Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

09 avril 2012

Exécution

Film de Marie-Florence Gros et Cyril Delettre. Samedi matin, j'ai eu la chance d'assister à la projection du film Exécution, dans lequel Sophie apparaît quelques instants. Le sujet ? Une candidatate à la présidentielle a fait campagne sur la promesse du rétablissement de la peine de mort. Fraîchement élue, elle lance un référendum auquel les Français répondent "oui" à 65 %. La peine de mort est rétablie. Maintenant, il faut trouver un bourreau. Ce n'est pas une mince affaire pour le conseiller spécial aux exécutions... Cette... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

08 avril 2012

Billevesée du dimanche #15

Pâques : ses lapins en CHOCOLAT, ses cloches en CHOCOLAT, ses poissons en CHOCOLAT, ses tout-ce-que-vous-voulez en CHOCOLAT ! Notez que la première proposition allie deux de mes obsessions, je suis donc foutue, n'en doutez pas ! L'histoire du chocolat commence avec les peuples d'Amérique latine : avant de prédire la fin du monde pour décembre 2012, ils auront au moins fait un truc bien ! (NB : me baffrer de chocolat d'ici là, faut pas gâcher et on ne sait pas de quoi est fait demain... s'il y a un demain !) Petit détail pour les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
06 avril 2012

L'écrivain de la famille

Roman de Grégoire Delacourt. Pour avoir écrit un petit poème à sept ans, Édouard est considéré comme un prodige par ses parents. « En quatre rimes pauvres, j’étais devenu l’écrivain de la famille. À huit ans, je n’avais plus rien à dire. » (P. 14) Le génie a fui aussi vite qu’il était venu, mais personne ne comprend pourquoi l’enfant, puis l’homme n’écrivent pas un chef-d’œuvre. Tendue vers cette réussite, c’est toute une famille qui s’épuise et finalement se déchire, lasse de n’avoir pas parlé, lasse de ne pas avoir... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
05 avril 2012

Des lapins dans ma BAL

Pâques prend de l'avance et c'est Sabbio qui officie à la distribution. Deux mignons lapins se sont glissés sous ma porte. Le premier porte une clochette d'or et sent divinement bon. Le second porte les couleurs du printemps et de l'amitié. Quand Sabbio laisse s'exprimer sa générosité et son talent, ça donne un cadeau magnifique !    Pour les curieux, le support verre à carreaux noirs est ma table de travail. J'en profite pour vous présenter (enfin) une des créations de Sabbio qui s'est installée chez moi. Il s'agit de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:25 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 avril 2012

Premier amour

Roman de Joyce Carol Oates. Josie a onze ans quand sa mère l’entraîne loin de son père. Elles s’installent chez la grand-tante de l’enfant. C’est là que Josie rencontre Jared, lointain cousin bien plus âgé qu’elle, qui étudie au séminaire et se destine à la prêtrise. Entre l’enfant et le jeune homme se noue une relation trouble et inquiétante. « Désormais chacun portera l’autre en lui comme un secret. » (p. 44) Josie ne dit rien à sa mère de ce que Jared lui fait endurer : par amour pour ce cousin si étrange, elle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
04 avril 2012

Le canapé rouge

Roman de Michèle Lesbre. Anne a pris le transsibérien pour retrouver Gyl dont elle est sans nouvelles depuis longtemps. De cet ancien amour, il reste surtout l’habitude du souvenir. « J’étais portée par le désir, un désir que mon inquiétude à propos de Gyl attisait de jour en jour. » (p. 21) Sur les bords du lac Baïkal, c’est une rencontre manquée, mais le voyage à lui seul est une rencontre, celle qu’Anne fait avec elle-même. Partie après un homme, Anne revient plus riche qu’elle ne l’espérait, pénétrée de la vraie sagesse... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

03 avril 2012

Je suis une légende

Roman de Richard Matheson. Lecture d'avril chez Babelio. Retrouvez-nous sur le forum pour en discuter ! Barricadé dans sa maison, Robert Neville repousse nuit après nuit les assauts de monstres qui veulent le vider de son sang. « La nuit, ils étaient les plus forts. La nuit leur appartenait. » (p. 21) Mais le jour, Neville les traque et les extermine. Il organise sa survie et ne cesse d’espérer qu’il n’est pas le dernier homme sur terre. « Il y avait l’infime probabilité que des gens pareils à lui subsistent... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2012

Secret absolu

Roman de W. Wilkie Collins. Lecture de mai du club des lectrices. Dans un manoir en Cornouailles, la maîtresse de maison se meurt. Sur sa couche d’agonie, elle confie dans une lettre un odieux secret, un secret qu’elle exhorte sa servante de dévoiler à son époux, le maître du manoir. Mais la promesse arrachée à la servante reste incomplète et la domestique fuit la maison dès la mort de sa maîtresse, après avoir dissimulé la lettre, et bien décidée à ne jamais ouvrir les lèvres sur cette terrible histoire. Quinze ans après, un jeune... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 avril 2012

Monsieur Farceur

Album de Roger Hargreaves. Ce dimanche, j’ai voulu jouer un tour aux Biblioblogueurs qui participaient à l’énigme. Il faut dire que je préparais mon coup depuis 2011 : quand j’ai vu que le 1er avril tombait un dimanche, je me suis promis de proposer une énigme de circonstance. Et j’ai guetté avec impatience le calendrier d’inscription aux énigmes ! Le livre attend depuis avril 2011 et il est temps que je vous en parle ! Monsieur Farceur n’est pas un vilain personnage, mais il a un don pour faire des farces qui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 avril 2012

Billevesée du dimanche #14

Ce que je vous apprends aujourd'hui est un drame personnel (mais pas trop douloureux, j'assume assez bien). Tous les ans, on me fait des poissons d'avril. Et je marche, je cours, je débaroule, je plonge, je m'enfonce... Étrangement, le 1er avril, je débranche mon cerveau et je deviens plus crédule qu'un bébé ! Et pourtant, j'essaie de me méfier ! Alors, s'il vous plaît, soyez gentils, oubliez-moi ! On m'en a fait croire des énormités... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :