Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

11 août 2021

Usagi Yojimbo - 15

Bande dessinée de Stan Sakai. Le combat des hommes contre les dieux dure depuis des millénaires. Certains humains se pensent plus forts que leurs adversaires, mais s’ils remportent la bataille, c’est toujours au prix le plus fort. Modeste intervenant dans la destinée de l’épée de la déesse du soleil, le brave Miyamoto Usagi reste fidèle à sa promesse de mettre la lame mythique en lieu sûr pour qu’elle ne serve pas de sombres desseins. « Si la faucheuse d’herbe devient une arme politique, le pays va sombrer dans une nouvelle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2021

Les roses fauves

Roman de Carole Martinez. Lola Cam est la postière d’une petite ville de province. Solitaire, boiteuse, elle mène une vie réglée et très sage entre son métier et son jardin. Mais tout cela n’est peut-être qu’une apparence. « Des cœurs de tissu – gros des secrets des mères, hantent les nuits de Lola Cam. » (p. 5) Dans l’imposante armoire de sa chambre, elle garde les cœurs brodés où ses aïeules ont enfermé leurs histoires. Celle de Lola bascule quand un des cœurs éclate et répand les secrets et des graines de rose au parfum... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2021

Jane Eyre

Roman de Charlotte Brontë, illustré par Nathalie Novi. Jane Eyre est orpheline et élevée à contrecœur par sa tante. « Pourquoi souffrais-je toujours, toujours rabrouée, toujours accusée, à jamais condamnée ? Pourquoi ne pouvais-je jamais donner satisfaction ? Pourquoi était-il inutile d’essayer de me faire aimer ? » (p. 20) Rapidement envoyée loin de la seule famille qui lui reste, elle passe 10 ans dans le pensionnat de Lowood qu’elle ne quitte pour entrer au service de Mr Rochester, tuteur de la jeune... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 août 2021

J'ai tué David Bowie

Texte d’Emmanuel B. Le narrateur écrit sa confession. « Moderne Raskolnikov, j’exige le châtiment de mon crime. » (p. 2) Quel crime ? Celui annoncé dans le titre. Mais nous savons tous que le génial Bowie n’a pas été assassiné. Alors que lisons-nous ? Une autofiction, sans aucun doute. En 1983, le narrateur alors jeune garçon découvre la musique de David Bowie. « Aurais-je été fan d’un autre, étais-je né pour être fan ou ai-je été fan parce qu’il y avait David Bowie ? » (p. 62) Mais alors s’il est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2021

Les mystères de Winterthurn

Roman de Joyce Carol Oates. Il s’agit en réalité de trois histoires ayant pour protagoniste Xavier Kilgarvan, de la branche cadette et reniée de la puissante famille Kilgarvan. « Le nom de la famille, si respectée autrefois, trempait dans le scandale. » (p. 75) Le beau jeune homme mène l’enquête sur les crimes sordides qui glacent le sang des habitants de Winterthurn. « Comme vous devez le savoir – notre enfance à Winterthurn nous l’a appris –, il y a toujours un mystère. Surtout quand il s’agit de meurtre. » (p.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2021

Montagnes russes

Bande dessinée de Gwénola Morizur et Camille Benyamina. Les premières pages sans paroles montrent une indicible terreur et prouvent un vide inexprimable. Aimée et Jean veulent devenir parents, mais chaque mois, c’est la même déception. Les FIV ne donnent rien et, si l’amour est toujours présent, l’espérance s’effrite. « On a rangé nos espoirs dans une boîte qu’on a posée au bord de nos cœurs. » (p. 78) Dans la crèche où elle travaille, Aimée s’attache au petit Julio, gamin dont la jeune maman célibataire est constamment... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

28 juillet 2021

Récit d'un joueur itinérant

Récit de Jonathan Salamon. En 2013, Jonathan quitte son emploi et la France pour l’Amérique du Sud, à la rencontre de son rêve : faire le tour du monde en se finançant grâce au poker. « Je ne suis pas un de ces malheureux qui quittent leur pays pour fuir la guerre ou la misère. Je ne suis qu’un jeune gars qui essaie de reprendre un peu de couleurs après quelques années difficiles. Ce voyage n’est qu’une petite parenthèse dans ma vie. Je rentrerai bientôt, reprendrai ma routine. Du moins je crois. » (p. 28) Jonathan... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juillet 2021

David Bowie - Rainbowman 1983-2016

Biographie de Jérôme Soligny. Après avoir fermé David Bowie - Raimbowman 1967-1980, j’ai attendu avec impatience la parution de la deuxième partie de la monumentale biographie de cet artiste que j’admire tant. Et une fois que je l’ai eue en main, j’ai attendu. Pas loin de 6 mois. Parce que commencer cette lecture, c’était en quelque sorte finir un long voyage. Et qui voudrait retrouver son quotidien banal alors qu’il peut suivre les traces d’un météore ? « Cet homme était un comble. Aménagé et pas très bien... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2021

Bowie, l'autre histoire

Biographie de Patrick Eudeline. « Il y avait un Bowie en moi. Comme en tous ceux qui l’ont un jour aimé. Et c’était cela, dont la mort était inacceptable. » (p. 6) À l’instar de millions de fans, Patrick Eudeline a été bouleversé par le décès de David Bowie. Dans son texte, il revient sur l’histoire de ce monument du rock. La biographie est faite d’anecdotes et de références historiques et artistiques et elle mobilise une liste impressionnante de noms. L’auteur souligne les errements artistiques et privés de l’artiste, mais... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juillet 2021

Les petits de Décembre

Roman de Kaouther Adimi. Dans la cité du 11-Décembre-1960, à Alger, il y a un terrain vague où les enfants jouent au football. La parcelle n’appartient à personne, à tout le monde. C’est le royaume des mômes aux genoux couronnés et des gamins heureux. Mais deux généraux l’achètent pour y réaliser un projet immobilier. « Eux, ils ont tout le pays, ils ne peuvent pas nous laisser ce bout de terrain ? » (p. 40) Et soudain, c’est tout un quartier qui s’embrase : les petits qui hier vivaient balle au pied s’opposent... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]