Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

01 avril 2013

Les perles de la Moïka

Roman d’Annie Degroote. À paraître le 4 avril 2013. Ana approche la quarantaine. Actrice de théâtre, elle n’a jamais connu le succès et cherche un sens à sa vie. Et même après la mort de mère, plusieurs années auparavant, elle souffre encore du manque d’amour qu’elle a ressenti toute son enfance. « De sa mère, elle se rappelait les injustices, le manque de tendresse et de réconfort dans ses moments de peine. » (p. 44) Elle associe cette mère distante à la Russie, son pays d’origine, et refuse de connaître quoi que ce soit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2013

Luther - L'alerte

Roman de Neil Cross. À paraître le 4 avril 2013. John Luther est un policier charismatique, grand, puissant et tenace. Mais il souffre de plus en plus : son métier le ronge et il le déteste autant qu’il en a besoin. « Il sait que ça ne va pas bien dans sa tête. La nuit, son crâne se fissure et des araignées se glissent à l’intérieur. » (p. 17) Son mariage avec Zoé prend l’eau et tout lui échappe. Alors, il ne lui reste que son travail, encore et toujours, même si c’est à la source de tous ses problèmes. Luther se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2013

Sujet d'écriture : Paysage de neige

Aujourd'hui, je ne vous parle pas de lecture, mais d'écriture... Un de mes amis fait des études de géophysique en Alaska sur la neige. Dans le cadre de son doctorat, il a besoin de vos plumes. Voici son message : Bonjour à tous, En cette fin d’hiver, je vous propose de replonger dans vos souvenirs saisonniers en suivant l’inspiration que l’expression « Paysage de neige » peut faire renaître. Étudiant quotidiennement la neige avec un œil de scientifique pour mon doctorat en géophysique, j’ai l’immense curiosité de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2013

L'assassinat du mort

Roman de Jean-Louis Marteil. Suite de La chair de la salamandre. Nous sommes à Cahors, comme dans le premier tome des aventures de dame Braïda. Le cadavre d’Enguerrand de Cessac, usurier de son état, a été déterré et un poignard a été planté dans son cœur. Assassiner un mort, voilà qui ne manque pas d’interroger les forces de l’ordre et les curieux. Et Braïda, l’intrépide héroïne du tome précédent, n’est pas en reste quand il s’agit de fourrer son joli nez dans ce qui ne la concerne pas. « Il fallait qu’elle en sache plus, cette... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2013

L'été slovène

Premier roman de Clément Bénech. (Un grand merci pour la dédicace gazouillante !) À paraître le 27 mars. Il y a l’été indien où la nature donne tout ce qu’elle peut pour créer l’illusion que le froid n’est pas à la porte. Et il y a l’été slovène : c’est la même chose, mais pour l’amour. Le narrateur et son amante, Elena, ont décidé de passer des vacances en Slovénie. À la clé, il y a la survie de leur jeune couple. Pleins de bonne volonté, les deux amoureux, ou presque amoureux, essaient de retrouver la flamme, de vivifier... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2013

Gatsby le magnifique

Roman graphique de Melchior-Durand et Bachelier, adapté du roman éponyme de Francis Scott Fitzgerald. L’histoire est la même. Nick Carraway a pour voisin le mystérieux Jay Gatsby qui donne des fêtes somptueuses dans sa villa. Nick est le cousin de Daisy Buchanan, jeune femme très sensible dont le mari, Tom, dissimule à peine sa liaison avec une autre. Tout est là : les voitures, la vitesse, la chaleur, le drame. La seule différence, c’est le temps et le lieu de l’action. Nous ne sommes plus dans la riche périphérie new-yorkaise... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2013

L'île des beaux lendemains

Roman de Caroline Vermalle. Jacqueline Le Gall est une vieille dame qui porte en elle le regret de sa jeunesse dans une petite vie étriquée. « À cette heure de la soirée, Jacqueline ressemblait encore à toutes ces épouses bourgeoises que le confort d’un mariage sans amour a transformées en papillons épinglés. » (p. 16) Mais voilà, à 73 ans, Jacqueline en a assez de son Marcel de mari et de sa vie manquée. Un train, un bateau et quelques centaines de kilomètres plus tard, elle débarque sur l’île d’Yeu pour retrouver... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2013

Automne – 2 histoires d’arrière-saison

Roman graphique de Jon McNaught. Prix Révélation du festival d'Angoulême 2013. (Et c'est parfaitement mérité !) Nous sommes à Dockwood, petite ville américaine parmi d’autres. Et c’est une journée comme les autres. À la maison de retraite Elmview, le commis de cuisine prépare et distribue les repas des pensionnaires. À la sortie du collège, un jeune garçon effectue sa tournée de distribution de journaux avant de rentrer chez lui pour s’asseoir devant un jeu vidéo. C’est une journée d’automne parfaitement ordinaire et le quotidien... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2013

Poil d'or, le lapin géant

Album de Marie Barrillon. Illustrations de Sieskja. Poil d’or est un lapin géant qui répand la joie et la gentillesse partout où il passe. « Poil d’or donnait des poils magiques à tous les gens, à tous les animaux dans le besoin et toujours ses poils repoussaient, et toujours ils étaient magiques. Et toujours… ils faisaient le bonheur de ceux qui en possédaient un. » (p. 11) Au village, tout le monde aime ce grand lapin magique. Mais un jour, Poil d’or tombe malade et disparaît. C’est l’effervescence au village et tout... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2013

Sang d'encre

Roman de Stéphanie Hochet. Le narrateur est fasciné par les tatouages. Il en dessine pour Dimitri, son ami qui est artiste tatoueur. Lors d’un voyage en Italie, le narrateur découvre une devise inscrite sur un cadran solaire : Vulnerant omnes, ultima nequat. Cette phrase l’obsède et le charme tellement qu’il décide de sauter enfin le pas et de se faire tatouer, juste sur le plexus solaire. « Étrange impression d’être marqué comme le bétail, et en même temps se sentir distingué, protégé par ce signe-talisman. Tel un croyant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :