Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 janvier 2017

Le goût du bonheur - Tome 2 : Adélaïde

Roman de Marie Laberge. L’histoire reprend juste après la mort tragique de Gabrielle. La famille Miller est sous le choc et Edward est dévasté, d’autant plus qu’Adélaïde lui a annoncé être enceinte de Theodore, son associé juif parti faire la guerre en Europe. « Mon péché est tout ce qui me reste de Theodore, alors vous comprendrez que je ne veux surtout pas le laver. Je veux le garder et en prendre soin. Je suppose donc que j’ai perdu la foi. » (p. 50) Pour la tirer de ce mauvais pas, Nic lui propose de l’épouser, de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 janvier 2017

Billevesée #265

Il fait un peu frais ces jours-ci, mais il n'y a pas de saison pour manger des glaces. Vous prendrez bien un Sundae avec un nappage chocolat et une cerise confite sur le dessus ? L'origine du mot "Sundae" est incertaine. Si la déformation du mot "Sunday" (dimanche pour les nuls en anglais) semble acceptée par tous, un doute subsiste. Le Sundae était-il une glace servie uniquement le dimanche ou était-ce le reste de glace du dimanche vendu moins cher le lundi ? Nombreuses sont les villes américaines qui revendiquent son invention.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2017

Le goût du bonheur - Tome 1 : Gabrielle

Roman de Marie Laberge. Chaque été, la famille Miller passe de belles semaines sur l’île d’Orléans pour fuir la chaleur de Québec. La belle Gabrielle s’occupe avec attention de ses enfants. « On ne peut pas mourir quand on a une maman comme toi. Parce que tu prends beaucoup soin de nous. » (p. 131) Adélaïde, Fabien, Béatrice, Rose et Guillaume grandissent entourés d’amour, chéris par leur père Edward, leur tante Germaine et le reste de la famille. La jeune Adélaïde retrouve avec bonheur son ami Florent, fils de la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 janvier 2017

Scènes de vie villageoise

Recueil de nouvelles d’Amos Oz. Tel-llan, en Israël. « C’était un village somnolent, vieux d’un siècle au moins. » (p. 50) Les habitants n’y sont pas très nombreux et tous se connaissent. Arieh Zelnik profite de sa retraite et s’occupe de sa vieille mère.  Gili Steiner, le médecin, attend son neveu Gideon. « Qui n’est pas là le soir, viendra le lendemain matin, ou alors à midi. Tout le monde finit par arriver un jour ou l’autre. » (p. 28) Pessah Kedem, ancien député, est convaincu que quelqu’un creuse la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 janvier 2017

T'es plus mon amoureux ?

Album de Claire Gratias et Sylvie Seprix. Horatio est un vrai de bibliothèque. S’il le pouvait, il passerait sa vie au milieu des livres. En plus, il en a gagné mille en participant à un jeu télévisé. Mais depuis peu, quelque chose ne tourne pas rond et il n’a plus le goût de lire. Ses parents s’inquiètent : est-il malade ? Non, il est simplement amoureux de Cassandra, la nouvelle. Et par bonheur, ils se découvrent un amour commun pour les livres. Mais déjà se profile la première dispute : Horatio devra choisir entre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Billevesée #264

Aujourd'hui, je vais claquer les fenêtres avec un grand vent d'évidence ! Oui, aujourd'hui, j'enfonce les portes ouvertes. Les éoliennes sont ainsi nommées d'après Éole, divinité du vent chez les Grecs. Oui, je sais, c'est évident. Mais ça ne m'est clairement apparu que très récemment... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2017

De cape et de crocs - Acte XII : Si ce n'est toi...

Bande dessinée d’Alain Ayroles et de Jean-Luc Masbou. Dans le tome précédent, nous avions laissé notre cher Eusèbe au fond d’un sac, face à un ennemi qu’il connaît bien. Son frère jumeau, Fulgence. Le lapin rejeté par la famille est devenu le roi de la Cour des miracles et il voudrait que son frère arrête de faire le rôtisseur pour se joindre à lui dans la rapine et le crime. « Cette fois, mon frère va trop loin : Je vais de ce pas lui tirer les oreilles ! » (p. 32) Eusèbe ne l’entend pas de cette (longue et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2017

Martin Eden

Roman de Jack London. Quand Martin Eden rencontre Ruth Morse, il en tombe immédiatement et follement amoureux. La jeune femme ne se ressemble à aucune des filles qu’il a côtoyées dans sa vie de marin. Ruth est riche, instruite, délicate et semble inaccessible. « Vivre pour une femme pareille ! … pour la gagner, la conquérir – et… mourir pour elle. Les livres avaient raison : de telles femmes existaient – elle en était une. » (p. 13) Pour cette femme-esprit qu’il vénère, Martin décide de s’élever, de sortir de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 janvier 2017

Princesse Pivoine

Conte japonais illustré par Ein Lee, d’après le texte de Richard Gordon Smith. La jeune princesse Aya est fiancée par son père au fils d’un seigneur voisin. Un soir, dans le jardin fermé du palais très protégé, elle croise un jeune et beau samouraï qui disparaît en un instant. « C’est l’âme des pivoines qui a pris la forme d’un prince. » Le jeune homme fait des apparitions fulgurantes dans le palais et personne ne peut l’arrêter. Désormais, la princesse ne pense plus qu’à lui et dépérit. Voilà un magnifique conte sur les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 janvier 2017

Billevesée #263

Et si on faisait des galipettes glissades dans la neige ou ailleurs ? C'est parti pour un tour sur le toboggan. Ce mot anglais vient du français acadien "tabaganne", lui même issu de termes algonquiens (je vous épargne les mots originaux) désignant des traîneaux ou des grandes luges glissant sur une piste. La métonymie passe par là et le terme désigne enfin la piste elle-même. Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :