Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

20 mai 2020

Les déplumés

J'aime écrire depuis que je suis toute petite. Un grand merci à deux institutrices qui ont félicité mes premières rédactions et m'ont donné le goût des histoires. J'ai participé à de nombreux concours d'écriture régionaux, scolaires ou nationaux. En novembre 2015, j'ai même relevé le défi du NaNoWriMo et produit un texte de plus de 50 000 mots ! Entre 2015 et 2017, j'ai intégré un groupe d'écriture à Paris, avec exercices stylistiques et thématiques. En décembre 2019, j'ai réjoint un cercle d'écriture à Lille. J'y ai retrouvé un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 mai 2020

Entre mes lèvres mon clitoris - Confidences d'un organe mystérieux

Essai d’Alexandra Hubin et Caroline Michel. « Si la femme peut jouir sans pénétration, elle est définitivement indépendante (quelle horreur !). Alors on a préféré, de tout temps, fermer les yeux sur cet organe. » (p. 22) Heureusement, la recherche – même si elle a pris le temps – a fini par mettre le doigt sur cette partie si sensible et à s’y intéresser vraiment. Rappelons tout de même que la première modélisation 3D du clitoris date de 2005 : gageons que la première représentation en trois dimensions du pénis... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 mai 2020

Le service des manuscrits

Roman d’Antoine Laurain. À peine sortie du coma où l’a plongée un accident d’avion, au retour d’un voyage aux États-Unis pour rencontrer Stephen King, Violaine Lepage reprend le chemin de la maison d’édition où elle dirige le service des manuscrits. « La raison d’être d’un service des manuscrits est de trouver de nouveaux auteurs et de les publier. Cette mission est remplie deux à trois fois l’an. » (p. 20) Parmi les centaines de textes reçus, celui de Camille Désencres, Fleurs de sucre, retient l’attention du service et de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 mai 2020

Challenge Destination PAL : édition 2020

Le confinement n'en finit pas de finir et risque même de recommencer. Les livres nous ont été de précieux compagnons d'immobilisation forcée pendant ces longues semaines. Votre PAL a sans doute considérablement diminué, mais sait-on jamais, il reste peut-être des Everest insoupçonnés dans vos bibliothèques physiques et numériques... Prêts pour la septième édition du challenge Destination PAL ? Les règles ? On prend les mêmes et on recommence, et surtout on continue à ne pas se prendre la tête ! Pour participer, communiquez-moi... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2020

Croire aux fauves

Récit de Nastassja Martin. « Je me demande un instant si l’ours va revenir, pour m’achever, ou pour que je l’achève, moi – ou bien pour que nous mourrions tous les deux dans une ultime étreinte. » (p. 5) Attaquée par un ours quelque part au milieu du Kamtchatka, l’autrice est une miraculée. « Lui sans moi, moi sans lui, arriver à survivre malgré ce qui a été perdu dans le corps de l’autre ; arriver à vivre avec ce qui y a été déposé. » (p. 5) Des jours d’hôpital, d’abord en Russie, puis en France, pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 mai 2020

Lili est En Marge

Si vous ne connaissez pas le site En Marge, vous ratez quelque chose de fabuleux. Le thème général, c'est "N'importe quoi, mais sérieusement" : ça annonce la couleur ! Le site est tenu par deux mecs qui aiment l'histoire et la rigolade. C'est donc plein de sujets passionnants et de bons mots. L'un des rédacteurs est Jean-Christophe Piot, voisin lillois et compagnon d'arsouillage dont je vous recommande l'excellent Avec un grand H - Chroniques historiques. Et graaaaaande nouvelle : je vais commettre des articles sur ce site, de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 mai 2020

Usagi Yojimbo - 7

Bande dessinée de Stan Sakaï. Miyamoto Usagi a donc repris son chemin, ne pouvant rester dans le village de son enfance. Il fait la connaissance de la jolie Kitsuné, aussi charmante que fieffée voleuse, et règle un vieux différend avec un parieur. Respectant toujours le bushido, code d’honneur des samouraïs, il porte secours à la veuve d’un seigneur et aide le fantôme d’un général à trouver le repos grâce à la cérémonie rituelle du seppuku, suicide d’honneur des guerriers. Avec le même courage qu’au combat, il affronte les démons du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2020

Profession du père

Roman de Sorj Chalandon. Émile a 11 ans et son père, André Choulans, l’impressionne énormément. Il a un ami américain, il connaît le président de la république et Léon Zitrone, il a travaillé pour Elvis Presley, il a fondé les Compagnons de la Chanson, il est parachutiste, espion et champion de judo. Mais pour le moment, André Choulans affiche sans honte son soutien pour l’OAS et embrigade son fils dans son combat. Et dans l’appartement, où Denise, son épouse, est une femme falote et résignée, le père de famille ne cesse de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 mai 2020

La femme révélée

Roman de Gaëlle Nohant. Dans les années 50, Eliza fuit Chicago, son mari et son petit garçon pour Paris où elle devient Violet. De sa vie aisée, elle n’a gardé que son appareil photo, autant bouclier qu’arme. Dans la ville Lumière, elle se cache autant qu’elle se réinvente. « La vérité, c’est qu’il y a dans nos vies des impasses dont on ne peut s’échapper qu’en détachant des morceaux de soi. » (p. 20) Progressivement, le lecteur découvre à quoi Eliza/Violet a voulu échapper, notamment un mariage fondé sur des illusions et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 avril 2020

Usagi Yojimbo - 6

Bande dessinée de Stan Sakai. Miyamoto Usagi décide de retourner dans le village de son enfance. « Je suis las de ma vie de vagabond. Je veux juste vivre une vie tranquille chez moi. » (p. 109) Il pourra honorer la tombe de son père et retrouver Mariko, son amour de jeunesse. Mais le chemin du ronin aux longues oreilles est comme toujours semé d’embûches. Outre les bandits et les gredins habituels, Miyamoto croise des démons, fantômes, ogres et autres créatures du folklore japonais. « Même les obakemonos devraient être... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :