout. Pas de quoi se faire des cheveux... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2012

Suite française

Roman d’Irène Nemirovsky. Juin 1940 : les Parisiens fuient en masse la capitale bombardée par les Allemands. Il y a la famille Péricand, l’écrivain Gabriel Corte et sa maîtresse Florence, Jeanne et Maurice Michaud et bien d’autres qui s’élancent vers les provinces. « Ainsi, pendant un naufrage, toutes les classes se retrouvent sur le pont. » (p. 40) Quitter Paris, quitter sa vie, c’est éreintant : que faut-il prendre ? Les objets de première nécessité ou plutôt les souvenirs ? Ou plutôt les valeurs et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2012

Le boulevard périphérique

Roman d’Henry Bauchau. Le narrateur visite quotidiennement sa belle-fille, Paule, atteinte d’un cancer qui semble impossible à vaincre. Il emprunte chaque jour le boulevard périphérique en voiture ou enchaîne les correspondances de RER, de métro et de bus. « Je vois une longue suite de jours où j’emprunterai le boulevard périphérique ou le métro et toutes les stations qui vont jusqu’au Fort d’Aubervilliers. » (p. 68) Ce voyage sans cesse recommencé constitue une boucle infernale dont le narrateur ne peut et ne veut... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2012

Pages intérieures

Roman graphique de Jacky Beneteaud et Stéphane Courvoisier. Un jour de pluie, une jeune fille se réfugie à la bibliothèque. Elle y remarque un homme qui est présent à chaque fois qu’elle revient, et qui écrit. Elle interroge l’inconnu qui lui dit que « tout pouvait être le début d’une histoire. » (p. 13) Au détour des rayonnages de la bibliothèque, elle observe à la dérobée cet homme solitaire. La jeune fille cherche un livre qui n’est jamais disponible. Son titre ? Pages intérieures. Il paraît que c’est un livre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 novembre 2012

Entre ciel et terre

Roman de Jon Kalman Stefansson. Précision : l’orthographe des noms et des lieux n’est pas celle du livre, mais je n’ai pas les caractères nécessaires pour les transcrire exactement. Pour s’être mis en tête de retenir quelques vers du Paradis perdu de Milton, le pêcheur Bardur a oublié sa vareuse. En pleine mer, par un matin de tempête glaciale, cet oubli est fatal et Bardur meurt de froid sous le banc de la barque de pêche. « Un homme sans vareuse se retrouve ruisselant en un temps infime, le froid s’empare de lui comme un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2012

Billevesée du dimanche #47

L'argot est parfois appelé "la langue verte". En dépit de mes nombreuses recherches, je n'ai pas trouvé pourquoi. Serait-ce parce qu'elle est particulièrement fleurie ou qu'elle est si vilaine qu'elle pourrit métaphoriquement la bouche ? Si vous avez des informations, je suis preneuse ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :