Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 juin 2008

La très noble demoiselle

Roman historique de Louise Simard. Louise de Ramezay est la fille du gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay, au début du 18° siècle. Indépendante et déterminée, elle fait le choix de ne jamais se marier. Son existence est dédiée aux moulins à scie, au coeur des forêts du Québéc, contrées menaçantes et hostiles. Celle que tous nomment "la très noble demoiselle" n'a de cesse d'obtenir de nouvelles terres pour alimenter ses moulins, pour étendre son domaine, pour étendre le Québec. À l'heure de la mort, alors que son pays... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2008

La pêche blanche - La danse juive

Deux textes de Lise Tremblay. La pêche blanche - Simon et Robert sont deux frères séparés par les années, qui ne communiquent que par quelques lettres. Robert enseigne la littérature au Québec, près de la demeure familiale. Il est marié à une femme qui ne comprend pas sa fascination pour le Saguenay. Simon s'est éloigné de la famille et profite de la vie facile de San Diego. Il s'embauche sur des chantiers et occupe ses soirées à lire les oeuvres que lui envoie son frère. Les deux hommes sont réunis par le même mépris pour leur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

La Tracadienne

Roman historique de Louis Haché. Peggy Doyle a quitté l'Irlande pour le Québec en suivant son mari. Très vite, elle se retrouve seule avec ses deux enfants. À la fin du 19ème siècle, il est mal vu qu'une femme occupe des métiers d'hommes. Mais Peggy a décidé de se tirer de la misère et de gagner le respect. C'est long à démarrer, ça s'emballe vers le milieu et ça retombe comme un soufflé. Aucune homogénéïté dans la narration. On passe d'un personnage à l'autre sans savoir pourquoi. Les ellipses sont honteusement masquées par des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

La naissance d'une nation

Saga historique de Pierre Caron. Tome 1: Thérèse. Tome 2: Marie. Tome 3: Émilienne. C'est l'histoire de la Nouvelle-France dès le 17ème siècle, vu au travers du prisme des histoires singulières de femmes de caractère. C'est toute une lignée féminine qui donne à ce pays la force de se battre contre la barbarie des Iroquois, la morsure des hivers, l'oppression anglaise et la défection de la France. Thérèse, Marie-Ève, Louise-Noëlle, Marie-Godine, Viviane, Émilienne sont ces femmes qui ont fait l'histoire du Québec, loin des guerres... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

L'âme frère

Roman historique de Gilles Jobidon. Nouvelle-France, 17ème siècle. Jean et Nicolas sont découverts nus et enlacés dans une grange. Accusés de bougrerie, Nicolas est enfermé et Jean, après avoir été marqué au fer rouge, est exilé dans les îles du Sud. Blanche, la fille de Nicolas, part à la recherche de l'amant de son père et lui offre son amour. Entre eux subsiste l'étincelle qui animait Nicolas. Très court, voire minimaliste, extrêmement poétique, entrelacé de portées musicales, ce texte est un hymne à l'amour homosexuel et une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

1704

Roman historique de Mylène Gilbert-Dumas. Le village d'Alice Morton est attaqué par les Français et les Indiens. En plein hiver, les captifs traversent les Green Moutains. Alice, devenue l'esclave de Mamôtkas, apprend à connaître et à comprendre son maître. D'abord révoltée, elle découvre peu à peu une existence pleine de liberté dans laquelle elle se révèle courageuse et animée d'une volonté farouche. L'auteur a revisité la légende de Mena'sen. C'est très bien rédigé, impossible de lâcher le livre!
Posté par Lili Galipette à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2008

La fille du pasteur Cullen. Tome 1

Roman (pavé...) historique de Sonia Marmen. Dana Cullen est légèrement infirme depuis l'enfance. Depuis toujours, elle vit dans un univers de livres et de romances. Profondément attachée à son frère Jonat, elle supporte à grand peine le décès de celui-ci. Invitée à Edimbourg par sa tante, elle croit trouver le bonheur en se fiançant avec son beau cousin Timmy. Mais quand sa route croise celle du chirurgien Francis Seton, son existence bascule dans les mystères, les secrets et les mensonges. Dans l'Écosse du 18° siècle, religion,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

De père en fille

Roman historique de Louise Simard et Jean-Pierre Wilhelmy. Entre Québec et Montréal, au 18° siècle, la vie des familles Beyer et Loizeau tourne autour de la médecine. Karl Beyer est un praticien reconnu, mais qui vit au quotidien l'échec de son mariage. La médecine est une de ses passions, ses enfants sont la seconde. Blessé par l'attitude de son fils John-Henry, qui veut être médecin mais sans suivre son enseignement, il reporte son affection sur l'époux de sa fille, la belle Mary-Ann. Francis Loizeau est lui aussi un médecin de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

Qui verra vivra

Roman historique de Yves Breton. Martin Talbot a quitté La Rochelle à 18 ans. Nourri des récits des conteurs, il sait qu'il sera coureur des bois en Nouvelle-France. Après un an dans une famille de paysans canadien, il s'embauche dans l'équipe de Joseph de la Treille. Pendant six mois, il va explorer le Canada, chasser et amasser des peaux pour les revendre à Ville-Marie (Montréal), se défendre des Indiens, connaître l'existence exaltante des coureurs de bois. De retour à Ville-Marie, trois ans après son départ de France, il décide... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

Guido, le roman d'un immigrant

Roman historique de Rita Amabili-Rivet. Mia raconte l'histoire de son père. Venu d'Italie avec ses parents dans les années 1920, Guido a connu le racisme et les difficultés de la vie d'immigré. Mais il a aussi su créer une famille forte et unie, comme en Italie, à force de travail et d'espoir. Un bel hommage à son père. Dommage que l'auteure ne prenne pas réellement le parti d'affirmer que Guido est son père.
Posté par Lili Galipette à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]