Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

03 novembre 2008

Marguerite de la Nuit

Nouvelle de Pierre Mac Orlan. Georges Faust est un vieil homme solitaire et désabusé. Au soir de son existence, sa vie d'ascète le révolte et il décide de signer le même pacte que son ancêtre : son âme contre la jeunesse retrouvée. Dans la ville, il rencontre Marguerite, fille de la nuit et belle à se damner. Faust signe un contrat avec Léon, une séduisante crapule : Marguerite sera sienne en échange de son âme. Enchanté du marché - qu'est-ce que l'âme après tout ? - Faust retrouve la vigueur de sa jeunesse et séduit sans peine la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 octobre 2008

L'école des Robinsons

Roman de Jules Verne. Godfrey est un jeune homme que l'aventure attire. Il demande à sa fiancée Phina de l'attendre quelques années. Avec l'aide de son oncle Kolderup, riche homme d'affaires, il embarque pour un voyage de plusieurs mois. Mais le bateau fait naufrage. Godfrey, accompagné de son professeur de maintien, Monsieur Tartelett, se retrouve sur une île déserte. Les deux hommes apprennent à vivre avec le minimum. Le quotidien n'est pas de tout repos: sans cesse, des incidents troublent la routine de ces Robinsons. Mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 octobre 2008

Un barrage contre le Pacifique

Roman semi-autobiographique de Marguerite Duras. La mère a acheté une concession incultivable. Elle ne s'en doutait pas lors de la transaction. Depuis, chaque année, elle s'échine à construire des barrages pour empêcher le Pacifique de recouvrir ses terres et noyer ses cultures. Ses enfants, Joseph et Suzanne, n'ont qu'une envie: quitter la concession. Joseph le fera en suivant une femme de la ville. Suzanne hésite, repousse le richissime Monsieur Jo et fait fuir le fils Agosti. Pour elle, c'est avant tout la liberté qui compte. ... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 octobre 2008

Le passe-muraille

Recueil de nouvelles de Marcel Aymé. De Montmartre aux petits villages de province, le narrateur nous entraîne dans des histoires improbables, où le possible existe. Des personnages attachants, entre misère humaine et petites existences bien réglées, sont soudain bousculés par quelque chose. Ah, la Madeleine de Proust! C'est le premier livre que j'ai lu en cachette avec une lampe de poche sous les draps! Impossible de m'arrêter à l'époque! Même rengaine cette fois-ci. Le style léger de Marcel Aymé fait toujours effet. Je le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 octobre 2008

Psychanalyse des contes de fées

Essai de Bruno Bettelheim. Bettelheim porte un regard innovateur sur les contes de fées. Si certains arguments sont probablement dépassés aujourd'hui, cet essai donne des pistes utiles pour une lecture intelligente de ces contes. Mais le texte de Bettelheim ne dispense pas de lire les contes, bien au contraire !
Posté par Lili Galipette à 23:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 octobre 2008

Une femme, Camille Claudel

Biographie d'Anne Delbée. En mêlant les lettres écrites depuis l'asile, les textes de Paul Claudel, l'auteure fait apparaître le visage de Camille Claudel. Forte, belle et volontaire, amoureuse jusqu'à la mort de son maître, le sculpteur Auguste Rodin, Camille mène une vie qui fait scandale. Sa sculpture est peu et mal comprise. Ses amis et sa famille la rejettent. Seule avec son inspiration et sa rage de réussir, elle ne désire que créer et être aimée. Je suis d'ordinaire assez frileuse avec les biographies. Mais j'avoue que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2008

Vingt-quatre heures d'une femme sensible

Roman épistolaire de Constance de Salm. Après avoir vu son amant disparaître dans la calèche d'une autre femme, l'héroïne, vivement troublée, écrit une série de lettres qui témoigne de son affection passionnée et de sa jalousie brûlante. Elle cherche à se rassurer, revoit la soirée à l'opéra, revit les premiers moments de leur amour. Elle envoie ses serviteurs quérir des informations au domicile de l'amant trompeur. Pour s'assurer de son malheur, elle quitte toute discrétion et met son honneur en péril, révélant à la société son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2008

La mystérieuse flamme de la reine Loana

Roman d'Umberto Eco. Un homme se réveille dans une chambre d'hôpital. De lui et de sa vie, il a tout oublié. Mais sa connaissance des livres est encyclopédique. Pour reconstruire sa mémoire, il plonge dans la bibliothèque et dans le grenier de la maison de son enfance. Il redécouvre ses premiers émois sensuels, ses premiers questionnements et ses doutes. La brume le hante, l'accompagne et le rassure. Saura-t-il reconstruire son identité ou disparaîtra-t-il dans la littérature? Et qui est la reine Loana qui hante ses rêves? ... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 octobre 2008

Le voyage du père

Roman de Bernard Clavel. Noël dans deux jours, et toute la famille Quantin attend le retour de Marie-Louise, l'aînée, partie travailler à Lyon depuis deux ans. Une lettre courte et impersonnelle annonce qu'elle ne viendra pas. Le père Quantin descend de sa ferme et entreprend le trajet jusqu'à la ville. De salon de coiffure en "salon privé", d'hôtel miteux en trottoirs incertains, Quantin rencontre des personnages qui connaissent ou ont connu Marie-Louise. Chacun lui en donne une image nouvelle, étrange, bien différente... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Les années

Autobiographie d'Annie Ernaux. L'auteure fait le récit de sa jeunesse, au sortir de la guerre, dans une Libération euphorique où les jeunes ne veulent rien d'autre qu'aller plus loin que leurs parents. Entre une sexualité faussement débridée et valeurs familiales tenances, les existences se démarquent tout en restant dramatiquement banales. Ce livre sera le troisième de ma vie de lectrice que je n'achève pas. Il y a eu l'Iliade que j'ai abandonné quand j'avais 10 ans (Un peu ardu à cet âge... mais je devrais retenter... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 04:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]