Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

20 septembre 2012

Tess d'Urberville

Roman de Thomas Hardy. Pour avoir découvert qu’il est le descendant de l’illustre lignée des chevaliers d’Urberville, John Durbeyfield se pique de noblesse et envoie sa fille Tess entre les griffes d’un lointain cousin et véritable séducteur. La jeune fille a plus d’éducation et d’honnêteté que ses parents et se réclamer d’une lointaine parente lui fait horreur. « L’orgueil de Tess lui rendait le rôle de parente pauvre particulièrement antipathique. » (p. 45) Mais pour offrir son aide à sa famille, elle accepte la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:40 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2012

Du domaine des murmures

Roman de Carole Martinez. Prix Goncourt des lycéens 2011. Une promenade en Bourgogne nous conduit dans les ruines d’un château que le temps a connu puissant. Dans un récit à rebours des siècles, nous entendons les pierres raconter l’histoire d’Esclarmonde. « La tour seigneuriale se brouille d’une foule de chuchotis, l’écran minéral se fissure, la page s’obscurcit, vertigineuse, s’ouvre sur un au-delà grouillant, et nous acceptons de tomber dans le gouffre pour y puiser les voix liquides des femmes oubliées qui suintent autour de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2012

La folie du roi Marc

Roman de Clara Dupont-Monod. « Je m’appelle Marc, je suis roi de Cornouailles et ma femme me trompe. Elle s’appelle Yseut. » (p. 11) La suite, tout le monde la connaît, c’est la passion adultère entre la blonde Yseut et Tristan, le neveu de Marc, son presque-fils. Tintagel bruisse des rumeurs de l’infidélité de la reine, mais le roi reste longtemps aveugle et sourd : aveugle parce que les yeux pleins de la beauté de sa femme, sourd parce que les oreilles pleines de ses silences. « Elle se tait et mes mains... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,