Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

12 janvier 2018

Je m'appelle Lucy Barton

Roman d’Elizabeth Strout. Lucy Barton est hospitalisée pour une maladie que personne ne parvient à identifier. Loin de son époux et de ses filles, elle s’ennuie et craint de ne jamais guérir. L’arrivée de sa mère dans sa chambre d’hôpital change beaucoup de choses. Alors que les deux femmes avaient presque perdu tout contact, elles renouent une relation mère-fille et retrouvent une façon de communiquer, de se parler et de se comprendre. Peu à peu, des souvenirs refont surface : l’enfance pauvre dans l’Illinois, l’émancipation... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

09 janvier 2018

Le crime du comte Neville

Roman d’Amélie Nothomb. Depuis qu’une voyante lui a annoncé qu’il tuerait un de ses invités lors de sa fameuse garden-party annuelle, le comte Neville a perdu le sommeil. « Pourquoi a-t-on inventé l’enfer alors qu’il existe l’insomnie ? » (p. 47) À cela s’ajoutent les frasques de sa benjamine, Sérieuse, qui lui fait une étrange demande, mais également la ruine qui menace le château familial. « T’habiter, ce n’est pas vivre, c’est te défendre : te défendre comme des assiégés défendent une citadelle. » (p.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2018

Potins #1

Philippe Claudel est un auteur français né en 1962. Si j'apprécie son oeuvre ? Le premier article de ce blog porte sur un de ses romans... POTIN - Il n'est en rien apparenté à l'auteur Paul Claudel ou à l'artiste Camille Claudel. Lisez : Le rapport de Brodeck, De quelques amoureux des livres, Meuse l'oubli, Parfums, Quelques-uns des cent regrets, et tous les autres !
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2018

Potins #0

Je vous l'ai annoncé la semaine passée : j'arrête les billevesées. (Rangez vos mouchoirs, ça n'en vaut pas la peine. Sauf si vous êtes enrhumés. Dans ce cas-là, mouchez-vous. Mais ne chouinez pas.) Ce n'est pas peut-être pas définitif. J'ai encore tant de choses inutiles à vous raconter. Mais j'ai envie d'autre chose pour le moment. Et réjouissez-vous, dans un sens, les potins auront quelque chose de la billevesée. Chaque dimanche, je vous raconterai un fait plus ou moins insolite sur un auteur. (Oui, on va parler de littérature... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2018

Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens

Essai de Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois. « Manipulation, le mot peut faire peur. » (p. 5) Ou comment amener une personne ou un groupe de personnes à faire exactement ce qu’on attend d’elle ou de lui… « Il n’est guère, en effet, que deux façons efficaces d’obtenir de quelqu’un qu’il fasse ce qu’on voudrait le voir faire : l’exercice du pouvoir (ou des rapports de force) et la manipulation. » (p. 8) Les auteurs nous présentent une certaine Madame O. à qui il arrive des mésaventures qui toutes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
31 décembre 2017

Billevesée #314

Là encore, je prends de l'avance, mais c'est moi qui décide. BONNE ANNÉE 2018 ! Ou Hoppy New Year, comme disent les lapinous ! Et je glisse en vitesse comme ça, l'air de rien, que ceci est ma dernière billevesée... Il se peut que je vous propose autre chose dimanche prochain... Alors, billevesée ?    
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2017

Point cardinal

Roman de Léonor de Récondo. Au fond de Laurent, il y a Mathilda. Une femme. La femme qu’il se sait être depuis toujours. Depuis peu, il trouve le courage de devenir Mathilda, le temps d’une heure, loin des regards de ceux qui partagent sa vie. Mais il lui faut toujours revenir à sa vie. « Révolté d’avoir arraché ses habits de lumière, Laurent retourne à l’ombre. […] Lui restera le mensonge. » (p. 11) Solange, Thomas et Claire, son épouse et ses enfants, ne savent rien de tout cela. Et Laurent mène une vie apparemment... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 décembre 2017

La chatte sur un toit brûlant

Pièce de théâtre en trois actes de Tennessee Williams. Brick en veut à son épouse Margaret : pour lui, elle est responsable de la mort de Skipper, son meilleur ami. Mais la jeune femme refuse cette accusation et veut retrouver l’amour de son mari. « On est plus solitaire avec un homme qu’on aime et qui ne vous aime pas que si l’on vit toute seule. » (p. 99) Elle veut aussi faire barrage à son beau-frère et à son épouse qui, avec leur tripotée de marmots, voudraient faire main basse sur la fortune du Grand-Père. Le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Billevesée #313

Cette billevesée est facile facile facile ! Pas besoin de réfléchir ! (Oui, je sais, c'est demain, mais bon, ça tombe bien et pis c'est les vacances et j'ai des gâteaux à faire cuire, alors je prends de l'avance...) JOYEUX NOËL ! Bon, OK, pour la forme... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
22 décembre 2017

Éclats de sel

Roman de Sylvie Germain. Ludvik vient de quitter son ancien professeur, Joachym Brum, un entêté qui a décidé du jour de sa mort. Auprès de cet homme, Ludvik a appris bien des choses, mais depuis longtemps il traîne une indifférence morne : il ne voit plus le mystère des choses. « Il manquait à Ludvik cet élan, cette inépuisable générosité que seul octroie l’oubli de soi. Plus l’oubli est profond, plus le cœur est prodigue. Ludvik était simplement las de lui-même, et donc de tout et de tous. » (p. 21) Le lecteur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]