Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 juillet 2016

Tromboline et Foulbazar - Le petit frère

Album de Claude Ponti. Tromboline et Foulbazar sont bien contents d’avoir un petit frère, joli petit poussin tout jaune à peine sorti de sa coquille. « Tromboline aime beaucoup très fort son petit frère. Elle lui donne tous ses jouets. Foulbazar aussi aime beaucoup très fort son petit frère. Il lui donne tous ses jouets. » Le petit frère disparaît sous une marée de jouets. Pour le retrouver et s’amuser avec lui, toute la famille se met à nager dans les jouets. Quel plaisir ! C’est toujours un immense bonheur de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 juillet 2016

Chut ! C'est un secret !

Album de Michel Van Zeveren. Babelut a gonflé sa bouée et propose à Benjamin de l’accompagner pour un tour en bateau. La petite souris et le lapin ont mis leur maillot de bain et se dirigent vers la jetée. Mais où est-il ce bateau ? Il est dans le sac à dos de Babelut ! « Dans ton sac ? Mais il sera trop petit pour nous deux. » Mais non, Benjamin, réfléchis un peu : à part une bouée, qu’est-ce qui peut se gonfler pour aller sur l’eau ? Avec ses aquarelles aux couleurs douces et poudrées, cet... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2016

Billevesée #238

Point orthographique et mnémotechnique pour ne plus confondre "ancre" et "encre". Parce que j'ai lu un article dans une revue tout à fait sérieuse où la confusion était présente trois fois en 50 lignes. Donc, on s'assoit et on écoute. L'ancre attache. L'encre écrit. 2 A, 2 E. OK, l'encre attache sur le tissu, mais ne commencez pas à tout compliquer ! Alors, billevesée ? Oh ! Une ancre à l'encre !
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2016

Le coq de bruyère

Recueil de textes de Michel Tournier. Impossible de réduire ces textes à des nouvelles. Il y a des contes, des historiettes et des récits presque légendaires. Dans ce recueil, vous trouverez : Le petit-fils chez qui Dieu décide de prendre sa retraite, Robinson Crusoé qui ne retrouve plus son île, Le père Noël qui allaite le petit Jésus, Une petite fille qui suit un chat farouche dans un jardin inconnu, Le petit Poucet qui fait une fugue, Un petit garçon qui découvre avec horreur la différence entre les hommes et les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 juillet 2016

De la terre à la lune

Roman de Jules Verne. Le Gun-Club rassemble des hommes passionnés de balistique et de canons. À leur tête, le président Barbicane cherche comment maintenir la gloire du club maintenant que la guerre de Sécession ne secoue plus l’Union et que les artilleurs se retrouvent sans ouvrage. « Depuis trop longtemps déjà une paix inféconde est venue plonger les membres du Gun-Club dans un regrettable désœuvrement. […] Je ne crains pas de le proclamer à haute voix, toute guerre qui nous remettrait les armes à la main serait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juillet 2016

Le moulin sur la Floss

Roman de George Eliot. Maggie Tulliver grandit dans le moulin de ses parents avec son frère Tom qu’elle aime et admire profondément. « Je l’aime plus que n’importe qui au monde ! Quand nous serons grands, j’irai habiter avec lui et je tiendrai son ménage. Nous vivrons toujours ensemble. » (p. 32) Mais Thomas est toujours prompt à réprimander sa petite sœur et les deux enfants se disputent souvent, le caractère bouillant et emporté de Maggie n’arrangeant rien. « Elle souciait fort peu d’avoir de jolis cheveux,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 juillet 2016

Roméo et Juliette - Le marchand de Venise - Les deux gentilshommes de Vérone

Recueil de trois pièces de William Shakespaere. Roméo et Juliette Roméo aime Juliette. Leurs familles respectives sont ennemies. Tout le monde meurt, ou presque. Pas besoin d’en dire beaucoup plus sur cette pièce que j’ai déjà lue et appréciée et qui reste un incontournable du théâtre de Shakespeare et des histoires d’amour. Une petite citation, tout de même, qui me plaît beaucoup : « L'amour est une fumée formée des vapeurs de soupirs. » *** Le marchand de Venise Hop, une quatrième de couverture pour résumer cette... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juillet 2016

Le destin de Robert Shannon

Roman d’Archibald Joseph Cronin. Grâce à l’héritage de son grand-père, Robert Shannon a pu réaliser son rêve et suivre des études de médecine. Toujours très ambitieux, il veut marquer le monde scientifique, mais il est contraint de travailler sur les recherches du professeur Usher qui ne tolère pas que ses assistants consacrent leur temps à autre chose que la tâche qui leur a été confiée. « Tandis que j’étais ainsi en servitude, j’avais cherché avec une ardeur passionnée un sujet de réelle importance pour une recherche étendue,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 juillet 2016

Billevesée #237

J'ai récemment découvert le masking tape. C'est un rouleau de papier adhésif de la largeur d'un rouleau de scotch, souvent coloré et décoré de motifs en tout genre. Il se déchire à la main et il peut tout à fait remplacer le scotch pour l'emballage de cadeaux. Et comme je ne sais jamais être raisonnable, j'en fous partout. Sur mes carnets, sur mes boîtes de rangement, sur mes enveloppes. Bon, il y a pire comme addiction... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2016

La traversée amoureuse

Roman de Vita Sackville-West. Edmund Carr est un journaliste à la renommée établie. La cinquantaine bien installée, il découvre qu’il va mourir, mais se découvre également amoureux de la belle Laure, veuve de trente-cinq. Sans lui avouer ses sentiments, il décide de la suivre dans une croisière autour du monde. « J’aime me donner l’illusion que pendant ces dernières semaine de mon existence, je me rapprocherai d’elle davantage que si je la tenais chaque nuit dans mes bras. » (p. 19) Lui qui a traversé la vie avec calme... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :