Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

11 novembre 2008

La passion selon Juette

Roman de Clara Dupont-Monod. Juette est née en 1158 dans la ville de Huy, en actuelle Belgique. Mariée à treize ans à un homme bien plus âgé qu'elle, elle est veuve cinq ans plus tard, après deux grossesses. Dès lors son existence sera une révolte perpétuelle. Elle abandonne la garde de ses enfants, offre ses biens aux lépreux et s'installe auprès d'eux. Refusant tout contact avec les hommes qu'elle juge barbares, dont elle abhorre la brutalité et la lubricité, elle prend la tête d'une communauté de béguines à qui elle enseigne le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 novembre 2008

La petite Chartreuse

Roman de Pierre Péju. Prix du Livre Inter en 2003. Par un soir de pluie, une petite fille affolée s'élance sous les roues de la camionette d'Etienne Vollard. L'existence de ce libraire taciturne part en éclat après cet accident. Au chevet de l'enfant inconsciente, il récite des bribes de récits et des textes entiers que sa prodigieuse mémoire a retenu au cours des lectures de toute une vie. Vollard croise la mère de la petite, Thérèse, dont le désir de fuir est plus fort que l'instinct maternel. Père de substitution, Etienne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 novembre 2008

Thérèse Raquin

Roman d'Emile Zola. Thérèse a épousé son cousin Camille, un jeune homme malade et souffreteux. Dans sa vie d'épouse frustrée, elle contient ses désirs. Le jour où elle rencontre Laurent, sa nature profonde fait surface et elle se jette à corps perdu dans la passion. Pour s'abandonner totalement à l'adultère, il n'est qu'une solution: éliminer Camille et faire taire les soupçons de sa mère. Magistral! Définitivement, et depuis longtemps, conquise par l'oeuvre de Zola, je salue ce livre que j'ai redécouvert après une première... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 novembre 2008

Le chemin des sortilèges

Roman de Nathalie Rheims. Une voix de femme entraîne le lecteur quelque part à la campagne, dans une ancienne maison aux couleurs de poussière et de souvenirs. Après dix ans de séparation, elle a décidé de retrouver l'homme qui l'a vue naître et qui l'a accompagnée sans relâche. Dans la maison étrangement familière et curieusement inquiétante, cette femme revit son passé. Elle relit les contes de fées qui ont marqué son enfance. Tour à tour Belle au bois dormant, Blanche-Neige, Petit Chaperon Rouge, Petit Poucet, Petite Sirène ou... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2008

People or not people

Roman de Lauren Weisberger. Du jour au lendemain, Beth Robinsons décide de changer de vie. Les fiançailles de sa meilleure amie lui révèlent la vacuité de sa vie sentimentale. Sur un coup de tête, elle quitte un emploi qu'elle déteste et un patron qui l'insupporte. Après plusieurs semaines de repos total, en accord avec son téléviseur et des tonnes de confiseries, elle accepte un emploi dans une boîte de communication spécialisée dans l'organisation de soirées chics et tendances. Elle découvre la vie nocturne de la Grosse Pomme et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2008

Cagou

Roman de Guy Sitbon. Cagou est un petit juif d'Afrique du Nord. Pour lui, l'avenir c'est de s'occidentaliser, d'être assimilé à la puissance colonisatrice. Mais un jour, celle-ci s'en va. Le recours semble être un retour aux traditions, le respect de la patrie et de la culture ancestrale. Parce qu'avant d'être juif, Cagou est arabe. Pas de différence entre musulmans, juifs ou chrétiens: dans ce pays, tous sont arabes. Mais tous ne le comprennent pas. Ce livre est simple, porteur d'un message lumineux sur les religions et les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2008

Marguerite de la Nuit

Nouvelle de Pierre Mac Orlan. Georges Faust est un vieil homme solitaire et désabusé. Au soir de son existence, sa vie d'ascète le révolte et il décide de signer le même pacte que son ancêtre : son âme contre la jeunesse retrouvée. Dans la ville, il rencontre Marguerite, fille de la nuit et belle à se damner. Faust signe un contrat avec Léon, une séduisante crapule : Marguerite sera sienne en échange de son âme. Enchanté du marché - qu'est-ce que l'âme après tout ? - Faust retrouve la vigueur de sa jeunesse et séduit sans peine la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 octobre 2008

L'école des Robinsons

Roman de Jules Verne. Godfrey est un jeune homme que l'aventure attire. Il demande à sa fiancée Phina de l'attendre quelques années. Avec l'aide de son oncle Kolderup, riche homme d'affaires, il embarque pour un voyage de plusieurs mois. Mais le bateau fait naufrage. Godfrey, accompagné de son professeur de maintien, Monsieur Tartelett, se retrouve sur une île déserte. Les deux hommes apprennent à vivre avec le minimum. Le quotidien n'est pas de tout repos: sans cesse, des incidents troublent la routine de ces Robinsons. Mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 octobre 2008

Un barrage contre le Pacifique

Roman semi-autobiographique de Marguerite Duras. La mère a acheté une concession incultivable. Elle ne s'en doutait pas lors de la transaction. Depuis, chaque année, elle s'échine à construire des barrages pour empêcher le Pacifique de recouvrir ses terres et noyer ses cultures. Ses enfants, Joseph et Suzanne, n'ont qu'une envie: quitter la concession. Joseph le fera en suivant une femme de la ville. Suzanne hésite, repousse le richissime Monsieur Jo et fait fuir le fils Agosti. Pour elle, c'est avant tout la liberté qui compte. ... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 octobre 2008

Le passe-muraille

Recueil de nouvelles de Marcel Aymé. De Montmartre aux petits villages de province, le narrateur nous entraîne dans des histoires improbables, où le possible existe. Des personnages attachants, entre misère humaine et petites existences bien réglées, sont soudain bousculés par quelque chose. Ah, la Madeleine de Proust! C'est le premier livre que j'ai lu en cachette avec une lampe de poche sous les draps! Impossible de m'arrêter à l'époque! Même rengaine cette fois-ci. Le style léger de Marcel Aymé fait toujours effet. Je le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]