Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

01 octobre 2016

Le garçon

Roman de Marcus Malte. En 1908, dans le sud de la France, le garçon se retrouve orphelin. Celle qui était sa mère est morte. Où aller désormais ? « Il sait qu’il se trouve d’autres hommes sur terre mais il n’a pas idée de leur nombre. » (p. 31) Le garçon quitte sa masure et son isolement pour se frotter au vaste monde. Il ne le connaît pas. Il veut tout apprendre. Devenir un homme. « Ce qu’il va gravir maintenant n’est rien de moins que la montagne de la civilisation. » (p. 229) D’abord recueilli... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2016

Et tu n'es pas revenu

Texte de Marceline Loridan-Ivens. Co-écrit avec Judith Perrignon. Suivi d’un dossier d’Annette Wieviorka. En mars 1944, à quinze ans, Marceline a été déportée à Birkenau. Son père, son très cher père, a été envoyé à Auschwitz. Hasard ou chance, il a réussi à lui faire passer une ultime lettre, quelques lignes perdues dans la mémoire de la narratrice. Des décennies plus tard, obsédée par le souvenir oublié de ce message, elle répond à son père. À son papa. « Ce mot est sorti de ma vie si tôt, qu’il me fait mal, je ne peux le dire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2016

Fin de la parenthèse

Bande dessinée de Joann Sfar. À paraître le 14 septembre. Seaberstein revient de son exil volontaire. Retour en France. Retour à Paris. Farida Khelfa, responsable du Centre Dalinien pour le Futur, lui propose une expérience particulière : s’enfermer avec quatre modèles pendant quatre jours et les dessiner. « Tu crois qu’il va réussir à faire bosser quatre filles à poil en vase clos pendant quatre jours et quatre nuits sans retirer ses vêtements ? » (p. 37) Un peu comme l’avait fait Salvador Dali. Dali... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2016

Anne et la maison aux pignons verts

Roman de Lucy Maud Montgomery. Sur L’Île-du-Prince-Edouard, à Avonlea, Matthew et Marilla Cuthbert vivent paisiblement. Mais le frère et la sœur commencent à vieillir et il leur serait bien utile d’avoir de l’aide pour entretenir la propriété de Green Gables. Ils décident d’adopter un jeune garçon qu’ils pourront éduquer et former aux travaux de la ferme. Mais surprise, c’est une petite fille qui leur est confiée, la rousse et pétillante Anne Shirley. L’enfant est enthousiaste, expansive, bavarde et déterminée à prendre le meilleur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

À tombeau ouvert

Texte de Bernard Chambaz. Le 1er mai 1994, des millions de téléspectateurs assistaient en direct et avec horreur à l’accident qui fut fatal à Ayrton Senna. Sur le circuit d’Imola, un des plus grands coureurs automobiles du monde sortait de la piste pour la dernière fois. Le narrateur revient sur la jeunesse de ce conducteur hors pair aux allures de héros grec, ce champion des courses de chars modernes. « Il a les moyens de courir deux lièvres à la fois, il va plus vite que les lièvres. » (p. 55) Il a suffi... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

Bronson

Roman d’Arnaud Sagnard. Fils d’un immigré lituanien, Charles Bronson n’a pas toutes les cartes en main au début de son existence. Très tôt, il perd son père et plusieurs de ses frères. Il est contraint de travailler à la mine pour assurer la subsistance des siens, puis appelé à la guerre dont l’horreur le marquera profondément. Pas étonnant qu’il préfère le silence et la réserve. « Charles parle peu, il écoute à peine, on dirait qu’il a dans la bouche un trou où tombent les mots. » (p. 19) Pour réaliser le rêve d’un de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2016

Anthracite

Roman de Cédric Gras. Quatrième de couverture : « À l’hiver 2014, dans une Ukraine survoltée, la foule furieuse se mit à dézinguer toutes les idoles communistes. Elle détruisait les plâtres, les granits, les bronzes, la fonte, les effigies, elle abattait les grands Lénine, les petits, les statues où il montrait la voie (sans issue). Elle cognait le spectre d’une URSS qui la hantait. Elle défoulait sa haine contre les fantômes soviétiques, taillant tout cela en pièces et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

Les visages pâles

Roman de Solange Bied-Charreton. À la mort de Raoul Estienne, industriel qui a fait fortune dans les brosses à dents, son fils Jean-Michel envisage de vendre la Banéra, grande maison familiale. Mais ses propres enfants se braquent contre son projet. Pourtant, ils vivent tous à Paris. Hortense est à la tête d’une start-up performante, Lucile est graphiste à la Défense et Alexandre s’investit passionnément dans la Manif pour tous. Pour eux, liquider cet héritage bourgeois, c’est signer la fin d’une époque, perspective tout à fait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

Ce qui reste de la nuit

Roman d’Ersi Sotiropoulos. Constantin Cavafy et son frère John ont quitté Alexandrie et leur famille pour faire un tour d’Europe. Alors que l’affaire Dreyfus secoue encore Paris, Constantin essaie de faire publier ses poèmes par Jean Moréas. Mais ce dernier, en trois mots, prononce une sentence douloureuse que le poète ressasse jusqu’à la nausée. Ses efforts et son acharnement ne semblent pas porter de fruits. « Ça faisait si longtemps qu’il travaillait sur ce poème et voilà qu’il lui fallait de nouveau se pencher dessus. Non,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

L'éveil

Premier roman de Line Papin. À Hanoï, des filles et des garçons se croisent, s’aiment et se blessent. Juliet, fille du consul australien, s’amourache de ce jeune Français croisé dans une soirée. « C’était étrange, cette fascination qu’elle avait, comme si… je ne sais pas… comme si j’étais l’élu ou une connerie de ce genre. » (p. 36) Après des années à y vivre, Juliet découvre Hanoï, au-delà des murs et de la climatisation du consulat. S’autorisant enfin cette soif de nouveauté, elle s’éveille, embellit et s’épanouit.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :