Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 octobre 2009

Le livre des nuits

Roman de Sylvie Germain. Victor-Flandrin Pléniel, que l'on appelle aussi Nuit-d'Or-Gueule-de-Loup, quitte la péniche qui l'a vue grandir, s'éloigne de l'eau à laquelle sa famille était attachée depuis des générations pour s'enfoncer dans les terres. Il porte au coup les sept larmes de son père, dont le visage a été marqué par le sabre d'un uhlan en 1870. Il avance accompagné de l'ombre blonde de sa grand-mère qu'il porte comme une protection. C'est à Terre-Noire, un lieu reculé, qu'il établit son existence, qu'il prend femme, quatre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 octobre 2009

Comme un livre ouvert

Voilà un nouveau tag, trouvé chez Fattorius. Il m'a occupée quelques heures. Pas toujours facile de trouver des réponses appropriées. Je ne l'impose à personne. Ceux que ça tente peuvent le reprendre. 1- A quel livre dois-tu ton premier souvenir de lecture? Jojo Lapin, Enid Blyton. 2- Quel est le chef-d'oeuvre "officiel" qui te gonfle? Stupeur et tremblement, Amélie Nothomb. Je ne l'ai pas lu, et je ne suis pas prête de m'y atteler. 3- Quel classique absolu n'as-tu jamais lu? Guerre et paix, Léon Tolstoï. Mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2009

Fragments d'un discours amoureux

Texte de Roland Barthes. "La nécessité de ce livre tient dans la considération suivante: que le discours amoureux est aujourd'hui d'une extrême solitude. Ce discours est peut-être parlé par des milliers de sujets [...], mais il n'est soutenu par personne." (p. 5) Pourquoi faire un résumé imparfait quand l'introduction est si claire? Le texte présente les états du l'état amoureux au travers du langage qui les sanctionnent. Il y a des jolies réflexions. "Le langage est une peau: je frotte mon langage contre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 octobre 2009

Il pleut des livres

Rendez-vous chez Babelio jeudi!
Posté par Lili Galipette à 11:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2009

Princesses de science

Roman de Colette Yver. Prix Fémina en 1907. Lettre Y de mon Challenge ABC 2009. Le docteur Fernand Guéméné est amoureux de Thérèse Herlinge, la fille du prestigieux docteur Herlinge. Elle est interne dans le service de son père. Quand Fernand demande la main de Thérèse, il attend d'elle qu'elle renonce à la médecine pour se consacrer au foyer, ce qu'elle refuse. Pour vivre avec la femme qu'il aime, Fernand comprend qu'il doit céder. Féministe et catholique, tout comme son auteur, ce livre est passablement démodé sur le fond. On... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2009

Rouge

Roman de Marie Delvigne. Lettre D de mon Challenge ABC 2009. Le narrateur, un homme, évoque la maladie de la femme qu'il aime, et combien cette maladie déshonorante pour elle est objet de jouissance pour lui. Estomacs sensibles s'abstenir... C'est toujours dérangeant de lire la confession d'un déviant sexuel. Je me demande ce que ça apporte au lecteur. Je reconnais au texte une puissance rythmique parfaite: en 70 pages, impossible de reprendre haleine. L'obsession du narrateur pour le rouge est palpable, on a l'impression que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

06 octobre 2009

La place

Biographie d'Annie Ernaux. L'auteure fait le récit de l'existence de son père, depuis ses premières années de garçon de ferme jusqu'à la réussite du petit commerçant. Elle raconte aussi les brisures constantes entre cet homme du passé et elle, jeune femme happée par la modernité. Moins catastrophique Les années, ce livre ne se laisse toutefois pas lire avec plaisir. L'auteure parle de son père, un être pour lequel chacun ne peut qu'éprouver des sentiments extrêmes, quelle qu'en soit la nature, avec une insupportable platitude... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 octobre 2009

Oscar et la dame rose

Roman d'Éric-Emmanuel Schitt. Oscar a une leucémie. L'opération de la dernière chance a échoué. Personne ne peut affronter le petit garçon. Personne, sauf Marie Rose, la "dame rose" qui visite les enfants. Elle lui conseille d'écrire à Dieu. Pendant douze jours, Oscar grandit de dix ans et il confie ses pensées à Dieu. Première page et déjà, ça commence mal: "Écrire, c'est rien qu'un mensonge qui enjolive." (p. 9) Monsieur Schmitt, je ne suis pas d'accord. L'écriture, c'est la révélation de ce qu'on... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 octobre 2009

Les amants du Tage

Roman de Joseph Kessel. Antoine a tué sa femme après l'avoir trouvée dans les bras d'un autre. Il est acquitté. Kathleen a poussé son époux du haut d'une falaise. Elle fuit, se croyant hors de tout soupçon. C'est à Lisbonne, au son d'un fado, qu'ils se rencontrent. Entre eux, l'amour n'est que doute et questionnement. Un enquêteur de Scotland Yard se sert de leurs crimes respectifs pour les amener à se détruire l'un l'autre. Bof. La jalousie hystérique et vociférante n'est pas de mon goût. J'ai eu la constante impression que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 octobre 2009

L'Astrée

Roman-fleuve d'Honoré d'Urfé. Lettre U de mon Challenge ABC 2009. Astrée et Céladon, deux bergers foréziens, s'aiment d'amour pur. Tout et tous concourent à détruire la perfection de leur union. J'avoue, à ma grande honte, avoir cédé après 27 pages. Moi qui me targue de ne jamais abandonner un texte sans lui laisser cent pages pour me convaincre, j'ai capitulé devant l'ampleur de l'écrit et de la langue. Cela tient sans doute à l'édition que j'ai choisie (et qui n'est pas celle de l'illustration) et dont la langue est des plus... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :