Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

29 avril 2010

Juliet, Naked

Roman (épreuves non corrigées) de Nick Hornby. À paraître le 6 mai 2010. Gooleness, au nord de Londres. Annie et Duncan partagent une passion pour Tucker Crowe, "obscur musicien des années 80" (p. 64) qui n'a rien produit depuis vingt ans. Si Annie présente un intérêt raisonnable pour l'oeuvre de l'artiste, Duncan est un "crowologue" "tuckercentrique" (p. 22 et 14) Après avoir reçu les maquettes d'un album paru en 1986, Juliet - maquettes rassemblées sous le titre de Juliet, Naked - Duncan s'empare de la nouveauté. Mais son avis et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2010

Le compas de Noé

Roman d'Anne Tyler, à paraître en mai 2010. Licencié à 61 ans, un an avant sa retraite, Liam Pennywell décide de redonner du sens à sa vie en la simplifiant. "Il y avait bien longtemps que sa vie avait cessé de ressembler à quelque chose." (p. 7) Il emménage dans un appartement plus petit, se sépare de vieilleries et décide d'envisager l'avenir plus sereinement. Le lendemain de son emménagement, il se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir de la nuit précédente. De l'agression qu'il a subie, il ne garde qu'une plaie à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2010

Le paquet, pièce pour un homme seul

Pièce de Philippe Claudel. Un homme soliloque sur une scène. Il traîne derrière lui, avec lui, contre lui, un paquet qui semble lourd et dont la forme massive rappelle celle d'un corps. Dans une adresse au public et au monde, il raconte avec précipitation une vie, sa vie, toute une existence qui semble réussie mais dont le récit recèle des failles étonnantes. Cette pièce n'est pas une tirade. Le discours s'interrompt pour laisser place à de longs effets visuels pendant lesquels le personnage s'affaire sur son paquet sans que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 avril 2010

La libraire a aimé

Roman de Sophie Poirier. Corinne et Paul ont pris l'habitude de se retrouver tous les soirs à la terrasse d'un café. Ils partagent un whisky et leur amour des livres. Tous deux libraires, pétris des douleurs de leur passé, ils ne savent rien de l'autre que cette passion commune pour la littérature. Un soir, Paul ne vient pas. D'abord brisée, Corinne essaie d'avancer. "Il y a un homme, et au début je ne savais pas que je l'aimais, mais maintenant je suis sûre, certaine de l'amour pour lui, cet homme-là a disparu. C'est quand il... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2010

Trois femmes puissantes

Roman de Marie Ndiaye. Prix Goncourt 2009. Lettre N de mon Challenge ABC 2010. Lecture commune avec Liliba et Milimel. Il y a Norah, 38 ans, avocate en France, fière d'une réussite qu'elle a forgée seule, sur les miettes d'une famille détruite par l'inconstance d'un père absent et égoïste. Norah répond à l'appel de ce père, dont elle a gardé l'image d'un homme puissant et arrogant, sûr de sa réussite et de la suprématie de son argent. Le père qu'elle retrouve est un homme diminué, glouton, qui dort dans les branches majestueuses... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2010

La serre aux orchidées

Premier roman d'Anne Duret. Au fond d'une malle ayant appartenu à son aïeule, Clara trouve une lettre qui s'achève sur ces mots: "C'est du plaisir que naîtra la Vie Nouvelle." (p. 14) Cette phrase, cri de libération féminine et d'émancipation sexuelle, bouscule Clara et ses habitudes. La jeune biologiste décide de partir au Vietnam pour trouver la Serre aux orchidées, laboratoire d'hybridation botanique et école spirituelle. "Cette lettre exhal[e] l'odeur de l'aventure et son corps [veut] en profiter." (p. 15) Sous prétexte de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2010

Pierre et Jean

Roman de Guy de Maupassant. Pierre et Jean Roland sont deux frères que tout oppose, le physique comme le caractère. Entre eux perdure un sentiment puissant d'amour et d'émulation. Jean, le doux, le calme, hérite un jour d'un mystérieux ami de la famille, Léon Maréchal, dont le décès bouleverse sa mère. Pierre, le violent, le jaloux, soupçonne alors un passé trouble dans lequel sa mère n'est pas aussi pure et intouchable qu'elle semble désormais l'être. Entre Pierre et Jean, le lien est rompu. Un climat de suspicion et de haine... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 avril 2010

Mes livres voyageurs

Je ne suis pas la première à me prêter au jeu des livres voyageurs. On échange plus que des mots dans ces envois. Et ce sont des partenariats entre lecteurs fort sympathiques (et économiques...) Je vous propose donc les titres suivants. Pour en savoir un peu plus, cliquez sur les couvertures, elles vous mèneront aux billets que j'ai commis sur ces titres.            N'hésitez pas à vous inscrire en laissant un commentaire! Céanothes et Potentilles est passé chez Liliba, chez Sandrine et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2010

Lacombe Lucien

Scénario de Louis Malle et Patrick Modiano. Seconde Guerre Mondiale. Lucien veut entrer dans la Résistance. Mais il n'a que 18 ans, et les maquisards le renvoient chez lui, refusant de s'encombrer d'un gamin. Alors, sans trop savoir comment ni pourquoi, il devient collabo et entre dans la police allemande. Rapidement aguerri, il effectue froidement les besognes les plus odieuses. Le hasard place sur son chemin France Horn, une jeune fille juive dont le père, un renommé couturier parisien, est retenu prisonnier par un autre policier... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2010

Le chef d'oeuvre inconnu

Nouvelle d'Honoré de Balzac. Le jeune Nicolas Poussin est avide de découvrir les techniques de peinture de maître Frenhofer. Introduit auprès du peintre par Porbus, il est empli d'admiration. Sa curiosité est éveillée par la mystérieuse toile que peint Frenhofer et qu'il refuse de livrer aux regards. Le maître ne parvient pas à terminer son chef d'oeuvre, La belle noiseuse, portrait de femme qu'il veut plus vrai que nature et dont il affirme qu'aucune femme de chair ne surpassera en beauté. Nicolas Poussin propose au maître de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]