Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

16 août 2017

Sa mère

Roman de Saphia Azzeddine. À paraître. Marie-Adélaïde est née sous X. De familles d’accueil en foyers, elle a grandi en essayant à plaire à tout prix. Manque de chance, ça n’a pas marché. « Quoi que je fasse, Claire m’en voulait alors j’ai décidé de la faire chier à mourir. Je lui ai donné de bonnes raisons de se demander : pourquoi moi ? » (p. 85) Elle a alors décidé d’être elle-même et de ne plus se laisser emmerder. Après un séjour en prison et un job alimentaire à la Miche dorée, elle devient la nounou... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2017

Mon père, ma mère et Sheila

Roman d’Éric Romand. À paraître. Éric a grandi dans une famille française moyenne. Ses parents se disputent et les beaux-parents ne se rencontrent pas. Toute la famille passe des vacances au camping. Éric a une idole : Sheila, si éblouissante dans ses robes lamées ou ses minishorts. « Bien que déçu par la dégoulinante coiffe de roses en tissu qu’avait choisie Sheila pour son mariage, je la trouvais toujours aussi belle. Son époux était inexistant à mes yeux. Que Sheila se marie me faisait un peu chier. » (p. 55... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2017

Juvenilia

Nouvelles de Jane Austen. Dans Amour et amitié, on suit les rocambolesques aventures de Laura : son mariage, son veuvage, la perte de ses parents, de ses amis, de sa fortune. « Je peux, sans être interrompue par des visites inopportunes, me complaire dans la solitude mélancolique de mes incessantes lamentations après la mort de mon père, de ma mère, de mon mari et de mon amie. » (p. 58) Tout cela vous semble tragique ? Ça le serait sous une autre plume que celle de Jane Austen. Ici, Laura et ses amies ne font... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 juillet 2017

Revival

Roman de Stephen King. Jamie Morton a 6 ans quand il rencontre le révérend Charles Jacobs. Trois ans plus tard, le pasteur quitte la ville après une terrible tragédie. Jamie le retrouve bien plus tard : alors qu’il est drogué et en très mauvaise posture, il est sauvé par l’ancien révérend reconverti en bateleur de foire. Charles Jacobs est toujours autant fasciné par l’électricité et en a fait son fonds de commerce. « L’électricité est l’une des portes que Dieu a ouvert vers l’infini. » (p. 31) Des années après,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2017

Les hommes ne lisent pas de romance

Roman de Nico Bally. Roméo Galli est en galère : il ne peut plus payer son loyer et il n’a plus de boulot. Le temps de retomber sur ses pattes, il décide de revenir, vingt ans après, dans le village de son enfance et de revoir son père. Rien n’a vraiment changé à Croquignole-les Pins, si ce n’est que Lady Myrtille, la célèbre auteure de romances, vient de passer l’arme à gauche. Le petit village organise des funérailles officielles, mais sous les guirlandes de fleurs de la Fête du Printemps, Roméo trouve que cette histoire sent... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2017

Le facteur émotif

Roman de Denis Thiérault. Bilodo est facteur. Il aime passionnément son métier, surtout parce qu’il subtilise certaines lettres personnelles pour les lire avant de les remettre à leurs destinataires. Parmi elles, il y a les missives que Ségolène envoie depuis la Guadeloupe à Gaston Granpré. Entre eux, ce ne sont qu’échange d’haïkus, ces courts et énigmatiques poèmes japonais. Bilodo est fasciné par la jeune femme. « Ayant lu quelque part que l’écriture était le reflet de l’âme, Bilodo conclurait volontiers que celle de Ségolène... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2017

Roland est mort

Roman de Nicolas Robin. « Roland n’avait rien fait pour moi de son vivant, alors pourquoi je ferais quelque chose pour lui après sa mort ? » (p. 10 & 11) Le narrateur est bien embêté depuis la mort de son voisin : il a récupéré son vieux caniche et doit organiser les funérailles d’un homme solitaire, fan de Mirelle Mathieu et que personne ne semble vraiment connaître. Lui-même solitaire et un peu paumé, le narrateur est un homme cynique et désabusé. « Elle me suit partout. Elle reste au pied de mon... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2017

Pipirate !

Roman de Nico Bally. Comme l’annonce la quatrième de couverture, ce roman contient un lapin pirate, des légumes zombies, un chat vaudou, un ananas maléfique et des carottes-sirènes. Mais aussi une patate avec une jambe de bois, une souris chauve, des prouts propulseurs, des compliments qui guérissent ou encore un chat à la vision infrarose. Momiji est un lapin pirate, fier capitaine d’un fameux bateau (hisse et ho !) : il ne rançonne pas les navires et n’attaque pas les côtes. Lui, ce qu’il veut, c’est marquer son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2017

Mrs Hemingway

Roman de Naomi Wood. À paraître le 11 mai 2017. Hadley Richardson. Pauline Pfeiffer, dite Fiffe. Martha Gellhorn. Mary Welsh. Elles ont successivement été l’épouse d’Ernest Hemingway. Fife a été sa maîtresse quand il était marié à Hadley, tout en étant une amie très proche de l’épouse. Martha a été sa maîtresse quand il était marié à Fife. Mary a été sa maîtresse quand il était marié à Martha. Sans cesse, le même scénario un peu sordide de ménage à trois. « Elle a désormais l’impression que le mariage est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

Une mère

Roman d’Alejandro Palomas. Pour le réveillon du 31 décembre, Amalia se réjouit de réunir son fils Fernando et ses filles Sylvia et Emma. Il y aura aussi Olga, la compagne d’Emma, et Eduardo, le frère d’Amalia. Et aussi un septième couvert pour tous les absents. Amalia, récemment divorcée, maladroite et handicapée par une mauvaise vue, n’en est pas moins vive, épanouie et étrangement lucide. « J’ai la sensation que nous allons avoir plus d’une surprise, ce soir. » (p. 31) Autour de la table, ils sont tous très différents et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :