Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

20 novembre 2016

Billevesée #256

Étant jeune, j'ai beaucoup lu de romans à l'eau de rose (souvent en cachette, faut pas déconner !) Les femmes y sont sculpturales et les hommes bodybuildés. Les descriptions de leurs physiques parfaits utilisaient moult adjectifs. Il y en a un que j'ai longtemps mal compris. Je pensais qu'un nez aquilin était un nez rouge : je ne trouvais pas ça hyper sexy et je me demandais bien pourquoi le beau gosse promis en couverture avait le pif rougeaud. Le terme "aquilin" est dérivé de l'adjectif latin "aquilinus" (comme l'aigle), décliné... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

18 novembre 2016

Tu t'appelles qui ?

Album de Françoise Pétrovitch et Claudine Galea. C’est l’histoire d’un enfant sans nom dans un pays sans enfant. « Je ne veux pas être en devenir. Je veux être quelqu’un maintenant. » (p. 16) L’enfant cherche son nom dans le monde en parlant avec ce qu’il rencontre : pierre, oiseau, arbre, etc. « Je ne suis pas un Lac, je ne renvoie l’image de personne. » (p. 19) Puis il rencontre l’Autre : pas tout à fait comme lui, mais tellement semblable. « Dans les yeux de l’Autre, il se voyait. Tu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2016

La cathédrale

Roman de Joris-Karl Huysmans. Après les débauches parisiennes et l’apaisement au sein de la Trappe, Durtal a suivi son ami, l’abbé Grévesin, à Chartres. Il espère pouvoir poursuivre sereinement la rédaction de ses biographies de saints. Mais le doute le tourmente. Il cherche l’apaisement dans la grande cathédrale. « Et au-dessus de la ville, indifférente, la cathédrale seule veillait, demandait grâce, pour l’indésir de souffrances, pour l’inertie de la foi que révélaient maintenant ses fils, en tendant au ciel ses deux tours... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 novembre 2016

Première neige sur le mont Fuji

Recueil de nouvelles de Yasunari Kawabata. Dans ces six très belles nouvelles, vous trouverez : D’anciens amants qui se retrouvent ; Des souvenirs de guerre ; Un vieil écrivain qui n’écrit ni ne parle plus ; Une revenante qui se glisse dans les voitures ; Un retour sur la terre natale ; Des souvenirs comme un voyage dans le temps ; Des enfants qui jouent un jour de pluie ; La sirène inquiétante d’une ambulance ; Des arbres qui perdent leurs feuilles ; La disparition d’un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2016

Billevesée #255

Maybelline est une célèbre marque de cosmétique américaine créée par le chimiste Tom Lyle Williams. Son nom est la contraction du prénom Maybel et du mot vaseline. Maybel était la soeur de Tom : s'étant un jour légèrement brûlé les cils et sourcils, elle applique dessus un mélage de cendre, charbon et vaseline pour les recolorer. Son frangin a amélioré la formule en laboratoire, créant le premier mascara moderne. Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2016

Bureau des spéculations

Roman de Jenny Offill. « Les animaux souffrent-ils de la solitude ? Les autres animaux, j’entends. » (p. 16) Le mariage, le bébé, le quotidien, les ambitions qui s’éteignent, la routine qui ternit tout, l’infidélité. Voilà la vie de cette femme qui décide de prendre la plume pour s’adresser à cet époux qui lui échappe. « J’ai encore le cœur tordu. J’ai cru qu’aimer follement deux personnes le remettrait d’aplomb. » (p. 47) De souvenirs en citations littéraires en passant par des proverbes et des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2016

Les animaux fantastiques, par Newt Scamander

Ouvrage de J. K Rowling. Tout élève sorcier qui se respecte doit avoir le livre Newt Scamander (Norbert Dragonneau en français) parmi ses manuels scolaires. « Vous avez entre les mains une copie de l’exemplaire personnel de Harry Potter avec les notes documentaires que ses amis et lui-même ont ajouté dans les marges. » (p. 14) Notes hautement sérieuses et déterminantes, comme vous le constaterez… Dans cet ouvrage indispensable, vous croiserez loup-garou, centaure, troll, licorne, gobelin, fée, acromantule,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Celui-là est mon frère

Roman de Marie Barthelet. « J’avais cessé de t’attendre et tu paraissais. » (p. 10) Après dix ans de séparation, un jeune monarque voit revenir celui avec qui il a grandi. Très vite, la joie laisse place à la peur et à l’interrogation. Le fils prodigue a bien changé. « La raison que tu avais de revenir n’était pas celle que je souhaitais. » (p. 16) Les deux gamins inséparables, unis par le cœur à défaut du sang, ont grandi et sont devenus frères ennemis. Le revenant représente la minorité opprimée du... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2016

Le charme discret de l’intestin – Tout sur un organe mal aimé…

Essai de Giulia Enders. Illustrations de Jill Enders. « Il y a des gens sympas qui avalent des substances fluorescentes et se font radiographier pendant qu’ils font caca, tout ça pour servir la science. » (p. 24) Cette phrase annonce le ton général de ce texte au succès inattendu dans lequel l’auteure nous invite à nous réconcilier avec notre ventre, mettant en évidence le rapport entre le cerveau et l’intestin, le second n’étant pas moins intelligent, ni moins performant que le premier. Cet intérêt pour le système... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 novembre 2016

Billevesée #254

Le caviar est composé d'oeufs d'esturgeon. Ce n'est pas une information follement originale, alors regardons du côté de l'étymologie. (Oui, encore, je fais ce que je veux.) Avant d'être fixé dans la graphie que nous connaissons, le caviar s'est écrit "cavyaire" ou "caviat", décliné du vénitien "caviaro", issu du tur "kavyar", lui-même emprunté au persan "khāviār" qui signifie "porteur d'oeufs". Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :