Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 juin 2016

Les grandes jambes

Roman de Sophie Adriansen. Marion a une poussée de croissance et le feu au plancher. Quelle galère pour trouver un jean qui descend sous les chevilles ! Pas question de continuer à aller en cours avec des vêtements trop courts ! « Dans la cour du collège, les paires d’yeux sont des mitraillettes. Aucune faute de goût ne passe inaperçue. Les jugements sont immédiats, les conclusions définitives. » (p. 12) Surtout, Marion aimerait attirer l’attention du beau Grégory, et pas à cause de sa tenue ! La jeune... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2016

Entracte - Petit revue des mots du spectacle

Ouvrage de Bernard Guiraud. « Dans une salle de spectacle, les mots ne vivent pas uniquement sur la scène mais également dans les coulisses et même dans la salle » (p. 13) Théâtre, danse ou cirque, tout se joue sur scène. Il y a des mots pour tout dire. Nous en connaissons certains, mais bien des expressions échappent à la compréhension du quidam qui vient assister au spectacle. Hélas, ce genre d’ouvrage m’ennuie rapidement. Faire des listes, des glossaires, des compilations de citations ou d’expressions, ça vire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 juin 2016

À chat parlé

Textes de Martine Hermant. Illustrations de Patricia Fayat. « Il est communément admis que les chats parlent. D’ailleurs, il suffit pour s’en convaincre de vivre avec eux : que vous racontent-ils ? » Donc, ici, la parole est aux chats : celui qui a perdu sa chère maîtresse, celui qui est reconnaissant d’avoir été sauvé, celui qui est toujours indépendant mais un peu moins sauvage. « Bon, ça va, je rentre, mais parce que je le veux bien. » Il y a le chat blessé, le chat handicapé, le chat abandonné.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2016

Billevesée #234

Visiter les États-Unis, ça fait partie des voyages dont je rêve. Dans la liste des villes et des états que j'aimerais voir, il y a la Nouvelle-Orléans et son passé si français. Elle doit son nom aux colons qui l'ont fondée en 1718 et l'ont baptisée en l'honneur du régent Philippe, duc d'Orléans. Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2016

Le dernier colonel

Roman de Jean Lods. Dans une forteresse qui donne sur la mer d’un côté et sur des marécages brumeux de l’autre, un colonel veille au calme de la ville et à ce qui se passe du côté de la frontière. « Le souci du colonel à cette heure avancée de la nuit naissait surtout du caractère flou et mouvant de celle-ci, personne n’avait pu en tracer le contour ni la matérialiser véritablement, elle se perdait au milieu des sables et des lagunes. » (p. 17) Le colonel s’inscrit dans une longue lignée d’officiers qui, s’ils avaient... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 juin 2016

La pendue de Londres

Roman de Didier Decoin. Albert Pierrepoint est l’exécuteur en chef du Royaume-Uni. À partir de 1945, il se voit confier la mise à mort de plusieurs centaines de criminels de guerre nazis. « Pour les journaux britanniques, je n’étais plus seulement l’exécuteur en chef, j’étais devenu une sorte de justicier investi par les plus hauts responsables de la planète du devoir de venger des millions de victimes innocentes. » (p. 30) Or, une exécution à Hamelin le marque profondément, quand il doit procéder à la pendaison d’une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 juin 2016

Persuasion

Roman de Jane Austen. Sir Walter Elliot est un homme vaniteux et au caractère faible. Il ne pense qu’aux apparences et ne sait pas maîtriser ses dépenses. Hélas, plusieurs années après le décès de son épouse, il n’est plus en mesure de gérer leur domaine de Kellynch-Hall. Il est contraint de le louer à des étrangers et de loger dans une maison plus modeste. Sir Walter a trois filles. L’aînée, Elizabeth, célibataire à 29 ans, ressemble à son père dans ses attitudes et ses ambitions vaines. La cadette, Marie, est mariée et mère et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 juin 2016

Billevesée #233

Le beffroi, c'est la tour qui porte les cloches du village. Le clocher, c'est la tour qui porte les cloches de l'église. Attention, faut pas mélanger les pouvoirs ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2016

Le grand marin

Roman de Catherine Poulain. Lili, avec un anorak et un sac, a quitté la France pour aller pêcher en Alaska. Elle ne pense qu’à ça, ne veut que ça. « Je voudrais qu’un bateau m’adopte. » (p. 11) À Kodiak, elle rode sur le port jusqu’à ce le Rebel l’accepte à son bord. Au milieu de matelots endurcis, elle pêche la morue noire. Elle n’a peur de rien, Lili, sauf peut-être des services de l’immigration puisqu’elle n’a pas de carte verte. Elle n’est jamais en repos : même en dormant, elle s’agite. À bord, elle se blesse... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 juin 2016

Daddy Love

Roman de Joyce Carol Oates. Robbie a cinq ans quand il est arraché à sa mère sur un parking de centre commercial. En essayant de sauver son fils, Dinah est gravement blessée, mais elle ne perd jamais l’espoir de retrouver son petit garçon. Désormais, Robbie s’appelle Gideon et il vit avec Daddy Love qui est convaincu de l’avoir sauvé d’une mauvaise famille. « Daddy Love est ton destin. Daddy Love sera à la fois ton père et ta mère. » (p. 50) Pendant six ans, entre punitions, récompenses, sévices sexuels et cajoleries,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]