Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

22 avril 2012

Billevesée du dimanche #17

L'alliance est cet anneau que les fiancés s'échangent lors du mariage. C'est surtout une métonymie puisque l'alliance-bijou représente l'alliance-mariage : l'objet pour l'idée. Ce grammatical billet ultra court a surtout pour but d'adresser tous mes voeux de bonheur à une amie très chère qui s'est fait passer la bague au doigts (ou qui a passé la corde au cou de son homme, c'est au choix...) Vivez encore plus heureux, jeunes mariés ! Alors, billevesée ?  
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2012

L'enfant noir

Récit autobiographique de Camara Laye. Ceci est le récit de l’enfance et de la jeunesse de l’auteur. Enfant, il a entendu les légendes sur le petit serpent noir qui protège sa race et qui parle à son père pendant la nuit. Il a vu son père forger les métaux et façonner l’or. « Toujours, je l’ai vu intransigeant dans son respect des rites. » (p. 33) Entre Tindican, à la campagne, et Kouroussa, à la ville, il a grandi, il a appris les traditions et les contes. Camara sait qu’il que la magie existe et il ne cherche pas à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 avril 2012

American tragedy - L'histoire de Sacco & Vanzetti

Bande dessinée de Florent Calvez. Sur un banc d’un parc new-yorkais, un vieil homme et son petit-fils disputent une partie de dames. Et l’aïeul raconte l’histoire de Bartolo Vanzetti et Nicola Sacco, « des anarchistes italiens qu’on a condamnés à la chaise électrique. Une erreur judiciaire. » (P. 4) Leur procès a marqué les années 1920 et n’en finit pas d’interroger la légitimité de la peine de mort. Dans une Amérique qui attire de nombreux immigrés qui cherchent à faire fortune, les injustices sociales se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2012

A Midsummer Night's Dream

Pièce de théâtre de William Shakespeare. À Athènes, Thésée s’apprête à épouser Hippolyte, reine des Amazones. Toute la ville est en fête. De leur côté, Hermia et Lysander aimeraient se marier, mais le père de la jeune fille l’a promise à Demetrius, dont Helena est éperdument amoureuse. Lysander a beau plaider sa cause, tout semble vain : « You have her fathers’love, Demetrius : Let me have Hermia’s. Do you marry him. » (p. 48) Résolus à échapper à la tyrannie paternelle, Hermia et Lysander s’enfuient. Dans la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2012

Guide de l'incendiaire des maisons d'écrivains en Nouvelle-Angleterre

Roman de Brock Clarke. À 18 ans, Sam Pulsifer a malencontreusement mis le feu à la maison d’Emily Dickinson, détruisant la bâtisse et tuant deux personnes. Après dix ans passés en prison, il retrouve ses parents qui ne veulent plus de lui. Il reprend alors ses études et rencontre Anne Marie. Leur mariage est sans nuages pendant huit ans. Jusqu’au jour où le fils des deux personnes mortes dans l’incendie se présente à la porte. Alors que Sam que a tout dissimulé de son passé d’incendiaire, de meurtrier et de prisonnier à sa femme et à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
19 avril 2012

Une affaire de charme

Recueil de nouvelles d'Edith Wharton. Il y a cette vieille femme dont le seul bonheur est la vue qu’elle a sur la cour depuis sa fenêtre. Il y a l’épouse de ce très respectable professeur qui s’éprend d’un jeune Anglais. Il y a ce peintre qui doit réaliser un portrait de la femme qu’il aime, mais pour le mari de celle-ci. Il y a cet homme dévoré d’ambitions qui se sert de la tentaculaire famille de son épouse pour développer ses affaires et ses relations. Il y en a bien d’autres. Ils composent la société américaine de la fin du 19e... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2012

Les Thibault #6

Cycle romanesque de Roger Martin du Gard.         Les Thibault #1, Les Thibault #2, Les Thibault #3, Les Thibault #4 et Les Thibault #5. Dans la famille Thibault, que l’on demande le père, le fils aîné, le cadet ou la fille quasi adoptive, on obtient toujours des personnages doués d’une volonté extraordinaire et pénétré de l’importance de leur nom et de leur famille. « Nous autres, les Thibault, nous ne sommes pas comme tout le monde. Je crois même que nous avons quelque chose de plus que les autres à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 avril 2012

Les Thibault #5

Roman de Roger Martin du Gard. L’été 1914 (suite et fin) La guerre a commencé. Jacques poursuit la lutte et participe à une mission pour distribuer des tracts. Mais l’avion qui le transporte s’écrase et Jacques est très grièvement blessé. Pris pour un espion par les gendarmes français, il est abattu dans un champ. Ainsi finit le cadet des Thibault et ainsi s’achève la très longue partie intitulée L’été 1914. Toute la tension créée par les discours politiques et idéologiques explose enfin. On savait qu’elle ne pouvait faire que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2012

Le Parrain, l'album officiel

Ouvrage de Jenny M. Jones. Pour le quarantième anniversaire de la sortie de ce chef-d’œuvre du cinéma qu’est Le Parrain, Marlon Brando/Vito Corleone nous accueille dès la première page de ce très bel ouvrage. Nous découvrons comment le roman à succès de Mario Puzo est devenu un des films les plus célèbres et les plus appréciés du septième art. « Mais pourquoi, aujourd’hui encore, ce film interpelle toujours autant ? Sans doute à cause du frisson que l’on éprouve à regarder à l’intérieur de cette étrange sous-culture... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2012

Les Thibault #4

Roman du Roger Martin du Gard. L’été 1914 (suite) Ce volume fait suite immédiate au tome précédent. Une heure à peine s’est écoulée. Les discussions vont bon train. Chacun redoute la guerre. On s’interroge sur la capacité des socialistes à empêcher la guerre. Jaurès tient tribune et promet la paix. « D’où venait la vertu ensorcelante de Jaurès ? » (p. 142) Tandis que les socialistes de tous pays mènent des marches pacifiques et glorieuses, l’espoir vibre encore. Mais la menace du conflit se précise. Et Jacques... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]