Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

12 mai 2021

Tout est bon dans le Breton

Bande dessinée de Fabien Delettres. À paraître le 15 mai. La Bretagne, ça vous gagne ? Peut-être après la lecture de cet album ! J’y ai passé de nombreuses vacances étant enfant et ça reste la région de France que je préfère. C’est aussi celle des Bretons : la Bretagne, ils l’aiment, ils la défendent, ils la revendiquent ! « Le Breton n’est pas chauvin, il est juste lucide ! Pas de pollution, pas de bruit, pas de métro bondé, pas de bouchon, ah si, mais on les fait sauter à l’heure de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2021

Le dernier bain de Gustave Flaubert

Roman de Régis Jauffret. « Je vous donne ici des phrases de mon cru dont le plus souvent vous ne trouverez trace ni dans mes œuvres ni dans ma correspondance ni d’une façon générale dans aucune archive. Deux siècles après sa naissance, un auteur doit se renouveler. » (p. 26 & 27) Gustave Flaubert est dans sa baignoire et, alors que la mort s’approche, il convoque ses souvenirs, ses amis, ses amants, ses maîtresses et ses personnages. Alfred Le Poittevin et Maxime du Camp, Élisa Schlésinger, Louise Colet et Guy de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2021

La république des femmes

Roman de Gioconda Belli. « J’ai en tête un parti qui proposerait de donner au pays ce qu’une mère donne à son enfant, qui prendrait soin du pays comme une femme prend soin de sa maison, un parti maternel qui considérerait que les qualités féminines qu’on nous reproche habituellement sont des compétences indispensables pour gérer un pays aussi mal en point que le nôtre. Au lieu d’essayer de prouver que nous sommes aussi « viriles » que n’importe quel macho et donc capables de gouverner, mettons l’accent sur notre côté... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mars 2021

Seximsme Man contre le seximsme

Ouvrage d’Isabelle Collet, illustré par Phiip. « Le sexisme, ce n’est pas le problème des femmes qui le subissent, c’est le problème de ceux et celles qui le reproduisent, le valident, le diffusent, s’en accommodent ou en tirent parti. » (p. 63) Voilà, j’ai posé le décor ! L’autrice est scientifique et dénonce le sexisme dans le monde des mathématiques, de l’informatique et plus globalement des sciences dites dures (comme leur b…, paraît-il). Elle commence par rappeler les croyances farfelues du passé, pour mieux les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2021

La Poudre

Transcription des entretiens menés par Lauren Bastide. Le podcast La poudre est un phénomène depuis 2016. Je dois avouer sans détour que je ne consomme pas de podcasts. Je suis incapable d’écouter en ne faisant rien d’autre… et si je fais autre chose, je ne me concentre pas sur ce que j’écoute. Bref, pouvoir lire ces entretiens au lieu de les écouter, c’était parfait pour moi ! Aux questions – toujours les mêmes – de Lauren Bastide, les femmes interrogées parlent vrai, direct et franchement. Elles évoquent leurs mères, leurs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2020

Mes prix littéraires 2020

Comme en 2019, j'ai eu la chance de participer à deux prix littéraires. L'occasion d'un bilan pour le dernier billet de l'année ! ***** Ma librairie lilloise chouchou, Place Ronde, a organisé une nouvelle version de son prix littéraire, renommé Écrire la photographie. Les délibérations n'ont pas encore eu lieu, car Fabienne (la libraire) a souhaité décaler l'annonce du lauréat à une période où la librairie sera en mesure de recevoir des auteurs et du public dans des conditions acceptables. EDIT du 30 janvier 2021 - Les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2020

David Bowie en BD

Bande dessinée collective. L’ouvrage se présente comme un docu-BD. Dans un ordre chronologique, les chapitres parcourent sur la carrière de David Bowie, de ses débuts à sa mort. « D’où vient Ziggy ? De très loin sans doute […] Ziggy est une incarnation directe du goût immodéré de David pour l’étrange, le fantastique, la science-fiction. » (p. 53 & 54) Chaque chapitre est dessiné par un illustrateur différent, et cela sied à merveille au transformisme de l’artiste. Je ne vais évidemment pas vous raconter la vie de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2020

Johnny Hallyday et ses anges gardiens - La vérité enfin révélée

Ouvrage de Laurent Lavige, Sacha Rhoul et Jean Basselin.  Avec plus de 100 photos et documents rares ou inédits. Quatrième de couverture – On pensait que tout avait été dit ou écrit sur celui qui restera, dans nos mémoires, le plus grand rockeur français. Les "anges gardiens" de Johnny Hallyday, Sacha Rhoul et Jean Basselin, se sont replongés dans leurs souvenirs pour que la vérité soit enfin révélée. Sacha Rhoul a accompagné, nuit et jour l'idole des jeunes, de 1966 à 1983. Aux côtés du chanteur, il a tout vu, tout entendu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2020

Ciao dans les bois

Album de Sarah Khoury. Ciao est un lapin en peluche un peu curieux et tout à fait aventureux. À la poursuite d’un papillon, il s’enfonce dans la forêt. Au milieu des belles couleurs de l’automne, il rencontre bien des animaux et passe une nuit magique. « Mais ensuite je me retrouve emmêlé dans les bois » Et finalement, quel plaisir de retrouver la tendresse des bras de sa petite propriétaire ! Avec son petit bidon tout rond et ses longues oreilles, Ciao ne pouvait que me plaire et faire fondre mon cœur de grande... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2020

L'homme qui n'est jamais mort

Roman d’Olivier Margot. Quatrième de couverture – Matthias Sindelar fut l’avant-centre génial de la Wunderteam, la grande équipe historique de l’Autriche. Il fut surnommé l’« homme de papier », pour son physique chétif et son art de franchir les murs de défenseurs, là où ne pouvait passer qu’un bout de papier. La Vienne du début du XXe siècle est la métropole intellectuelle du monde. Sindelar côtoie les cercles ouvriers et les cafés peuplés d’intellectuels. Il joue au football dans un pays qu’écrase la montée des organisations... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :