Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 septembre 2012

Vue cavalière

Roman de Wallace Stegner. Alors que l’âge le rattrape, Joe Allston retrouve trois vieux carnets où il avait tenu le journal de son voyage au Danemark, vingt ans plus tôt, en 1954. En les lisant à sa femme Ruth, il redécouvre un pan de son passé qu’il avait totalement effacé. Entre les lignes, il recroise la comtesse Astrid Wredel-Krarup et l’auteure Karen Blixen. Il exhume aussi de terribles secrets. Au cours de la lecture qu’il fait à Ruth, Joe omet certains passages et médite en silence, revenant sur ses doutes et ses erreurs.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 septembre 2012

Sukkwan Island

Roman de David Vann. Jim a acheté une cabane sur Sukkwan Island, une île isolée du sud de l’Alaska. Il a décidé d’y passer un an avec Roy, son fils de 13 ans. Avant tout, il s’agit pour lui de changer de vie, de laisser le passé derrière lui et de renouer avec son fils. « Quelque part, il y a eu un mélange de culpabilité, de divorce, d’argent, d’impôts, et tout est parti en vrille. » (p. 12) Jim bouillonne de projets le jour, mais il se laisse aller au désespoir toutes les nuits et s’épanche auprès de son fils. Pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:40 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
02 septembre 2012

Billevesée du dimanche #36

Il y a quelques mois, ma première billevesée du dimanche était dédiée au chanteur David Bowie et je vous annonçais que je comptais consacrer l'année 2012 à ce sublime artiste. C'est chose faite d'un point de vue musical : il m'arrive de l'écouter en boucle pendant des heures jours. C'est également chose faite d'un point de vue animal ! Je vous présente Bowie, un chaton que j'ai recueilli en début de semaine. Aux dires du vétérinaire, Bowie serait une femelle, mais je ne vais pas m'embarrasser d'un tel détail ! Voilà la merveille, en... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 septembre 2012

L'été de l'ours

Roman de Bella Pollen. Nicky Fleming, diplomate anglais à Bonn, a été retrouvé mort. Tout laisse supposer un suicide, mais il y a des inconnues dans la disparition de cet agent. Était-il un espion passé à l’Est ? A-t-il trahi son pays en pleine Guerre froide ? « Il existait une faille dans le procès maison de Nicky Fleming. Qu’il soit coupable était accepté comme un fait avéré. Mais de quoi, personne n’en savait rien. » (p. 131) Pour surmonter la perte de Nicky, son épouse Letty décide de s’installer sur une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:45 - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 août 2012

La petite trotteuse

Roman de Michèle Lesbre. Anne, la narratrice visite des maisons comme d’autres fuient. Elle ne veut pas les acheter, mais seulement passer un moment dans chacune d’elles. « Les endroits où je ne faisais que passer me procuraient une paix incomparable qu’aucun espace de mon propre univers ne m’avait jamais apportée. Le statut de nomade que j’étais en train d’acquérir depuis quelque temps devait s’expliquer ainsi. » (p. 23) Dans ces endroits anonymes, elle est en quête d’une chose dont elle n’a pas vraiment conscience.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 août 2012

Miss Charity

Roman de Marie-Aude Murail. Illustrations de Philippe Dumas. Miss Charity Tiddler est une petite fille solitaire. Ses sœurs sont mortes en bas âge et elle n’a pour seule compagnie que sa bonne Tabitha et des petits animaux qu’elle recueille et sauve de la mort, quand elle le peut. « Peter révéla tout de suite sa nature confiante et malicieuse. Il adorait enfouir sa tête sous mon aisselle en rabattant les oreilles et passer de petits coups de langue sur mes joues. » (p. 75) Dans la nursery du troisième étage de la riche... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 août 2012

Billevesée du dimanche #35

On nous le rabache à longueur de journaux : c'est la crise ! Alors, tout le monde reste à l'affût des petits prix et des bonnes affaires. Mais attention à ne pas vous faire avoir en achetant quelque chose qui ne vaut pas un pet de lapin ! Un pet de lapin, tout le monde le sait, ça n'a aucune valeur ! Alors, billevesée ? Vous ne pensiez pas que j'allais sérieusement illustrer ça ?!
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2012

Le ventre de Paris

Roman d'Emile Zola. Florent a été accusé à tort de meurtre lors des affrontements qui ont marqué la fin de la république en 1848. Évadé du bagne de Cayenne, il retrouve Paris après des années d’absence. Il est accueilli à bras ouverts par son frère Quenu, heureux propriétaire d’une charcuterie prospère et époux de la belle Lisa Macquart, une maîtresse femme débordante de santé grasse. Florent ne leur ressemble pas, lui qui a eu faim toute sa jeunesse pour élever son frère, puis faim lors de son enfermement. « Il était devenu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:50 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
23 août 2012

Le triomphe de la nuit

Recueil de nouvelles d’Edith Wharton. La cloche de la femme de chambre – Miss Hartley devient la femme de chambre de Mrs Brympton, une jeune femme à la santé fragile, dans une lugubre demeure de l’Hudson. Mais ses attributions sont bien floues. « Voilà qui était bien étrange : une femme de chambre que la bonne devait aller chercher chaque fois que sa maîtresse avait besoin d’elle ! » (p. 22) En effet, la cloche de Miss Hartley ne sonne jamais et il plane sur la maison le spectre de l’ancienne femme de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2012

Libre et légère, suivi de Expiation

Textes d'Edith Wharton. Libre et légère – La jeune et très jolie Georgie est une demoiselle capricieuse parfaitement au fait de ses défauts. « Moi, Georgie Rivers, une petite pauvresse et dépravée… une coquette lascive et paresseuse. » (p. 29) Amoureuse de Guy Hastings, son cousin, elle rompt pourtant leurs fiançailles et accorde sa main au vieux et riche Lord Benton. La raison financière l’emporte sur celle du cœur et Georgie  sait imposer ses désirs. « J’ai tellement l’habitude d’agir à ma guise qu’il serait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :