Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

07 février 2017

La nuit de feu

Texte autobiographique d’Éric-Emmanuel Schmitt. À 28 ans, jeune normalien et professeur de philosophie à l’université, Éric-Emmanuel Schmitt intègre un projet de film sur Charles de Foucauld. Il part à Tamanrasset sur les traces de cet officier converti, grand mystique chrétien. Une nuit, il se perd dans le désert. Seul dans un trou de sable, il n’a pas peur et fait une expérience unique : la rencontre de Dieu. Les récits de conversion me plaisent toujours quand ils ont été vécus par des écrivains. Joris-Karl Huysmans et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2017

Les animaux fantastiques - Un film magique

Album de Michael Kogge. On retrouve dans ce petit ouvrage tout le charme du film. Fiche d’identité des personnages, description des lieux et des organisations, mise en contexte historique, tout est là pour revivre les aventures de Norbert Dragonneau, le célèbre magizoologiste anglais fraîchement débarqué à New York. « Il déniche et observe les créatures magiques du monde entier pour mieux informer la communauté des sorciers. Norbert vient en aide à ces animaux, pour certains menacés d’extinction. Il a aménagé des habitats... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2017

Billevesée #267

Je m'en doutais, mais l'étymologie le confirme : le sabbat des sorcières et le sabbat hebdomadaire ont la même origine ! Idem pour le congé sabbatique. Alors, billevesée ?  
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2017

L'école des dinos : Tricé est amoureux

Album de Pierre Gemme (texte) et Jess Pauwels (illustrations). À paraître le 8 février. Quand il voit Edmonta, Tricé devient tout rouge. Et Para se moque de lui. « N’écoute pas Para, dit Diplo, c’est une chipie. Sois courageux et retournes-y ! » (p. 8) Suivant le bon conseil de son copain, Tricé propose à Edmonta de jouer avec lui. Mais Para fait encore des siennes : elle est vraiment jalouse que sa meilleure amie la délaisse pour passer du temps avec son amoureux. « Para m’a dit que si je continue... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2017

Carnets noirs

Roman de Stephen King. 1978. L’écrivain John Rothstein a pris sa retraite et vit reclus dans sa maison du New Hampshire. Le sort qu’il a réservé à son personnage fétiche, Jimmy Gold, n’a pas plu au jeune Morris Bellamy. « T’as créé l’un des plus grands personnages de la littérature américaine, puis tu lui as chié dessus […]. Un homme capable de faire ça mérite pas de vivre. » (p. 16) Morris assassine le vieil auteur et lui dérobe les centaines de carnets manuscrits qu’il a remplis depuis qu’il s’est retiré de la scène... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 février 2017

Mr Mercedes

Roman de Stephen King. Dans la nuit du 9 au 10 avril 2009, des centaines de personnes font la queue avant l’ouverture d’une grande foire à l’emploi. C’est l’événement qu’a choisi un détraqué pour foncer dans la foule avec une Mercedes volée. Pour Bill Hodges, policier à la retraite, ce dossier non classé est un échec. Aussi, quand Mr Mercedes, surnom donné au conducteur par les journaux, le contacte, il sent reculer ses envies suicidaires et veut tout mettre en œuvre pour coincer le fou furieux qui a fait tant de victimes.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 janvier 2017

La bête de Jumièges

Bande dessinée de Pascal Patti (scénario), Mor (dessins) et François Fleury (couleurs). Hiver 12016 : les Anglais ravagent un village français et un jeune garçon assiste au massacre de sa famille. 1224, à Jumièges en Normandie, les beaux jours sont entachés de meurtres terribles : des jeunes filles sont assassinées et leur cadavre sont mis en scène dans la ville. Davian, le jeune garçon rescapé, est devenu un jeune homme fort et charmant qui travaille dans la forge de son oncle. Quand il en a le temps, il étudie la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2017

Billevesée #266

Asseyez-vous un moment, que je vous explique comment je m'y prends avec mes billevesées. J'ai un joli carnet (avec un lapin dessus) dans lequel je note les sujets dont j'ai envie de traiter. Et je fais ça vite, souvent en style télégraphique, voire en morse et parfois en hiéroglyphes. Ce qui n'aide pas toujours quand il s'agit de se relire. Dans mon carnet, en face de la date du jour, j'ai écrit "ventre mou". Et je ne sais plus du tout pourquoi. Probablement pas pour vous parler de mes poignées d'amour... Mais comme il n'était pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2017

Le goût du bonheur - Trilogie

Cliquez sur les couvertures pour lire mes chroniques sur chaque tome. Cette trilogie passionnante compte de très nombreux personnages qui sont tous attachants, complexe, vivants et crédibles. Tous connaissent des drames indicibles et des joies bruyantes. Les plus forts prennent soin des plus fragiles qui savent en remontrer aux premiers et leur apprendre la patience, la tolérance et la générosité. Sous la plume de Marie Laberge, le goût du bonheur est toujours un peu acide ou amer, pour n’en être finalement que meilleur. Avec... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2017

Le goût du bonheur - Tome 3 : Florent

Roman de Marie Laberge. Kitty la folle a finalement réussi à séparer Adélaïde et Nic et à briser leur famille. Désormais, Adélaïde ne pense qu’à sauver ce qui reste des siens : sa petite Léa et son bébé Thomas. « Il faut garder le passé, mais cesser de le creuser. Il faut laisser les morts où ils sont et ne pas leur demander de revenir. Les morts de peuvent qu’une chose pour les vivants, et c’est leur rappeler de vivre. » (p. 24) Mais le deuil de la jeune femme est long et il n’y a que Florent qui est capable de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]