Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 octobre 2008

Où es-tu?

Roman de Marc Lévy. Susan est fascinée par les ouragans. Pour eux, elle abandonne Philip et part au Honduras pour aider les sinistrés. Philip attend longtemps. Puis il épouse Mary. Le temps passe. Un jour, une petite fille arrive. C'est celle de Susan, disparue dans un ouragan. Philip adopte Lisa et tente de lui offrir un foyer heureux et stable. Mais il lui faut se battre, encore une fois, contre la fascination qu'exercent les ouragans. Jolie histoire, mais ce n'est certainement pas ce que l'auteur a écrit de mieux. Le texte se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 octobre 2008

L'enchanteur

Roman de René Barjavel. Merlin a un but: mettre sur la route du Graal un chevalier pur et valeureux qui résoudra l'énigme du saint Calice et qui sauvera les hommes. Mais Merlin rencontre un ennemi puissant en la personne de son père, le Diable. Celui-ci fait tout pour pervertir les destinées de ces héros que Merlin élève avec tant de patience. Par les femmes, la colère, le doute, tous ces hommes exceptionnels faillissent à leur tâche. Et Merlin sans cesse commence l'éducation d'un nouvel enfant. Aidé de Viviane, son amour interdit,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 octobre 2008

L'amant de Lady Chatterley

Roman de David Herbert Lawrence. Constance est l'épouse de Lord Clifford Chatterley. Clifford est revenu invalide de la guerre. Constance dépérit aux côtés de cet époux immobile, prisonnière d'une vie de convention sans passion. C'est dans les bras du garde-chasse du domaine, Mellors, qu'elle découvre l'amour et la vie. Elle retrouve sa force et sa sensualité. D'abord tiraillée par la morale et les principes dans lesquels son existence a été élevée, Constance lâche prise et laisse libre cours à son désir et au bonheur. Je... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2008

Le fiancé de la lune

Premier roman d'Eric Genetet. Arno Reyes est un "singe". Il escalade les façades des buildings, grimpe au sommets des arbres pour différents travaux d'entretien. Il préserve farouchement sa solitude. Aucune attache ne le retient nulle part. Une valise contient toutes ses possessions et tout ce qu'il veut garder. Lors d'une soirée jet set, il rencontre Giannina Mantegazza. Jeune étoile du jazz, elle voit sa carrière s'ouvrir devant elle. Entre Arno et Giannina, une histoire commence. L'amour passion des premiers temps... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2008

La trilogie des jumeaux

Roman d'Agota Kristof. Pour résister à l'abandon de leur mère, deux jumeaux ne comptent que sur eux-mêmes. La guerre ravage leur pays, quelque part à l'Est. L'un des deux passe la frontière. Les deux frères doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Leur vie devient l'attente du retour de l'autre. Mais tout cela n'est que fiction, mensonge. Ce jumeau existe-t-il? Qui sont-ils, Lucas et Claus? Pourquoi leur histoire se dédouble-t-elle? Où est leur père? Qu'est devenue leur mère? Autant de questions dont les réponses ambiguës ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 septembre 2008

Millénium 2: La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

Deuxième tome de la trilogie de Stieg Larsson. Lisbeth Salander a brusquement disparu après le scandale Wennerström. Elle s'offre un tour du monde. Pendant ce temps, à Millénium, Mikael Blomkvist travaille en collaboration avec Dag Svensson et Mia Bergman sur le commerce du sexe. A eux trois, ils entendent bien dénoncer des notables et lancer un pavé dans la mare. Dag et Mia posent beaucoup de questions qui dérangent et sont sur le point de mettre au jour un dossier classé secret défense. Quand ils sont assassinés, tous les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 septembre 2008

Lettre à D. Histoire d'un amour

Texte d'André Gorz. L'auteur du Traître écrit son histoire. Et ce n'est pas que la sienne. C'est aussi celle de D., sa compagne, son grand et unique amour. Au fil des lignes, il s'excuse et dresse le portrait d'une femme de caractère, d'une femme courageuse et dévouée. Les mots portent l'amour encore vivant, encore vigoureux, qui unit deux êtres dont la vie touche à sa fin. Très touchant, ce texte n'est pas à prendre à la légère. L'auteur excelle dans l'expression de ses sentiments. La pudeur est bien présente, mais elle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2008

L'insoutenable légèreté de l'être

Texte de Milan Kundera. Tomas aime Tereza, mais il ne cesse d'aller voir d'autres femmes. Sans trève, la jalousie ronge Teresa qui exige des preuves d'amour toujours plus grandes. Le tout dans un monde où le communisme règne en maître. Tout le roman est une réflexion sur l'importance, la pesanteur ou la légèreté des choses. Comment choisir entre le pesant et le léger? Faut-il, comme Parménide, préférer le second? Ou admettre, comme Nietzsche, que seul le premier a de la valeur? Le texte se lit bien. La narration semble parfois... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 septembre 2008

Le premier amour

Roman de Santiago H. Amigorena. Santiago est un tout jeune homme quand il rencontre Philippine. Ces deux-là s'aiment à la folie. Garçon taciturne, Santiago écrit partout, tout le temps. L'amour avec Philippine devient une suite de préliminaires littéraires avant d'être une jouissive pénétration par le Verbe. Tout n'est que sensualité entre eux. Jusqu'au jour où leur amour devient leur premier amour et qu'il s'achève, les laissant seuls avec eux-mêmes. Ce texte est une ode à l'amour et au plaisir charnel. La narration se fait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2008

Les coloriés

Roman d'Alexandre Jardin. Hipplyte Le Play est plus que surpris de rencontrer Dafna, une représentante du peuple des Coloriés. Cette tribu a mis fin à la tyrannie des adultes et des parents. Pour eux, tout n'est que jeu et plaisir. D'abord dérouté, Hippolyte va comprendre comment aimer Dafna, en repousant les limites de l'esprit adulte, en redécouvrant le bonheur d'être un enfant. Charmant, divertissant. Du Alexandre Jardin qui passe très bien entre deux ouvrages plus difficiles. Mais ça ne fait que passer.
Posté par Lili Galipette à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]