Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

26 septembre 2008

La trilogie des jumeaux

Roman d'Agota Kristof. Pour résister à l'abandon de leur mère, deux jumeaux ne comptent que sur eux-mêmes. La guerre ravage leur pays, quelque part à l'Est. L'un des deux passe la frontière. Les deux frères doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Leur vie devient l'attente du retour de l'autre. Mais tout cela n'est que fiction, mensonge. Ce jumeau existe-t-il? Qui sont-ils, Lucas et Claus? Pourquoi leur histoire se dédouble-t-elle? Où est leur père? Qu'est devenue leur mère? Autant de questions dont les réponses ambiguës ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 septembre 2008

Millénium 2: La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

Deuxième tome de la trilogie de Stieg Larsson. Lisbeth Salander a brusquement disparu après le scandale Wennerström. Elle s'offre un tour du monde. Pendant ce temps, à Millénium, Mikael Blomkvist travaille en collaboration avec Dag Svensson et Mia Bergman sur le commerce du sexe. A eux trois, ils entendent bien dénoncer des notables et lancer un pavé dans la mare. Dag et Mia posent beaucoup de questions qui dérangent et sont sur le point de mettre au jour un dossier classé secret défense. Quand ils sont assassinés, tous les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2008

Lettre à D. Histoire d'un amour

Texte d'André Gorz. L'auteur du Traître écrit son histoire. Et ce n'est pas que la sienne. C'est aussi celle de D., sa compagne, son grand et unique amour. Au fil des lignes, il s'excuse et dresse le portrait d'une femme de caractère, d'une femme courageuse et dévouée. Les mots portent l'amour encore vivant, encore vigoureux, qui unit deux êtres dont la vie touche à sa fin. Très touchant, ce texte n'est pas à prendre à la légère. L'auteur excelle dans l'expression de ses sentiments. La pudeur est bien présente, mais elle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2008

L'insoutenable légèreté de l'être

Texte de Milan Kundera. Tomas aime Tereza, mais il ne cesse d'aller voir d'autres femmes. Sans trève, la jalousie ronge Teresa qui exige des preuves d'amour toujours plus grandes. Le tout dans un monde où le communisme règne en maître. Tout le roman est une réflexion sur l'importance, la pesanteur ou la légèreté des choses. Comment choisir entre le pesant et le léger? Faut-il, comme Parménide, préférer le second? Ou admettre, comme Nietzsche, que seul le premier a de la valeur? Le texte se lit bien. La narration semble parfois... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 septembre 2008

Le premier amour

Roman de Santiago H. Amigorena. Santiago est un tout jeune homme quand il rencontre Philippine. Ces deux-là s'aiment à la folie. Garçon taciturne, Santiago écrit partout, tout le temps. L'amour avec Philippine devient une suite de préliminaires littéraires avant d'être une jouissive pénétration par le Verbe. Tout n'est que sensualité entre eux. Jusqu'au jour où leur amour devient leur premier amour et qu'il s'achève, les laissant seuls avec eux-mêmes. Ce texte est une ode à l'amour et au plaisir charnel. La narration se fait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2008

Les coloriés

Roman d'Alexandre Jardin. Hipplyte Le Play est plus que surpris de rencontrer Dafna, une représentante du peuple des Coloriés. Cette tribu a mis fin à la tyrannie des adultes et des parents. Pour eux, tout n'est que jeu et plaisir. D'abord dérouté, Hippolyte va comprendre comment aimer Dafna, en repousant les limites de l'esprit adulte, en redécouvrant le bonheur d'être un enfant. Charmant, divertissant. Du Alexandre Jardin qui passe très bien entre deux ouvrages plus difficiles. Mais ça ne fait que passer.
Posté par Lili Galipette à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 septembre 2008

Les petits bonheurs

Récit de Bernard Clavel. L'auteur retrouve des bonheurs oubliés qui ont fait son enfance, entre un père travailleur et attentif, et une mère douce et volontaire. Il raconte son parcours dans le monde rude de la campagne, parmi des êtres solides et simples. C'est très court, peut-être trop. Mais le texte est charmant. Au détour de chaque page, j'ai cru déambuler dans un musée de la ruralité, entre une fourche à foin et un établi au fond d'une grange. Le texte se lit bien et le style est simple, comme toujours chez Clavel.
Posté par Lili Galipette à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Mémoires de porc-épic

Roman d'Alain Mabanckou. Prix Renaudot en 2006. Une légende populaire africaine veut que chaque homme ait un double animal maléfique. Dans le village de Séképembé, Kibandi charge son double, un porc-épic, d'accomplir une série de meurtres pour son propre compte. Le porc-épic relate la vie de son double humain, et les crimes qu'il doit accomplir. Pas de ponctuation, ou si peu. Un livre écrit dans un seul souffle. Mais quel souffle! De l'ironie à chaque paragraphe, et une réflexion fine qui se cache entre les ligne, sur le pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 septembre 2008

L'amour de Phèdre

Drame de Sarah Kane. Hippolyte est un éternel adolescent, trentenaire, gras et que rien ne divertit. Phèdre est toujours amoureuse de lui. Pour le détourner de son oisiveté et des vacuités télévisuelles, elle lui offre son amour plein et entier. Lui ne comprendra que trop tard la valeur du présent qui lui ai fait, et il humilie la reine amoureuse, la poussant au suicide. Soumis à la vindicte populaire, le prince désabusé vit sa dernière jouissance et expire dans un soupir de regret. Il n'est pas aisé de réécrire un classique... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 septembre 2008

La dame de Blackingham

Roman de Brenda Vantrease. Kathryn est veuve du seigneur Roderick de Blackingham. Seule avec ses deux fils Alfred et Colin, elle dispute son domaine à l'Eglise et au Roi. Quand l'enlumineur Finn s'installe chez elle, elle découvre l'amour et le bonheur. Mais Finn traîne un passé obscur. Et c'est lui qu'on accuse du meurtre d'un prêtre au service de l'évêque. Des êtres très différents se côtoient dans la quête de la vérité: l'anachorète Juliette, le nain Mi-Tom, la servante Magda au don si particulier. Amour, vérité et trahison se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]